Jeudi 18 octobre 2007

Geneviève Jodoin

Auteure, compositeure, intérprète.

''Moi ce que je garde au chaud dans mon cœur, c’est l’amour de mes parents.
Ils n’ont jamais accepté que je sois placé dans un centre d’accueil''
SA


cliquez et écoutez le montage final de l'émission
témoignages et commentaires



Je quitte ma cellule
Je traverse les couloirs
Je salue mes amis
Je leur dis " à plus tard "

Je n' quitte pas Bordeaux
ce n'est pas un drame
je m'évade dans les mots
et les yeux d'une femme

Ma vie est un roman
Ma vie est une chanson
Qui en est l'auteur
c'est toute la question

Des questions que je me pose
en vers et en proses
Je vous salue femme brave et digne
Et je vous plaide notre cause

Geneviève Jodoin

Bienvenue parmi les
Souverains anonymes





1- Bonjour Geneviève. Je suis Stéphane et je te souhaite toi et ton guitariste Simon Angell la très bienvenue dans notre ‘’beau château’’. Ma belle Geneviève, tu es auteure, compositeur et interprète. Tu as aussi de très beaux yeux. Je ne suis pas le seul Souverain à le penser. D’ailleurs si tu regardes la caméra en face de toi, d’autres Souverains à travers notre ‘’Château’’ te regardent. Tu peux leur faire un petit bonjour. Nous avons bien apprécié d’écouter ta voix et tes chansons.. On en parlera plus tard de musique, parlons pour l’instant de toi et de nous. Moi je ne suis pas à mon premier passage en dedans, mais je prie le ciel à tous les soirs pour que ce soit le dernier passage. Mais je ne fais pas que prier. Plus tard je te parlerai de mon plan de sortie. Parlons un peu de toi. Je sais que tu viens de St-Damasse en Montérégie. Tu as déjà derrière toi toute une carrière, entre autre avec le groupe Laizenzaimes. Mais d’après mes informations, quand tu étais enfant, tu n’aimais pas chanter, tu ne voulais rien savoir de devenir chanteuse. Quel est l’élément déclencheur qui t’as fait changer d’idée..?

2- Bonjour Geneviève, je m’appelle Mathieu, en lisant ta biographie, nous avons appris que tu étais particulièrement timide.. Dans tes premières années de chanteuse, tu souffrais beaucoup de chanter devant le public, il fallait mettre des décors particuliers pour que tu te sentes à l’aise.. En fait ça m’a fait pense un peu à moi. Aujourd’hui, je n’ai pas de misère à prendre la parole, surtout quand il s’agit de défendre certaines causes qui me tiennent à cœur.. Pas de problème pour crier fort mon indignation quand je participe à une manifestation contre l’injustice faîte aux pauvres.. Mais je n’ai pas toujours été aussi à l’aise pour m’exprimer.. Très jeune, à l’école, j’étais petit et maigrichon, je portais des lunettes, j’étais le nurd de la classe et naturellement je faisais l’objet de quelques remarques plates de mes copains d’école.. Plus tard, vers l’âge de 12 ans, quand j’ai changé les lunettes pour verres de contacts, ça simplement changé ma vie.. Je ne suis pas devenu chanteur, mais disons que je commençais à porter ma voix plus haut et plus loin surtout contester certaines autorités qui abusent de leur pouvoir. Dans ton cas, Geneviève, on t’a vu dernièrement à l’émission Belle et Bum, danser au milieu des Denis Drolet.. Est-ce que la timidité chez-toi est une chose du passé ou il en reste toujours un peu..?

3- Bonjour Geneviève, en préparant cette rencontre, nous nous sommes posé plusieurs questions sur l’importance d’un enfant dans la vie d’un homme. Moi par exemple, quand ma blonde m’a appris qu’elle était enceinte, à l’époque j’étais en dedans, j’ai vraiment cru que cette nouvelle allait changer ma vie. J’ai cru et je crois encore qu’avec un enfant, ma vie ne serait plus pareille. Malheureusement, mon ex est venue un jour m’apprendre qu’elle avait avorté. Sans me prévenir, elle a mis fin à ce qui était pour moi l’espoir de ma vie. Je sais que pour d’autres détenus, avoir un enfant ce n’est pas la meilleure chose qui peut leur arriver parce qu’ils ne sont pas prêts. Mais dans mon cas, je me sentais vraiment prêt à donner à cet enfant tout ce qu’il a besoin.. Mais je sentais surtout que seule l’innocence d’un enfant pourrait me réconcilier avec la vie et avec moi-même. Aujourd’hui, j’ai 27 ans, la vie est devant moi, être père ça sera la réussite de ma vie. En écoutant ta chanson Moi je t’aime, que tu chantes pour ton enfant, j’ai ajouté à mon plan de sortie le projet de devenir père. Ça presse. Et toi Geneviève, avoir enfant, ce n’est pas la plus belle chanson que tu peux composer dans ta vie..?

