Jeudi 23 avril 1997

Marie Laberge

Je quitte ma cellule
je traverse les couloirs
je salue mes amis
je leur dis " à plus tard "

Je n' quitte pas Bordeaux
Du moins pas encore
Je m'évade dans les mots
et la musique des noirs

Ma vie est une chanson
Ma vie est un roman
Qui en est l'auteur..?
C'est toute la question

Des questions que je me pose
En vers et en prose
Je te salue Marie
Et je t'offre une rose

Marie Laberge
Bienvenue parmi les
Souverains anonymes

1- Bonjour Marie Laberge, en cette journée mondiale du livre, tu nous arrive avec des roses et des livres. Les portes de Bordeaux et celles de nos coeurs s'ouvrent à toi. Nous savons que tu es dramaturge et romancière. Nous avons lu beaucoup sur toi. Mohamed nous a parlé de toi. Nous savons que ton dernier roman s'appelle " Annabelle ", que c'est un best seller qui parle d'adolescence, de divorce, de souffrance, de musique et de création. Mais avant de parler littérature, parlons de toi un peu Marie. Tu es une fille de Québec, quel genre d'enfance et d'adolescence tu as vécu qui entretiennent chez toi cette irrésistible passion de voyager dans les autres..?!?

2- Salut Marie, à Bordeaux beaucoup de détenus écrivent des lettres, des poèmes, un journal. Mais tous ne seront pas écrivains. Quand est-ce que l'écriture est devenu pour toi assez importante pour envisager une carrière d'écrivaine..?

3- Marie, tu as d'abord écris une vingtaine de pièces de théâtre avant de te lancer dans le roman. Est-ce que ton expérience au théâtre a été utile pour te préparer au roman..?

4- Bonjour Marie, dans une entrevue tu as déjà dis: " j'ai beaucoup de pudeur devant les choses qui me disent sans que je comprenne ce que ça me dit ". Comment expliques-tu le mystère de pouvoir comprendre aussi profondément les autres sans se comprendre soi-même..?

5- Marie, tu es dramaturge et romancière. Tu dois fréquenter plus de personnes imaginaires que de personnes réelles. Quel genre de relation tu as avec tes personnages..? Est-ce que tu communiques mieux avec certains personnages..? En tombes-tu amoureuse de certains..? Est-ce que certains personnages te manquent..? Est-ce qu'il t'arrive de les chercher parmi des personnes réelles..? Est-ce que moi par exemple je ressemblerais à un de tes personnages..? L'homme gris par exemple..?!?

6- Salut Marie, de toutes les relations humaines que tu traites dans tes romans, celles que tu sembles le mieux connaître c'est une certaine relation mère-fille. Dans tes deux derniers romans, tu racontes la difficile relation entre une mère et sa fille. Et dans les deux romans, c'est la mort de la mère qui met fin à la souffrance et qui permet la réconciliation. D'une part, est-ce que pour toi les relations mère-fille sont plus problématiques que les relations père-fille. Et d'autre part, est-ce que la mort est le seul prix de la réconciliation entre deux être qui s'aiment mal..?!?

7- Salut Marie, j'ai pris connaissance de ton cheminement artistique et littéraire. Tu es une femme de théâtre, metteur en scène, comédienne, dramaturge. Tu es auteure de quelques romans. En plus, tu es de toutes les manifestations artistiques, des comités, des jurys et tu as même co-rédigé un manifeste politique sur la Souveraineté du Québec. Marie Laberge, tu es une femme très occupée. J'imagine que tu n'as pas le temps de fonder une famille. Et pourtant dans tes romans, et surtout dans les deux derniers, tu fais preuve d'une profonde connaissance de la famille, de la relation de couple et de l'adolescence. Quel genre de rituel pratiques-tu pour avoir un don d'observation aussi phénoménale..?!?

8- Bonjour Marie, je m'appelle Jean-Claude, j'ai 38 ans et depuis au moins 20 ans, j'essaie moi aussi d'écrire un roman. J'en connais plusieurs comme moi qui essaient d'achever leurs romans. Je me demande s'il n'existe pas plus de romans inachevés que de romans publiés. Dans ton roman " Annabelle " tu nous offre une réflexion sur l'art et la création. Tu fais dire à un de tes personnages qu'on ne peut avoir un talent artistique sans avoir le courage de le porter. C'est ce qui arrive à " Annabelle " qui abandonne la musique et c'est ce qui m'arrive à moi aussi. Je n'arrive pas à achever mon roman. Mais moi ce n'est pas seulement le courage qui me manque, c'est aussi la chance. La chance par exemple de rencontrer une femme qui me comble d'amour et d'inspiration. Marie, tu ne crois pas que dans la vie, la chance joue un rôle plus important que le courage..?!?

