Jeudi 06 novembre 2008

Dieudonné



Dieudonné, tu as fais l'con, moi aussi..!
SA


Écoutez Dieudonné chez les Souverains sans téléchargement
Version complète 1h 48mn

class="image"


Questions et témoiganges des Souverains

(lire ci-bas)


Je quitte ma cellule
J
e traverse les couloirs
Je salue mes amis
Je leur dis " à plus tard "

Je n'quitte pas Bordeaux
ce n’est pas un drame
je m’évade dans les mots
et les yeux d'une femme

Ma vie est un roman
Ma vie est une chanson
Qui en est l'auteur
c'est toute la question

Des questions que je me pose
en vers et en proses
Je te salue homme libre
Et je te plaide notre cause

Dieudonné

Bienvenue parmi les
Souverains anonymes





01- Bonjour Dieudo, je m’appelle Rollo. C’est un honneur pour moi et mes amis Souverains de recevoir à notre château un imminent représentant du peuple de la forêt. Un peuple dont je fais partie. Comme tu sais, depuis deux jours, les américains ont choisi comme président du monde quelqu’un comme toi et moi, c'est-à-dire un représentant du peuple de la forêt. On ne va pas bouder notre plaisir, notre victoire, je ne me suis jamais senti aussi fier d’être noir que depuis deux jours et je ne suis pas le seul, beaucoup de mes amis blancs se sentent fiers d’être noirs..!! Hé, oui.. Bientôt, tu verras dans les rues des blonds et des blondes aux cheveux rasta, danser le zouk, le compa, le rara.. Mais si tu permets Dieudo, on parlera de cette victoire un peu plus tard. Pour l’instant, j’aimerais souligner la présence avec nous d’un autre représentant de la forêt, notre artiste-percussionniste préféré, notre ami fidèle, Kattam. Dieudonné, depuis quelques jours, tu as traversé quelques villes du Québec pour présenter ton nouveau spectacle que tu appelles ‘’J’ai fais l’con’’. On verra plus tard avec mes amis, lequel entre toi et nous a vraiment fais le con ? Cher Dieudo, comme ne nous faisons pas partie de la corporation des journalistes, nous allons simplement être nous-mêmes, c'est-à-dire des Souverains. Au lieu de te poser des questions que tu as entendues mille fois, nous aimerions plutôt aborder avec toi quelques thèmes essentiels. Par exemple, l’amour, l’humour, la paix, la Palestine, la liberté, l’amitié, le racisme, Obama et l’avenir des pygmées. Commençons par le plus important, l’amour : Dieudonné, tu ne serais pas le fruit d’une crêpe bretonne qu’un jour ta mère a servi a ton père pour le séduire et faire de lui le père de ses enfants..? (Autrement dit, raconte-nous simplement de quel amour viens-tu..?).

02- Bonjour Dieudonné, je m’appelle Ben, je suis un nouveau québécois mais avec des racines qui remontent au peuple berbère du Maroc, en passant par le Sénégal et la Guinée, je suis un Gunaoui en exil. Et comme tout gnaoui qui s’éloigne un peu de ses racines, il m’est arrivé parfois de faire le con. La dernière fois que j’ai fais le con, c’était devant un juge. Résultat, je suis à la prison de Bordeaux. Toi, la première fois que tu as fais le con c’était dans une émission de télévision devant 4 millions de téléspectateurs. Résultat, tu es devenu en France l’axe du mal à toi tout seul, l’ennemi public no un, mais tu n’as jamais été en prison, tu as même gagné des procès. Si on considère que dans une démocratie la liberté d’expression est sacrée, personne ne devrait être puni pour avoir exprimé des mots, surtout dans un cadre artistique. D’ailleurs, les mots libres d’un artiste peuvent s’avérer le meilleur antidote contre la violence, comme avait dit un vieux Souverain: ‘’Cesser de maux dire et avoir son mot à dire’’. Cesser de ruminer seul dans son coin et passer à l’action, à la création, au théâtre, à l’humour, à la musique, au rap, au slam et pourquoi pas au zouk.. Moi mon zouk est maghrébin, il est judéo-musulman. D’ailleurs, voici une vieille chanson marocaine qui raconte l’histoire d’un homme ouvrier à l’époque où le Maroc était sous protectorat français. Cet homme s’est trouvé en prison pour avoir dit simplement à une jolie dame ‘’Bonjour Madame’’. Cette dernière, du haut de son statut de dominante, a très mal réagi à la politesse du dominé. Elle n’a pas hésité de lui envoyer quelques mots de mépris. Mais notre ouvrier s’est senti insulté dans son orgueil, au lieu de répondre aux mots par d’autres mots, il a passé de la parole aux gestes. Résultat, 1 an et 1 jour de prison ferme. (Chanson : Ben Soussan). Questions : Quand les mots ne suffisent pas pour défendre une cause, que faut-il faire à ton avis..? Continuer à parler sans jamais se décourager ou passer de la parole aux actes..?

