Jeudi le 16 mai 1996

Sylvain Lelièvre

De Limoilou à Montréal,
En passant par aurore boréal,
Le chanteur est toujours le même,
Derrière sa musique se révèle des poèmes.

Sylvain Lelièvre
Auteur-compositeur-professeur-poète et interprète
Bienvenue parmi les
Souverains anonymes.

1- Salut Sylvain, aujourd'hui, tu es chez les souverains anonymes, nous sommes une secte sans gourou, c'est pourquoi on est entouré de murs. Chaque fois qu'un artiste nous rend visite les murs tombent. Alors, nous on en profite pour jouer au jeu de la liberté. Sylvain Lelièvre, pour des jeunes comme moi, tu es un artiste à redécouvrir. Trente ans de carrière, treize disques et trois enfants, c'est assez pour nous donner l'envie de te connaître. Alors commençons par le commencement. Parle-nous de ton enfance à Limoilou..?!?

2- Salut Sylvain, c'est chez Clairette que tu as commencé à chanter à Montréal. Depuis, tu as fais du chemin. Tu es aujourd'hui, un de nos chanteurs classiques. Veux-tu nous résumer les autres étapes de ta carrière en commençant par Clairette que personnellement je n'ai jamais vu ni entendu..?!?

3- Bonjour Sylvain, c'est la première fois qu'on reçoit un chanteur qui est aussi professeur. De quelle façon tes deux carrières se complètent et lequel des deux métiers tu te sens plus utile aux autres..?!?

4- Sylvain, comme tu es professeur, je ne peux pas m'empêcher de te poser une question sur l'éducation au Québec. J'ai parfois l'impression que le système d'éducation ressemble au système carcéral. L'éducation fabrique des chômeurs et des décrocheurs et le carcéral fabrique des récidivistes. Sylvain, ça t'arrives-tu de chanter en classe pour donner espoir à tes étudiants..?!?

5- Sylvain, tout le monde est d'accord que Sylvain Lelièvre n'est pas un chanteur heavy metal. Dans ta musique il y a beaucoup de blues et de jazz. Est ce que je me trompe de dire qu'il y a aussi une touche dixie..?!?

6- Sylvain. D'après tes réponses au questionnaire de Proust, il y a au moins deux politiciens que tu ne supportes pas. Crétien et Trudeau. Tu associes le premier à la misère et le deuxième à une partie noire de notre histoire. Mais les politiciens ne figurent jamais directement dans tes chansons. As-tu peur de leur accorder trop d'importance..?!?

7- Sylvain, les images de malheur nous arrivent de partout sur la terre: Un étudiant chinois arrête un char militaire. Un enfant ethyiopien grugé par la famine ou le toit d'un stade olympique qui déchire à l'est de Montréal. Les artistes sont sensibles aux malheur de la terre. Mais certaines images les frappent plus que d'autres. Qu'est ce qui t'as le plus frappé dans les événements de la place Tiananmen..?!?

8- Sylvain, dans ta chanson " La règle du jeu ", tu as raison de dire que la règle du jeu c'est qu'il y en a pas. A mon humble avis, la seule règle du jeu qui serait agréable à jouer c'est la solidarité populaire. Exemple: Supposons qu'on augmente le tarif des transports en commun. Si tout le monde décide de ne plus prendre ni autobus ni métro, le résultat serait en faveur des citoyens. Mais les citoyens se comportent souvent comme des moutons. Ils payent des taxes et votent pour qui les tiennent en otages. Dis-moi Sylvain, la solidarité populaire, est-ce un rêve ou une illusion..?!?

9- Sylvain, ton dernier album s'intitule " Qu'est ce qu'on a fait de nos rêves? ". C'est la question qu'un homme ou une femme de 50 ans se posent aujourd'hui. Mais un homme ou une femme de trente ans, peuvent-ils se permettre aujourd'hui de rêver librement comme on a rêvé dans les années 60 et 70. Moi personnellement, ce que je rêve aujourd'hui se transforme demain en illusion tellement l'espoir ressemble à un bout de soleil à travers les barreaux. Et toi Sylvain, est ce que le soleil t'inspire autant d'espoir et de rêves qu'il y a trente ans..?!?

10- Sylvain, tu dis dans une de tes chansons que tu es venu au monde par une erreur de calcul. Moi, je suis venu à Bordeaux par une erreur de jugement. La question est de taille, est ce qu'on choisi de venir au monde comme on choisi de venir à Bordeaux..? Autrement dit, est ce l'homme qui mène son destin ou c'est le destin qui mène l'homme..?!?

11- Sylvain, moi aussi mon erreur de calcul est de me retrouver en prison. Mais c'est à Bordeaux que j'ai appris à réfléchir et prendre du recul sur ma vie. D'où je viens? Où je m'en vais? Toi Sylvain, tu viens d'une chanson et tu vas vers une autre. Tu sais qui tu es. Moi, j'ai parfois des doutes sur ce que je suis et ça m'ennuie.. A Bordeaux, je me pose des questions sur des valeurs comme la liberté et la responsabilité. Toi Sylvain, comme professeur, tu ne trouves pas que les jeunes sont mal enseignés sur les notions de liberté et de responsabilité..?

12- Sylvain, la solitude est un piano qui flotte dans l'air par un hélicoptère. Si toi Sylvain, tu étais ce piano, où aimerais-tu atterrir pour réduire le poids de ta solitude:
* sur la scène de la place des arts.. * Sur le toit du stade olympique..
* Sur la scène des sénateurs d'Ottawa.. * Ou sur la place Tiananman..?!!?

13- Salut Sylvain. Nous avons lu tes réponses au questionnaire de Proust et nous aimerions, si tu permets, requestionner certaines réponses:
A la question: Quelle qualité préfères-tu chez les hommes, tu réponds: En avons-nous vraiment..! Ma question: Sylvain Lelièvre, es-tu homme modeste, homme féministe ou homme rose..?!?

14- A la question, quel serait ton plus grand malheur, tu réponds: La surdité. Ma question: Sylvain Lelièvre, ça ne te tente pas de composer la dixième symphonie de Beethoven..?!?

15- A la question, quelle est la reforme que tu admires le plus, tu réponds: Jean-Sebastien Bach. Ma question: Le pouvoir de changer le monde, n'est-il pas celui des artistes..?!?

16- A la question: Quels sont tes mots préférés, tu réponds: L'amour, la mer, la mort. Ma question: Ton poisson préféré, ne serait-il pas la morue..?!?

17- Sylvain Lelièvre,
il y en a qui se shoote aux décibels,
Moi je me shoote à Isabelle.
Depuis que je suis à Bordeaux,
Je suis en manque d'elle.
Isabelle, est à l'écoute de notre émission, c'est une de tes admiratrices.
Pour elle et pour nous, je te demande Sylvain de nous chanter quelques tounes de ton cru...(applaudissements).

18- Sylvain Lelièvre, après le gala de l'ADISQ, c'est à notre tour de te rendre hommage pour ce que tu es, un de nos artistes le plus cool, le plus tendre, le plus simple et un des plus grands. Tu crées des chansons qui vient plus longtemps que des hits et s'imprègnent dans nos mémoires. Tu n'es pas rockeur ni rappeur, mais tu occupes une place à part dans l'histoire de la chanson francophone.. Nous garderons de ton passage parmi nous l'écho de ta voix et ton image sur le mur.. Au nom de tous mes camarades, je te déclare Souverain anonyme.. (applaudissements).


retour à émission | retour à la liste des rencontres

©M.L. 1998