Jeudi 2 décembre 1999

Arthur Fauteux III

"..les citoyens ne savent pas que les détenus payent de leurs salaires leurs activités socioculturelles.."

extrait sonore 2'36

Je quitte ma cellule
Je traverse les couloirs
Je salue mes amis
Je leur dis " à plus tard "

Je n' quitte pas Bordeaux
du moins pas encore
je m'évade dans les mots
et la musique des noirs

Ma vie est un roman
Ma vie est une chanson
Qui en est l'auteur
c'est toute la question

Des questions que je me pose
en vers et en proses
Je te salue Arthur
Et je te plaide notre cause

Arthur Fauteux
Bienvenue parmi les
Souverains anonymes

1- Salut Arthur, tu as été directeur de la prison de Bordeaux jusqu'au 1995. Tu étais aussi le président du Fonds des détenus. Après Bordeaux, tu as vogué à travers plusieurs postes des Services Correctionnels du Québec et depuis trois mois tu es à la retraite. Mais tu es resté encore président du Fonds Centrale au bénéfice des personnes incarcérées.. Avant de nous parler du Fonds Centrale, Nous aimerions moi et mes camarades Souverains évoquer avec toi quelques souvenirs. Comme tu sais nous fêtons le 10 ième anniversaire de notre émission Souverains anonymes, et si tu es avec nous aujourd'hui, c'est parce que tu as été un des tous premiers à dire oui au projet de Mohamed Il y a 10 ans. Qu'est-ce qui vous a décidé de prendre le risque de laisser entrer un micro de radio à l'intérieur de Bordeaux..?

2- Arthur, tu as été deux fois l'invité des Souverains. Il paraît que la première fois c'était spéciale parce qu'on t'a posé des questions les plus inattendues. J'aimerais ça t'entendre nous parler de tes rencontres avec les Souverains. Quel souvenir tu en gardes..!

3- Arthur, même à la retraite tu demeures quand-même un homme de décision puisque tu présides le Fonds centrale au bénéfice des personnes incarcérées. Et la moindre décision de ce Fonds affecte la vie des détenus en prison. Veux-tu nous dire à quoi sert ce Fonds..?

4- Arthur, je ne sais pas si tu le sais mais le site web des Souverains pourraient beaucoup nous rendre service. Non seulement, parce qu'on peut y trouver nos créations, nos poèmes, nos dessins, nos chansons et toutes nos rencontres avec nos invités. Mais aussi parce qu'on veut que le site soit une veritable ouverture à la communauté. Viens, je vais me faire plaisir Arthur de te montrer notre site. Regarde, par exemple, dans la page Plan de sortie, un employeur peut trouver des annonces de recherches d'emploi..

Dans la page Paroles en recherches de musique et de voix, des artistes chanteurs peuvent découvrir des textes pour leurs chansons. (On charge pas chers).

Dans la page Quiz-contact, les visiteurs sont invités à répondre à des questions pour tester leurs connaissances sur notre émission et sur la prison. Parmi ces questions, je vais te poser quelques unes..?

Quel est le nom de la première invitée des SA, Marie-Philippe, Joe Bocan ou France d'Amour..?

Quel est le nom du livre d'Albert Jacquard qui a fait l'objet de sa première rencontre avec les SA... Prison de la honte, Porte de prison ouvre-toi ou un monde sans prison..?

Quel est le taux du récidive dans les prisons du Québec..? Moins que 30%, moins que 20% ou plus que 60%..?

En quelle année Bordeaux aura 100 ans..? En 2014, 2012 ou 2000.

Combien de canadien sont pour la peine de Mort.. 63%, 40%, ou 13 %

Quel est Le pourcentage de détenus qui avaient un job avant d'entrer en prison Selon une étude de 1996 ..30%, 40% ou 10%

Et voici la question à 5000$. Je dis 5000, parce que c'est le montant que tu as accordé toi-même en tant que directeur territorial des services correctionnels, pour participer au financement de notre site. Avant de te dire ce que nous espérons pour l'avenir de ce site, j'aimerais d'abord, que tu répondes à la dernière question qu'on trouve à la page Quiz-contact et qui s'adresse aux visiteurs du site.

" Si la réinsertion sociale des personnes incarcérées passe aussi par l'ouverture d'esprit de la communauté, des citoyens, quelle serait ta propre définition de cette ouverture... ? "

Dernière question : Est-ce que ça serait imaginable et possible que le Fonds Centrale puissent encourager une l'initiative en la finançant dans d'autres prisons du Québec.. ?

5- Monsieur Fauteux, on dit jamais deux sans trois, c'est la troisième fois que tu rends visite aux Souverains. Est-ce que les directeurs de prison sont aussi proches des détenus que toi. Permets-moi d'en douter un peu.. J'espère qu'ils prendront ton exemple.. Je te déclare Arthur au nom de tous mes camarades, Souverain anonyme.


retour à émission | retour à la liste des rencontres

©M.L. 1999