Mercredi 11 Juin 1997

Sélim Bichara

Je quitte ma cellule
je traverse les couloirs
Je salue mes amis
je leur dis " à plus tard "

Je ne quitte pas Bordeaux
du moins pas encore
je m'évade dans les mots
et la musique des noirs

Tu es égyptien
je suis haïtien
Tu chantes en créole
tu me fais du bien

Tu es égyptien
Je suis haïtien
Ta voix c'est notre voix
Ton bonheur est le mien

Tu es égyptien
Je suis haïtien
Je te salue en rimes
Sélim, auteur-compositeur-chanteur-professeur et musicien

Sélim Bichara
Bienvenue parmi les
Souverains anonymes

1- Bonjour Sélim, tu es notre professeur de musique à Bordeaux, c'est avec un plaisir particulier que nous allons faire ta connaissance à notre émission " Souverains anonymes ". Tu es égyptien d'origine, tu as quitté les sables d'Alexandrie à l'âge de 20 ans pour arriver dans la neige de Montréal en 1968. Avant de nous parler du choc de la neige, parle-nous de ton enfance sous le ciel bleu d'Alexandrie..?

2- Sélim, tu as vécu plus que la moitié de ta vie au Québec. Où est-ce que tu te sens le moins touriste: Devant les pyramides d'Égypte ou sur la place Jacques Cartier..? Autrement dit, qu'est-ce qui reste de égyptien en toi après 29 ans au Québec..?

3- Sélim, la musique occupe une grande place dans ta vie. Raconte-nous comment tu es venu à la musique, comment la musique est venue à toi. Quel jour, quelle heure, dans quel hôtel, quel motel, quel a été votre lit d'amour, une guitare, une flûte, ou une darbouka..?!?

4- Sélim, tu es un oriental qui vit en occident. Est-ce qu'il reste quelque chose d'oriental dans ta musique même quand tu chantes en français ou en italien..?!?

5- Sélim, tu as laissé tomber une carrière d'ingénieur en mécanique. Tu as quitté un poste de cadre à la STCUM pour te consacrer à la musique. Tu donnes des ateliers de création musicale à des enfants dans les écoles primaires. Qu'est-ce qui a motivé ta décision de quitter la mécanique pour la musique:
- Est-ce ton amour pour les enfants..?
- Est-ce ta passion pour la musique..?
- Ou ton amour de la liberté..?

6- Sélim, deux jours par semaines tu viens enseigner la musique aux détenus de Bordeaux. Je voudrais que tu expliques aux auditeurs comment ça se passe des cours de musique en prison..?

7- Sélim, nous avons un ami qui s'appelle Carle, avant de quitter Bordeaux il a écrit une chanson en créole qui s'appelle " Coem serré " qui veut dire " mon coeur serré ". Tu as donné à cette chanson une musique et une voix. Alors raconte-nous de quel façon, tu as trouvé la musique et surtout comment tu as incarné la langue créole..?!?

8- Sélim, dans ce haut lieu de la culture qui est la prison de Bordeaux l'inspiration n'est pas difficile à venir. C'est ce qui est arrivé à Carle et c'est ce qui arrive à beaucoup parmi nous. C'est pour ça que nous avons le projet de produire un album de chansons qui réunit des détenus et des artistes professionnels. Ta chanson " Coem serré " est le fruit d'une création entre un prof de musique et son élève. Nous souhaitons que cette chanson fasse partie de notre album. Que représente pour toi la collaboration dans un album dont les détenus sont les principaux créateurs..?

9- Dis-moi Sélim, si on te nommait directeur de la prison de Bordeaux avec le mandat de réhabiliter les détenus par la voie de la musique et de la chanson, quelles chanteuses engagerais-tu comme gardiennes pour nous initier à l'art de chanter la pomme..?!?

10- Sélim, la solitude est une guitare qui flotte sur une rivière en Amazonie. Si tu étais cette guitare Sélim, quelle main aimerais-tu te gratter pour réduire le poids de ta solitude:
- La main de Dieu..?
- La main de J.Paul II..?
- La main de Jimi Hendrix..?
- Ou la main de Paula Abdul..?!?

11- Sélim, c'est le moment tant attendu de notre émission. C'est le temps de passer à l'action. A toi de chanter et à nous de t'applaudir..?!?

12- Sélim, la musique est la plus belle évasion qu'un détenu peut faire en prison. En donnant des cours de musique à Bordeaux, tu nous fais le plus grand bien. Tu es un professeur sympathique et attentif. J'espère que ce n'est pas ta dernière année avec nous, au nom de tous mes camarades, je te déclare Souverain anonyme...(applaudissements)


retour à émission | retour à la liste des rencontres

©M.L. 1998