4- Bonjour Geneviève, dans ta chanson ‘’Tout c’que t’as’’ tu dis :

J’ai foncé droit devant j’ai laissé tout derrière
J’ai aimé un enfant sans croire à la misère
J’ai tout fait pour tout faire sans jamais trop m’en faire
J’ai dit non sans me taire j’ai affronté l’hiver

Ces quelques paroles me conviennent parfaitement. Elles racontent un peu ma vie. Avec ma famille, nous avons foncé droit devant en laissant tout derrière nous en Haïti. J’ai aimé et j’aime toujours mon enfant en croyant l’éloigner de la misère. Je fais ce que je peux sans me plaindre trop et j’affronte toujours l’hiver loin du soleil d’Haïti chérie. Mais avec toi Geneviève, je me sens illuminé par la lumière, j’ai envie presque de te chanter la pomme, mais je respecte les femmes mariée. Alors dis bonjour à ton tchum de ma part et dis-lui qu’il a de la chance.. Ma petite question : Geneviève, quand tu fonces droit devant toi, qu’est-ce que tu laisses derrière..?

5- Bonjour Geneviève, je suis Romuald, je viens d’Afrique, plus exactement du Togo. Je suis arrivé jeune au Québec avec ma famille avec l’espoir de vivre dans un monde meilleur. J’ai accompli des études en comptabilité et un jour j’ai observé autour de moi des gens plus bêtes que moi et qui faisaient beaucoup plus de frics sans avoir fait des grandes études. Alors, je me suis dis à quoi ça servait d’étudier si je pouvais facilement gagner ma vie. Aujourd’hui, je ne compte plus le nombre de fois que j’ai mes les pieds en dedans. Tous ceux que je voulais suivre, sont aussi comme moi en prison. Bref, je suis venu à la conclusion qu’en tant que comptable, j’ai fais de mauvais calcul pour réussir ma vie. Mais de mes passages en prison, je garde quand même une expérience plus enrichissante que celle d’un comptable. J’aime bien ta chanson Va ou tu dis : Va, mais reviens, Va, mais ne va pas trop loin. Je suis allé en prison, mais j’espère ne pas aller trop loin.. Et pour toi Geneviève, aller trop loin, ça serait où.. Chez une amie, chez un ami ou chez un amant..?

6- Bonjour Geneviève, je suis Max.. Moi aussi je suis né en Afrique et moi aussi je viens du Togo.. C’est la première fois que deux togolais se retrouvent à Bordeaux.. Mais moi, après avoir quitté le Togo à l’âge de deux ans avec ma mère, j’ai vécu jusqu’à l’âge de 12 ans à New Jersey.. Ma mère m’a amené ici à Montréal pour me sauver de la délinquance en croyant que Montréal c’était le paradis.. Après plusieurs mois à Bordeaux, le paradis que j’aimerais voir c’est l’Afrique, c’est le pays où je suis venu au monde, le Togo. J’ai besoin de la chaleur d’Afrique pour retrouver un peu de bonheur. Geneviève, Dans ta chanson Comment, tu dis qu’il y’a les mots que l’on crie Pour se sentir vivant Voici pout toi les mots qui me font sentir vivant :

7- Bonjour Geneviève, c’est encore Stéphane, en écoutant bien les paroles de ta chanson ‘’Tout c’que t’as’’, j’ai eu l’impression que tu parles un peu de moi surtout quand tu chantes :

Tout c’que t’as tu l’as choisit
C’est bien ça qui fait peur
Si c’est pas ça, c’est quoi alors
Le bonheur

Moi ce qui me fait peur c’est le mot bonheur, parce que jusqu’à maintenant je n l’ai pas encore croisé vraiment à cause de mes choix.. Il est possible que je sois libéré très bientôt.. Quitter la prison c’est quelque chose de stressant parce que justement le bonheur dehors n’a pas toujours été au rendez-vous.. J’ai peur de revenir.. Cette fois, avant de quitter la prison, je me suis donné un plan de sortie et si tu permets je vais t’en parler un peu, j’ai la sensation qu’en t’en parlant tu vas être mon porte-bonheur… (Raconter le Plan de sortie en résumé) Merci Geneviève de m’avoir écouté et continue de chanter le bonheur. Ta voix le porte si bien.

8- Bonjour Geneviève, je m’appelle Alex. C’est la première fois que je parle avec un micro devant une invitée des Souverains. Je ne sais pas quoi te dire si non que je suis libanais arménien d’origine. Je suis arrivé à l’âge de 5 ans du Liban avec ma famille pour fuir la guerre civile. Moi aussi un jour j’irai faire un tour sur la terre qui m’a vu venir au monde. Mais avant ça, j’ai comme projet de compter sur moi-même pour améliorer ma vie. Je serai mon propre patron parce que je n’aime pas travailler pour les autres. Tu dis dans ta chanson Quand :

Quand le malheur se défile
Pour laisser place au bonheur
Tout c’qui tient à un fil
J’le garde au chaud sur mon cœur

Moi ce que je garde au chaud dans mon cœur, c’est l’amour de mes parents. Ils n’ont jamais accepté que je sois placé dans un centre d’accueil, malgré les bêtises que j’ai faîtes. Je m’ennuie beaucoup de la cuisine de ma mère. En sortant de Bordeaux, je ferai tout mon possible pour ne pas la décevoir. Et toi Geneviève, qu’est-ce que tu garderas au chaud sur ton cœur après ton passage parmi les Souverains anonymes..?