03- Bonjour Dieudonné, c’est encore moi Rollo. Comme je disais au début. Toi et moi, nous venons de la même forêt africaine. Toi tu es de la tribu béti et moi par solidarité à un peuple frère menacé, je suis devenu un pygmée. Nous sommes donc des peuples voisins. Nous avons cohabité durant des siècles jusqu’à l’arrivée de l’homme blanc européen qui a jugé important de nous diviser pour régner sur nous. Résultat, tu es devenu français et je suis devenu canadien. Toi tu as Sarkozy comme Président et moi Harper comme premier Ministre. Toi et moi nous nageons en pleine évolution de l’espèce humaine. La civilisation à son comble, la lumière...!!! Tu devrais donc être fier d’être français et moi fier d’être canadien. Mais sérieusement, comment pourrais-je me sentir canadien ou québécois si je ne me sens pas d’abord fier d’être pygmée, fier d’être africain, fier d’être haïtien. Et toi aussi, comment peux-tu te sentir français et breton si tu ne te sens pas d’abord fier d’être béti. Nous sommes issus de deux peuples riches. Mais, malheureusement, le peuple pygmée est menacé de disparaître. Tu as été toi-même témoin de cette menace. Tu as essayé modestement de sauver ce peuple en secourant deux petites jumelles pygmées qui venaient de naître. Tu les as amené à l’hôpital où elles ont été soigné et nourrit durant un mois. Elles ont survécu grâce à ton aide. Mais à ton retour chez les pygmées, tu as appris que les deux jumelles étaient décédées. Ça t’as marqué, mais tu t’es senti coupable en croyant que cette fois tu as vraiment fais le con. Tu n’as pas attaqué le sionisme d’Israël, tu n’as pas lancé des missiles sur des extraterrestres. Tu as simplement essayé de sauver la vie à deux être humains. Ma question est simple. En quoi aurais-tu fais le con en voulant apporter assistance à deux petites jumelles pygmées en danger de mort..? À ce que je sache tu t’appelles Dieudonné et non Dieu..!!

04- Bonjour Dieudonné, je m’appelle Anthony. Pour préparer cette rencontre, nous avons regardé ton spectacle ‘’Mes excuses’’ et franchement, nous avons beaucoup rigolé. Qu’est-ce qu’on a rigolé. Les murs rigolaient, les gardiens rigolaient, il y a un Souverain parmi nous qui ne comprend pas un mot de français. Qu’est-ce qu’il rigolait..!!! Sincèrement, tu nous as offert une véritable évasion. Et contrairement à ce que prétend un de tes personnages, je ne dirais pas que tu es un bon musulman, je dirais simplement que tu es un excellent humoriste. Moi, je ne suis pas humoriste comme toi, mais j’aime rire et faire rire.. Faire rire les femmes, c’est un peu ma spécialité. Entendre le rire d’une femme, c’est du bonheur pour moi. Un jour peut-être, je ferais un spectacle que j’appellerais ‘’Pour femmes seulement’’. Sérieusement je pense que le rire peut sauver le couple. En passant, elle doit se sentir heureuse et chanceuse la mère de tes enfants..?

