L'an 2000

De cette année, Nostradamus en avait prédit la fin des temps. Elle nous réjouissait, on la craignait et ce depuis mille ans. l'humanité se disait fin prête même si le décompte s'avérait inquiétant. Explosion ou célébration, mutinurie ou confetti. Satan ou le Dieu vivant..?

Plusieurs y ont vu une opportunité, d'autres ont pris des décisions. Réorganiser leur vie, se donner plus de liberté, ce fut une belle occasion. Ce nouveau millénaire, à saveur mystique ne fut rien d'autre qu'une illusion. vue sa popularité, sa rareté, sa visite nous a donné des frissons.

Sur la planète, on se préparait pour faire de cette transition une fête bienvenue. Pour d'autre, au fond d'une cellule ou d'une ruelle, le tout est passé inaperçu. Tout les horloges et les montres du monde entier avaient pour témoins des gens émus. Pendant un instant ont cru être victime de la fin ou du début.

Assurément, aucun de nous ne verra un autre millénaire. L'an 3000 sera à la porte de nos descendants si la terre survie à nos coups surnois. À condition bien sûr que tous respectent la nature et gardent en eux la foi en cet être divin assis là-haut qu'on appelle tous le Roi des Rois.

Jean-Paul Catellier
1 janvier de 2000
de l'ère chrétienne

 


retour à littérature des souverains | retour à création