9- Bonjour Geneviève, parmi les Souverains il y’a Georges qui aurait aimé être avec nous, mais il s’est inscrit à l’école pour compléter son doctorat en littérature française. Mais il tenait à te parler personnellement. Je te dis tout de suite que c’est un gars très affectueux, il aime être aimé. Il demande à toutes les femmes qu’il croise de lui dire des mots doux. C’est aussi un chanteur, il aimerait que tu chantes avec lui, alors par la magie de la vidéo je lui donne la parole, écoute-le bien :

10- Bonjour Geneviève, je suis Parisien, comme toi, je n’exprime mes sentiments profonds que dans mon rap. Mes faiblesses et mes forces, je les exprime sur papiers et après je les chante devant un micro. Comme tout artiste qui se respecte, je prends le temps de mettre en ordre les mots et les sensations qu’ils expriment. Une de mes chansons commencent avec les mêmes mots que ta chanson ‘’Chaque jour’’. Je vais te chanter un extrait et je te laisse juger si nos deux chansons peuvent cohabiter dans un remixe (……..rap……). Chère Geneviève, chaque jour qui passe m’approche de dehors, là on va un jour se croiser Inchallah.. !!

11- Bonjour, je m’appelle Nickson, je suis haïtien, je suis content de te voir parmi nous. J’ai un ami qui s’appelle Ben qui aurait aimé être ici parmi nous, mais la semaine dernière, Ben nous a quitté. Il est maintenant un homme libre. Avant de partir il a laissé pour toi un petit souvenir. Le voici.

12- Bonjour Geneviève, comme toi j’ai été quelqu’un de très timide, je le suis toujours un peu. C’est ma Tante qui m’a trouvé un remède pour soigner ma timidité. Ce remède s’appelle le théâtre. Je suis devenu comédien avec un groupe créole de Montréal. D’ailleurs, juste avant d’entrer à Bordeaux, je jouais dans une pièce de théâtre. Mais, un jour, je me suis trompé de théâtre. Au lieu de jouer devant un public, je suis allé jouer devant un juge, résultat, je suis à Bordeaux. Le juge m’a dit ‘’Va faire ton théâtre là où tu trouveras un public pour toi seul’’. C’est la première fois que je mets les pieds à Bordeaux.. Je souhaite que ça soit la dernière, parce que ici le public est très gentil, j’ai beaucoup de succès, mais je suis tanné de jouer gratuitement. Geneviève, je ne te le souhaite pas, mais si un jour tu devais te trouver devant un juge, quelle chanson tu lui chanterais pour influencer son jugement..?

13- Bonjour Geneviève, je t’ai vu à l’émission Belle et Bum chanter les chansons préférées de certains invités. Tu sembles avoir un répertoire varié. Juste avant de nous chanter tes propres chansons en compagnie de ton guitariste Simon Angell, j’ai une demande spéciale à te faire : As-tu déjà chanté en créole..? Si oui, fais-moi le plaisir de me chanter un petit extrait. (….) Maintenant à vous jouer et à nous de vous applaudir..

14- Chère Geneviève, comment te dire Merci, après nous avoir chanté tes joyeuses chansons. Tu ne sais pas tout de moi, tout de nous, ne nous savons pas tout de toi, mais maintenant que ta voix a été entendue dans la planète de Bordeaux, à chaque jour nous penserons à toi. Moi, il ne me reste pas grand-chose avant d’être libé de ce ‘’château’’. Quand je serai en ville j’irai entendre de nouveau ta voix. Tout ce que t’as de meilleur, c’est ta voix et tu la donnes. Merci à ton guitariste Denis Ferland. À deux, vous avez cassé la baraque aujourd’hui. Ce soir au bout de mille roulots, je fermerai les yeux en pensant à celle qui m’attend dehors, celle qui me dit souvent pour me remonter le moral ‘’Allo mon tchum’’. Chère Geneviève, tu garderas de ton passage parmi nous le souvenir de gentils gens qui ne demandent qu’à être heureux comme tout le monde.

Merci pour cette belle évasion. Au nom de tous mes camarades je te déclare Geneviève Jodoin toi et ton guitariste Simon Angell, Souverains anonymes.







Ont participé musicalement à la réalisation de cette émission,
Les Souverains : Ben et Parisien
Le fond sonore: Geneviève Jodoin

My space, page de Geneviève Jodoin.



Toute diffusion publique des fichiers sonores doit être autorisée.





retour à accueil | retour à la liste des rencontres

©M.L. 2007