05- Bonjour Dieudonné, je m’appelle Daniel. Pour préparer cette émission, nous avons regardé d’autres documents de télévision. Sur le sujet de la liberté de la presse, j’ai été très impressionné par la force de tes arguments. Malgré la violence des attaques verbales contre toi, tu n’as jamais perdu le calme, mais tu n’as jamais manqué d’audace pour traiter de médiocre une certaine façon de penser de certains journalistes, ce que tu appelles toi-même la pensée unique. Moi aussi, je me méfie beaucoup des journalistes qui prétendent posséder la vérité. Et que dire des journalistes qui jugent des accusés avant qu’ils ne soient jugés ? Qui jugent des peuples et des cultures sans jamais avoir rendu visite à ses peuples et à ses cultures ? Et que dire des journalistes qui cachent certaines vérités qui pourraient sauver des vies ? On ne nous dit pas tout ? La majorité des journalistes appartiennent à des machines à faire des sous. Généralement, plus le journaliste devient une vedette, moins il est libre. De toute façon, je ne crois pas à la liberté du journaliste parce que la seule façon d’être plus libre pour un journaliste c’est d’être indépendant. Mais si les journalistes répondent aux besoins d’une industrie, les humoristes aussi. L’industrie du rire est plus florissante que jamais. Alors, dis-moi Dieudonné. Un humoriste, est-il réellement plus libre qu’un journaliste..?

06- Bonjour Dieudonné, je m’appelle Mohamed. Comme tu sais, un bon humoriste est celui qui sait rire d’abord de lui-même. Je sais que dans tes spectacles, tu ris souvent de ton nom Dieudonné. Il paraît que ta sœur s’appelle Félicité et ton plus jeune garçon s’appelle Judas. Chez nous en Guénée, il y’a beaucoup de noms religieux, Jésus, Moïse, Abraham et Mohamed. Mais Judas, je n’en ai jamais entendu. Si ton fils s’appelle vraiment Judas, (tu es libre de l’appeler ce que tu veux), tant qu’à l’appeler Judas, tu aurais pu l’appeler Sarkozy. Lui, au moins on a des preuves sur ses trahisons. Mais parlons plus sérieusement. Judas c’était d’abord un ami et un compagnon de Jésus. Si tu as donné Judas comme prénom à ton fils, c’est peut-être parce que tu crois d’abord à l’amitié entre Jésus et Judas. Si c’est le cas, quelle est ta vision de l’amitié, est-ce que par exemple, tu penses qu’on peut trahir par amitié..?

07- Bonjour Dieudonné, Contrairement à Jean-Marie Lepen, moi Jean-Marie le poète, je suis pour un monde sans frontières et sans douanes (poèmes-rap). Dieudo, depuis le temps que tu viens au Québec, tu as sûrement eu l’impression qu’il y a beaucoup moins de racisme au Québec qu’en France. Avec les émeutes de 2005 dans les banlieues en France, personnellement j’ai dû admettre qu’au Québec les gens sont quand-même beaucoup moins racistes qu’en France. Jamais un premier ministre québécois n’ira traiter des jeunes noirs et arabes de Montréal de racaille. Mais je ne l’ai pas vu non plus rendre hommage au jeune Fredy Villanueva tué bêtement par la police de Montréal. Oui, il y a moins de racisme au Québec qu’en France, mais ça ne veut pas dire que tout va bien. Beaucoup de jeunes québécois issus de l’immigration ont des problèmes d’identité et ont du mal à reconnaître leur appartenance québécoise. Beaucoup de médias mettent l’accent sur l’origine ethnique d’un jeune sauf s’il gagne une médaille olympique, là on le présente comme un québécois. As-tu déjà pensé que tes enfants seraient mieux protégés du racisme au Québec qu’en France..? (En passant, si un jour tu as besoin d’un vrai parrain pour un de tes enfants, tu connais maintenant un autre Jean-Marie..) 2-

