Jeudi 10 mai 2001

Michel Chartrand
(deuxième rencontre)

Comment donc apprendre à parler pour dire quelque chose..?

partite 2.

cliquez et écoutez

Je quitte ma cellule
Je traverse les couloirs
Je salue mes amis
Je leur dis " à plus tard "

Je n' quitte pas Bordeaux
du moins pas encore
je m'évade dans les mots
et la musique des noirs

Ma vie est un roman
Ma vie est une chanson
Qui en est l'auteur
c'est toute la question

Des questions que je me pose
en vers et en proses
Je te salue homme de parole
Et je te plaide notre cause

Michel Chartrand
Bienvenue parmi les
Souverains anonymes


Salut Michel Chartrand, Bienvenue pour la troisième fois parmi nous. Un homme de parole, c'est ce que tu es.. Ta parole a été longuement écrite dans le livre de Fernand Foisy " Les dires d'un homme ".. Mohamed nous a proposé la parole comme sujet de nos rencontres. Comme tu sais Michel, beaucoup de gens parlent pour ne rien dire.. Certains politiciens ont en fait une spécialité.. Mais pas seulement les politiciens.. Ça arrive à n'importe qui de dire n'importe quoi.. Alors, première question :

1- Comment donc apprendre à parler pour dire quelque chose..?

2- Qu'elle est cette parole inoubliable qu'un jour ta mère ou ton père t'a adressée pour te faire grandir et faire de toi Michel Chartrand, l'homme de parole que tu es devenu..?

3- Salut Michel, l'histoire du Québec retiendra de toi un homme de parole.. C'est avec la parole que tu as mené des luttes pour défendre toutes sortes de causes.. Mais dans ta parole, il y a une force qui ne laisse personne indifférent.. Mohamed nous a fait écouter des extraits de ta dernière rencontre avec les Souverains il y a 9 ans.. Nous avons été captivés et fascinés par votre façon de parler et de dire les choses sans passer par 4 chemins.. Par votre sens de l'humour et par votre indignation devant les injustices.. Vous savez Monsieur Chartrand, il y a parmi nous des jeunes qui n'ont jamais entendu parler de toi.. J'aimerai que tu leur expliques ta vision de la justice et aussi de ton projet de revenue de citoyenneté garantie. Merci. (10 mn)

4- Salut Michel, moi j'ai déjà été un patron .. et je me suis toujours posé cette question à laquelle tu vas peut-être me répondre : C'est quoi la différence pour toi entre un bon patron et un mauvais patron..?

5- Michel, si tu permets, on va parler un peu de syndicalisme : Aujourd'hui, certains syndicats abusent de leur pouvoir.. certains utilisent de mauvais moyens de pression.. Un exemple au hasard, quand les gardiens, font subir aux détenus des pressions pour forcer les patrons a négocier.. il n y a plus de moral.. et plus de syndicalisme.. Qu'est-ce qui reste de moral dans le syndicalisme Monsieur Chartrand.. ?

6- Michel, on peut dire que tu es définitivement amoureux des travailleurs et travailleuses.. Est-ce que le travail pour toi est une valeur sacrée..?

7- En 1971, tu as écris à ton fils Alain une lettre dans laquelle tu lui dis que tu n'avais pas de conseil à lui donner parce qu'on devient un homme par soi-même.. Est-ce que c'est ton cas..?

8- Michel Chartrand, à ta sortie de Bordeaux en 72 après quatre mois de prison, un journaliste t'a demandé qu'est-ce tu allais faire. Tu as répondu que tu allais baiser parce que les bons coups ça ne se rattrape pas avec l'âge.. Ça fait partie de la punition du prisonnier et de sa femme d'être interdit du plaisir sexuel.. Je ne ferai pas une grève de la faim pour revendiquer ce droit naturel..! Par contre, depuis 3 ans, les détenus de Bordeaux en particulier n'ont plus le droit aux visites-contact. Les visites se font à travers des vitres, alors qu'avant les détenus avaient droit à des visites contact pour prendre leurs enfants. La décision d'abolir les visites contact a trop sous-estimé l'importance pour un détenu de prendre son enfant dans ses bras. On a prétendu que l'abolition des visites contacts c'était pour baisser l'entrée de la drogue en prison. La drogue n'entre pas moins depuis l'abolition des visites contacts. Dans cette décision, ce n'est pas uniquement le détenu qui est durement puni, mais aussi sa famille, son enfant, sa blonde.. Je suis à Bordeaux pour assumer ma responsabilité, je n'aime me plaindre ni voir les autres détenus se plaindre.. Mais là, l'abolition des visites contacts est un recul pour les droits des détenus.. Qu'est-ce que tu en penses Michel..?

9- Michel Chartrand tu es la preuve vivante que la parole peut changer le monde.. le monde a changé beaucoup et tu a contribué à ce changement.. Mais au Québec, on a l'impression que les gens ont peur de parler haut.. Tout le monde ne fait pas de sa parole une arme d'indignation.. Faut-il donner des cours de l'indignation au Québec..?

10- À 85 ans, on voit que tu es toujours aussi engagé, volontaire, bénévole, communautaire.. Tu réponds encore aux appels : Est-ce que tu te donne aussi un peu de bon temps, voyages, lectures, musiques..?

11- Michel, Nous sommes au début d'un autre siècle et d'un autre millénaire. Je ne te demanderais pas comment tu l'envisage ce siècle, mais qu'est-ce que tu souhaites de mieux pour l'avenir des hommes..?

12- Michel, Il y a des paroles qu'on n'oublie pas.. des paroles qui peuvent changer une vie.. Si tu devais parler en quelques mots à un groupe de détenus pour leur dire que la vie en prison est une perte de temps, avec quels mots tu leur dirais…?

13- Michel Chartrand, tu es le genre de personne qu'on aimerait rencontrer au moins une fois dans sa vie.. parce que, je serai fier de dire à mes enfants qu'un jour j'ai rencontré le grand Michel Chartrand en personne.. Au nom de tous mes camarades, je te déclare Michel Chartrand Souverain anonyme…