9- Salut Marie, des histoires de divorce, il en existe à chaque coin de rue. Ton roman " Annabelle " raconte l'histoire d'un divorce et ses conséquences sur une adolescente. C'est l'histoire d'un divorce mal réglé. Comme tu sais Marie, il existe des mariages de raison. Il existe aussi des divorces de raison. Moi par exemple, il fallait que je parte de la maison pour protéger les enfants de leur père alcoolique. Une décision que je n'ai jamais regretté. Aujourd'hui, je suis fier de ce que mes enfants sont devenus. J'ai arrêté de consommer à la naissance de ma petite fille Roxanne qui est mon ange gardien.. Marie, est-ce que tu crois aux conséquences positives d'un divorce de raison..?!?

10- Salut Marie, je suis moi aussi l'enfant d'un divorce mal réglé. A l'âge de 13 ans, le crime est devenu ma propre famille. Je n'avais pas de talent artistique. Mais, j'ai appris dans une gangue l'art de me dépanner au dépanneur. Je sais que ton personnage " Annabelle " est passé proche se dépanner elle même au milieu du centre-ville de Montréal. Mais, tu as décidé dans ton roman de lui donner un sort plus heureux, malgré le suicide de sa mère. Dis-moi Marie, est-ce je ne serais pas aujourd'hui à Bordeaux si mes parents, m'avait initier à la musique..?!?

11- Bonjour Marie, on te voit à la télévision faire la promotion du français. On ne projétera jamais assez le frais au Québec. Mais, ne crois-tu pas que la promotion du français ne sera efficace que si on fait aussi la promotion de l'histoire du Québec, surtout auprès des jeunes..?!?

12- Bonjour, je m'appelle Éric. Moi, je suis un roman vivant. Je suis une chanson de rap. Je suis le fils d'un père noir et d'une mère blanche. Les noirs me trouvent trop blanc et les blancs me trouvent trop noir. La seule place ou on m'accepte comme je suis c'est dans une gangue de noir. Black power. Avec ma gangue, j'ai appris à chanter, à danser et à taxer. Comme tu vois Marie, je suis un beau personnage de roman et voici ma chanson: (Éric chante) Marie Laberge, dis-moi que je suis un beau personnage de roman. Je serais comblé.

13- Salut Marie, moi je n'ai lu de ton roman " Annabelle " que les deux seules pages érotiques. Ça décrit deux adolescents qui font l'amour pour la première fois. Je garde de la lecture de ces deux pages une impression de nostalgie. J'en retiens aussi que tu ferais facilement une grande écrivaine de littérature érotique. Sur le mur de plusieurs cellules de Bordeaux, on a accroché ces deux pages qui attirent plusieurs lecteurs. Marie Laberge, envisages-tu par hasard d'écrire plus que deux pages érotiques dans tes prochains romans..? En tout cas à Bordeaux, nous sommes acheteurs.

14- Salut Marie, en prison, on écrit beaucoup. Des lettres, des poèmes, des chansons, des journaux. On reçoit beaucoup de lettre également. Parmi ces belles lettres, il y a celle de Marie, mère de François un ex-détenu de Bordeaux. François est partit, mais la lettre de sa mère se trouve encore sur les murs de plusieurs cellules. Cette lettre, je t'invite à nous faire le plaisir de nous la lire. Je ne sais pas si tu es mère. Je sais que tu es comédienne. A toi de lire et à nous de t'applaudir..!!

15- Marie Laberge, moi aussi sur le mur de ma cellule, entre les dessins et les graffitis, j'ai accroché les deux pages érotiques de ton roman " Annabelle ". Ces deux pages me garde en contact avec une certaine forme de vie. Dans ces deux pages, chaque mot vaut mille et une images. A force de lire et relire ces deux pages, ça m'a donné le goût de dessiner cette " Annabelle " tel que je la vois dans mes rêves. Une lumière dans la nuit de ma cellule. Une interprétation de Shubert à quatre main sur le piano de ma vie. Je t'offre Marie ce dessin qui représente mon Annabelle à moi..

16- Marie Laberge, dans le silence de ma cellule, j'ai sculté pour toi un piano en miniature. En hommage à toi et à Annabelle. De ton passage, parmi nous, nous garderons le souvenir d'une femme et d'une écrivaine pas comme les autres. Au nom de tous mes camarades, je te déclare Marie " Souveraine anonymes "..


retour à émission | retour à la liste des rencontres

©M.L. 1997