08- Bonjour Dieudonné, je m’appelle Armstrong. Je vais te raconter une petite histoire qui va t’inspirer peut-être un sketch ou peut-être même un film. Un jour dans ma cellule de prison, j’ai entendu une voix. Mon corps tremblait de la tête aux pieds. Cette voix a changé ma vie. Il faut dire que ma vie avait un grand besoin de changement. Cette voix est arrivée au bon moment et j’étais prêt à l’entendre. Elle me disait simplement d’être bon. Et je suis devenu un bon musulman. Comment devenir musulman alors que j’ai toujours été chrétien. J’ai commencé par lire le Coran et franchement, je ne me suis jamais senti aussi bien dans ma peau et dans ma tête. D’ailleurs, la plus part de mes problèmes ont été résolu depuis que je pratique l’islam. Pratiquer l’islam c’est une discipline spirituelle et sportive. Je crois que ma réhabilitation devait passer par une expérience extraordinaire de spiritualité. Nous avons tous en nous cette voix intérieure. Malheureusement, nous ne lui prêtons trop d’attention. Cette voix a été pour moi mon programme de réinsertion. Cette voix est devenue à la fois mon criminologue, mon psychologue et mon thérapeute. Je ne regrette pas de l’avoir écouté. Et toi Dieudonné, est-ce qu’il t’arrive d’écouter ta voix intérieure pour savoir quelle décision ou quel chemin prendre..?

09- Bonjour Dieudonné, je m’appelle Richard. Très bientôt je vais être libéré de cette prison. Je t’avoue que je suis particulièrement heureux de partir juste après ton passage. J’ai un fils qui m’attend dehors. Il a 12 ans. C’est mon héros et ma raison d’être. Mon fils est à moitié libanais. Je me promets de voyager avec lui dans ce pays qui n’est pas seulement un pays de guerre. Mais avant d’aller au Liban, je me promets d’aller avec lui voir ton spectacle. Je veux qu’il sache que l’humour c’est aussi parfois une prise de conscience avec certaines réalités, parfois dramatiques. Je n’ai pas de question. Merci d’exister.

10- Bonjour Dieudo, je m’appelle Emmanuel. Dans ma boule de cristal, je me vois devenir acteur de cinéma. J’ai déjà fais quelques essais, mais je suis encore à la recherche du rôle de ma vie. Quelque chose me dit que c’est peut-être toi qui va me donner l’occasion de le jouer. J’ai entendu parler de ton projet de film sur le code noir. Et pour te prouver mon intérêt réel pour ton projet, j’ai fais une petite recherche sur ce fameux code noir. Ce code a été conçu en mars 1685 à Versailles signé par Louis XIV, Roi de France et de Navarre. Ce premier code comporte 60 articles pour contrôler la vie des esclaves en Amérique. J’ai vu beaucoup de films sur la deuxième guerre mondiale. Mais j’en ai jamais vu sur le code noir. La première fois que j’ai entendu parler de code noir, c’est quand j’ai appris ton projet de film.. J’aimerais bien contribuer à ce que d’autres jeunes noirs apprennent une partie cachée de leur histoire. Alors Dieudonné, quand est-ce que je vais recevoir le scénario de ton film..?

