Jeudi 17 mars 2005

Daniel Russo Garrido,

Tu as étudié histoire à l’UQAM.
Moi j’ai étudié l’histoire dans la rue.
SA

cliquez et écoutez

Je quitte ma cellule
Je traverse les couloirs
Je salue mes amis
Je leur dis " à plus tard "

Je n' quitte pas Bordeaux
du moins pas encore
je m'évade dans les mots
et la musique des noirs

Ma vie est un roman
Ma vie est une chanson
Qui en est l'auteur
c'est toute la question

Des questions que je me pose
en vers et en proses
Je te salue homme de parole et d’Histoire
Et je te plaide notre cause

Daniel Russo Garrido
Bienvenue parmi les
Souverains anonymes


1- Bonjour Daniel, bienvenue parmi tes frères. Je te dis tout de suite que le jour ou rien n’a changé pour toi ça ne serait pas aujourd’hui. D’une rencontre à l’autre, le changement est perpétuel dans notre émission. Par exemple, comme changement aujourd’hui, c’est la première fois que tu mets les pieds en dedans. Le vrai changement, c’est que aujourd’hui tu auras chanté en dedans. Daniel Russo Garrido, tu es un homme de parole, un homme d’histoire et surtout un homme de hip hop. Tu as fais d’abord partie du groupe Andromaïk. Tu as produis un album solo qui s’appelle ‘’Tristes et belles histoires’’. Tu viens de remporter plusieurs premiers prix au festival Underground de Montréal. Après Sans Pression, Muzion, J-Kyll, Myriam, Maloria et Yncomprize c’est à ton tour en tant que homme de rap de partager avec nous ta passion. Daniel, tu as 27 ans, tu viens de Beauport Beach à Québec. Parle-nous d’abord un peu de ton coin et comment tu as pu t’habituer à la jungle de la grande Ville..?

2- Dis-moi Daniel, chaque rappeur a sa propre histoire d’amour avec le rap. Pour certains le rap répond à une urgence de vider le cœur pour ne pas vider autre chose. Et pour d’autres le rap c’est un art à cultiver en parole et en musique. Moi le rap, je l’ai pas vu rentrer dans ma vie. On dirait que je suis venu au monde en chantant, Ton histoire avec le rap, est-ce qu’elle a commencé dans l’urgence ou dans l’art.. ?

3- Bonjour, je suis Normand, j’ai lu dans ta biographie qu’en tant qu’artiste tu cherches à être le plus authentique possible pour ne pas tomber dans les clichés d’un certain rap. Comment réussir à être authentique dans un genre de musique ou les influences sont très fortes. Les clichés dans le rap sont très présents. Comment inventer son propre style pour échapper aux clichés.. ?

4- Bonjour Daniel. Une de tes chansons s’appelle ‘’Amour d’occasion’’. Ça me fait penser à bonheur d’occasion. On dirait que tout est devenu artificiel, même l’amitié est devenue une amitié d’occasion. Ton ami d’aujourd’hui, il n’est pas nécessairement ton ami de demain. Que reste t-il de sacré dans les relations entre les gens à ton avis..?

5- Bonjour Daniel. Petite question piège. Dans ta première chanson, tu dis : Une équation égale Rien multiplié par Zéro. Mais Rien ce n’est pas rien, rien c’est déjà quelque chose. Si rien est déjà quelque chose, que serait le résultat de rien multiplié par zéro..? C’est Rien ou c’est Zéro..?!!!

6- Bonjour Daniel. Tu dis dans ta troisième chanson Azul ‘’Qui a vu a cru, mais combien croient sans voir..?’’. Moi, je n’ai jamais vu Dieu, et pourtant j’y crois. Et toi, attends-tu de le voir pour y croire..?

7- Bonjour, je m’appelle SUSAYE. Ma chanson préférée de ton album s’appelle ‘’À la vie’’. En plus, c’est une chanson accompagnée d’une guitare acoustique. Je suis latino, j’aime le son de la guitare, le flamenco, la salsa et j’aime la vie. Ta chanson raconte l’histoire de ma vie. Car rien n’est si simple ici, un jour tu pleures, un jour tu ris. Un jour t’accepte, un jour tu meurs, un jour tu vis.. C’est ça ma vie, entre la Colombie et le Québec. Entre Bordeaux et Montréal, entre la vie et la mort, entre la vie et la vie. Merci Daniel pour la vie.