11- Bonjour Dieudonné, je m’appelle Yvon Georges, de toutes les déclarations que j’ai entendues de toi, j’aime bien celle-là. ‘’Avec qui peut-on faire la paix si non avec son ennemi’’. Tu as dis ça à propos de ta rencontre avec Jean-Marie Lepen. Probablement c’est ce genre de phrase qui fait la différence entre un journaliste et un homme libre. Mais arrêtons de parler des journalistes et parlons si tu permets de moi. Ce que je vais vous dire sur moi, aucun journaliste ne te l’apprendras. Dans la vie, je suis un artiste-musicien. Je le suis depuis 22 ans. Mais je suis surtout le papa de 6 enfants, je suis même grand-papa. J’ai presque le même âge que toi. J’ai 43 ans. J’ai quitté Haïti pour le Québec avec ma famille à l’âge de 12 ans et depuis quelques mois je vis une expérience dont je cherche le sens. Après avoir vécu 31 ans au Québec et au Canada, les autorités canadiennes d’immigration sont venus m’apprendre que je n’étais pas canadien, que je n’étais pas québécois, que je suis haïtien et je dois retourner en Haïti. On appelle ça une déportation. Haïti est mon pays et j’en suis fier. Mais c’est ici que j’ai vécu, au Québec, au Canada. C’est ici que j’ai vécu les deux-tiers de ma vie. C’est ici que j’ai vu mes enfants venir au monde. Avec le temps, je suis devenu moi aussi québécois et canadien. Je ne suis pas un sans-papier, je suis un résident permanent. Mais, c’est vrai que mes parents et moi-même, nous avons négligé de remplir les formalités pour avoir la nationalité canadienne. Néanmoins, dans les faits, dans mon cœur et dans ma tête, je me sens aussi québécois qu’un Tremblay ou un Bouchard. Mais, ce langage, les autorités canadiennes d’immigration ne semblent pas le comprendre ou font semblant de ne pas le comprendre et pourtant ils connaissent très bien la situation misérable en Haïti. Un pays frappé par les turbulences sociales et politiques. Frappé par la colère de la nature et les ouragans. Les autorités canadiennes savent très bien que renvoyer un ressortissant haïtien chez-lui, c’est l’envoyer à l’enfer. Dernièrement, le premier Ministre Harper déclarait ceci au Sommet de la francophonie : ''Notre solidarité envers ce pays est plus que jamais nécessaire. Haïti est le plus important bénéficiaire d'aide au développement à long terme du Canada''. Harper sait-il que Haïti compte 80% du chômage et que 90% de sa population est pauvre. Je ne vois pas en quoi le Canada peut-il prétendre être solidaire avec Haïti en lui renvoyant pour toujours des hommes comme moi, dont la précarité et la vulnérabilité ne feront qu'aggraver l'instabilité du pays? Oui, je l’avoue, j’ai fais le con et j’assume les conséquences de ma connerie. Mais je ne vois pas en quoi Haïti doit payer le prix d’une connerie qui regarde d’abord et avant tout le Canada. Mon cher Dieudonné, j’ai l’impression parfois que mon histoire et celle de tous les déportés d’origine haïtienne, dont aucun journaliste ne te parlera, c’est un peu l’histoire de Toussaint l’Ouverture qui continue. Le crime de Toussaint l’ouverture c’est d’avoir libéré son peuple et d’avoir fait confiance à l’ennemi. Mon crime à moi, c’est d’avoir aussi fait confiance à un pays que je croyais être le mien. Un pays qui prétend être un pays ami d’Haïti. Il n y a pas que la France qui a trahi Haïti.. Beaucoup de pays font le con avec Haïti.. Dis-moi Dieudo, crois-tu que le rire peut réveiller les consciences sur une question aussi sérieuse que la déportation des haïtiens ou la menace de disparition des pygmées..?

12- Bonjour Dieudo, si je devais être de nouveau, le père d’un nouveau garçon, je l’aurais appelé avec fierté Obama. D’ailleurs, je suis sûr que des centaines de garçons nouveaux nés portent déjà le prénom d’Obama. Ils ne sont pas tous nécessairement noirs. On a la forte impression qu’avec Barak Obama élu premier Président des États-Unis d’Amérique, tous les espoirs sont permis. Depuis longtemps, l’humanité n’a pas été portée par autant d’espoir dans un seul homme. Barak Obama n’est pas Collin Powell. Il n’a jamais été pour la guerre en Irak, il n’a jamais menti sur les armes de destruction massive. Dans l’oreille d’enfants pakistanais et afghan, Obama ça sonne comme Oussama. Comment imaginer un jeune musulman haïr un pays dirigé par Obama. On ignore ce que cet espoir donnera en réalité, mais pour quelqu’un comme toi qui as toujours milité pour plus de justice, plus d’égalité et plus de respect pour les noirs, cette élection devrait te réjouir. Alors, si tu devais placer dans une phrase ces trois mots : Obama, pygmée et avenir, ça donnerait quelle genre de phrase..? (Autrement dit, es-tu aussi heureux que moi de voir Obama élu comme premier président des États-Unis d’Amérique..?)

13- Chaque fois que j’entends Dieudonné, je pense à tout ce que Dieu m’a donné. Dieu m’a donné à la terre, à l’humanité. Dieu m’a donné la possibilité d’être sage et sensible. Dieu m’a donné aussi la possibilité d’être méchant quand il le faut. Dieu m’a donné la vie pour que je puisse la transmettre à mon tour. Dieu m’a tout donné le jour où j’ai vu ma fille Tayna venir au monde. Dieu me donne aujourd’hui l’occasion de rencontrer Dieudonné. Un pêcheur comme moi, un homme comme moi. Alors, je dis Merci à Dieu et je lui demande de pardonner à Dieudonné toutes ses conneries. Pardonne-lui Seigneur quand il fait le con, car il sait très bien ce qu’il fait…!!!

14- Dieudonné. On a déjà entendu certaines personnes à la télévision française dire que Dieudonné n’était plus un homme fréquentable. Moi et mes amis Souverains, nous sommes fiers de t’avoir fréquenté aujourd’hui. Personnellement, je n’ai jamais vu dans ton humour, aussi décapant soit-il, la moindre haine pour les juifs. Ben Soussan est mon nom d’artiste, je ne crois pas que j’ai à justifier mon amour pour les juifs. Ma douleur devant les six millions de victimes juifs de la Choa, je la vis en silence. J’aimerais qu’ils reposent en paix. Tout comme les millions d’esclaves noirs d’Afriques. Instrumentaliser la mémoire des victimes pour des fins idéologiques me paraît une chose indécente pour ne pas dire criminelle. Ceci dit le devoir de mémoire est important. Et c’est important de faire la nuance entre devoir de mémoire et instrumentalisation idéologique. Par exemple, à cet instant, j’ai une pensée pour ces deux jumelles pygmées décédées quelques semaines après leur naissance. Elles représentaient l’espoir de la survie d’un peuple menacé. Ton spectacle ‘’J’ai fais l’con’’, c’est ta façon d’entretenir cet espoir, celui des pygmées, celui des palestiniens et de tous les damnés de la terre. Mon cher Dieudonné, ça a été un plaisir de te recevoir à notre émission. J’admire ta résistance devant certains lobbies et certaines corporations, ça me rappelle ma propre résistance quand j’ai fais la grève de la fin en 2003 pendant 10 jours avant d’obtenir mon droit à mon alimentation Halal. Dans n’importe quelle résistance, il faut savoir patienter. Dieudonné.. Continue à faire le con sur scène. J’espère aller te voir un jour, peut-être au Stade de France après ton passage au Zenith de Paris. Je suis libéré dans quelques jours. C’est ma dernière émission à Souverains anonymes, tu as été mon cadeau de départ. Alors pour toi et pour tes deux amis, Sandra et Nicolas, voici de ma part un petit cadeau. Vos noms écrits en français et en arabe. Merci encore une fois d’être venu nous voir et nous parler. Merci aussi à Kattam pour sa fidélité et sa précieuse collaboration. Au nom de tous mes amis Souverains, je te déclare Dieudonné Souverain anonyme.






Ont participé musicalement à la réalisation de cette émission,
Les Souverains : Ben, Richard, Rollo et Campos.
Le fond sonore: Africa.



My space, page de Dieudonné.




Souverains My space



Toute diffusion publique des fichiers sonores doit être autorisée.


vos commentaires




retour à accueil | retour à la liste des rencontres

©M.L. 2008