8- Moi c’est Cédric. Ta chanson qui m’a fait le plus capoté, c’est Le jour ou rien n’a changé. Quand Mohamed nous a fait entendre ça, j’ai sauté de ma place. Je me suis approché du haut parleur. Je me suis tout de suite reconnu dans chaque mot, chaque phrase. Je ne sais pas si la race humaine est vraiment en danger, mais moi je vis en danger depuis mon enfance. J’ai décidé un jour que personne ne lèvera plus la main sur moi. Même si je ne vis en Afghanistan, j’ai dû mener des guerres pour me faire respecter. Pour beaucoup de jeunes comme moi, qui ont vécu dans un milieu très pauvre, la violence fait partie de leur vie. J’espère me détacher de la violence un jour, je suis tanné de donner des coups et d’en recevoir. Je ne veux pas que mes enfants vivent dans la violence. Ta chanson a gagné le prix de la chanson de l’année au gala de Montréal Underground. Ça prouve que je ne suis pas le seul à l’aimer. Qu’est-ce qui a changé pour toi ce jour ou tu as gagné plusieurs prix..?

9- Daniel, tu as étudié en histoire à l’UQAM. Moi j’ai étudié l’histoire dans la rue. Je ne sais pas si on a les mêmes connaissances. Le rap est étroitement liée à des histoires de rue. À part Loco locass, je n’ai jamais entendu une chanson rap qui parle de l’histoire du Québec. As-tu l’intention d’intégrer l’histoire dans tes chansons.. ?

10- Daniel, puisque tu es étudiant en Histoire, parle-nous un peu de ce que tu aimes dans l’histoire. Quelle histoire te fascine en particulier.. ?

11- Salut Daniel, moi je viens d’une petite ville au Maroc qui s’appelle Mohamedia, une ville ou les habitants sont fiers de leur ville et fier de son histoire. Elle a été nommée d’après le nom du Roi Mohamed V qui a mené l’indépendance du pays avec le support du peuple marocain. Les marocains ont fabriqué leur propre histoire et leur légende. On dit qu’un jour les marocains alors qu’ils étaient encore occupés par les français, ils ont vu l’image du Roi Mohamed V sur la lune. Alors que le Roi et toute sa famille était en exil. C’est une légende, mais elle a contribué à garder le peuple avec la tête haute devant l’occupant, résultat, en 1956, le Maroc a obtenu son indépendance et ma ville a moi a porté le nom du Roi Mohamed V, elle s’appelait Fdala, depuis 1956 elle s’appelle Mohamedia. Les québécois devraient attendre de voir l’image de René Levesque sur la lune pour choisir leur souveraineté.. ?

11- Daniel, moi je suis né ici, mais j’ai grandi en Colombie, j’ai grandi avec les poules, les cokes, les chevaux et les cochons. Dans mon rap, les animaux sont très présents. Le début de ta deuxième toune Nebuloso me fait penser à ces vieilles chansons que des troubadours chantent dans la rue chez nous. As-tu l’intention de faire un album à 100% espagnol.. ?

12- Bonjour, je suis Pierre Rudy. Toi tu es québécois d’origine sud américaine. Moi, je suis Québécois d’origine haïtienne, je ne me sens pas toujours compris par des haïtiens né en Haïti qui n’arrivent pas à comprendre qu’on soit né ici ou en Haïti, on est pareil. On partage les mêmes conditions sociales de Montréal. Et même en dedans, nous sommes Noirs et blancs dans le même système derrière des murs café crèmes. Toi, tu es né au Québec des parents sud américains. Comment es-tu perçu par d’autres sud américains.. ?

13- J’aimerais poser une question à toi et à ton ami Romain qui est ton partenaire du groupe Andromaïk. J’imagine que toi aussi, tu vas faire ton album solo. Les membres de la plus part des groupes rap finissent par faire chacun son album solo, chacun sa carrière. Wyclef Jean, K-amaro, Akhenaton, Joe, Star.. Tous ont débuté leurs carrières dans des groupes.. Finalement si je comprends bien, un groupe rap ça sert seulement à préparer la carrière solo des membres du groupe.. ?

14- Bonjour, je m’appelle Ricardo. Depuis ma première participation à Souverains anonymes, Mohamed a remarqué ma passion pour la poésie et l’écriture, alors il m’a demande d’écrire quelque chose de spéciale pour toi. Voici :

15- Parler du rap c’est bien, mais le chanter c’est encore mieux.. Je t’invite Daniel à nous chanter ce que tu sais. On chantera pour vous aussi.. À toi de jouer et à nous de t’applaudir..

16- Daniel Russo Garrido. Ton rap est différent, il est positif, constructif, artistique et poétique. Ton rap ne manque pas d’indignation et de colère contre l’injustice, contre la guerre. Nous allons bientôt préparer notre propre album rap. Il s’appellera le rap des hommes rappaillés. N hommage au rand poète Gaston Miron. Je te souhaite beaucoup de succès, ici et ailleurs. Au nom de tous mes camarades, je te déclare Daniel Russo Garrido Souverain anonyme..


retour à émission | retour à la liste des rencontres

©M.L. 2005