Souverains anonymes
Jeudi 15 octobre 1998

Léo-Paul Lauzon

Je quitte ma cellule
Je traverse les couloirs
Je salue mes amis
Je leur dis " à plus tard "

Je n' quitte pas Bordeaux
du moins pas encore
je m'évade dans les mots
et la musique des noirs

Ma vie est un roman
Ma vie est une chanson
Qui en est l'auteur
c'est toute la question

Des questions que je me pose
en vers et en proses
Je te salue le révolté, le révolutionnaire, l'indigné et l'humanitaire
Et je te plaide ma cause

Léo-Paul Lauzon
Bienvenue parmi les
Souverains anonymes

1- Bonjour cher invité et bienvenue parmi les Souverains de Bordeaux. C'est la première fois que nous recevons à notre émission un comptable, mais toi Léo-Paul Lauzon tu n'es pas un comptable comme les autres. D'ailleurs, lorsqu'on te voit à la télévision, on voit très bien que tu as moins l'allure d'un comptable que d'un militant syndicaliste. Qu'est-ce que tu as vécu dans ton enfance, Léo-Paul, de particulier qui fait de toi aujourd'hui un comptable pas comme les autres..?!?

2- Salut Léo-Paul, on te compare souvent à Michel Chartrand et pourtant vous n'avez pas le même itinéraire professionnel. Qu'est-ce qui t'inspire chez Michel Chartrand à part sa grande gueule..?!?

3- Salut Léo-Paul, comme tu sais Michel Chartrand est un grand homme de parole qui marque son époque par son engagement et son dévouement à la cause syndicaliste et celle des démunis de la société. Mais à cause de son caractère coloré et sa voix unique, certains médias ont fait de lui un clown de luxe. Des animateurs radios et télé l'invitait plus pour faire un spectacle de lui que pour passer son message. Ma question est simple, tu ne crains pas qu'il t'arrive la même chose..?!?

4- Salut Léo-Paul, comme moi tu es un homme allergique aux injustices et aux incohérences de notre démocratie. Et comme moi beaucoup de décisions politiques et économiques te révoltent. Toi, tu cris ton indignation à l'Université et dans les médias. Moi, j'exprime ma révolte contre le système par le vol et la fraude. À ton avis, lequel de nous deux combat mieux le système..?!?

5- Salut Léo-Paul, je profite de votre passage parmi nous pour te poser cette question à laquelle tu es peut-être le mieux placé pour me donner une réponse. Au moment ou des études nous révèlent un appauvrissement croissant des enfants et des jeunes au Québec. Au moment ou au Québec le gouvernement et les syndicats se débrouillent comme ils peuvent pour trouver des solutions pour arrêter le chômage et les coupures (je ne parle pas de création d'emploi), les banques du Canada déclarent fièrement des bénéfices nets de plusieurs milliards de dollars. Aucune banque ne fait des pertes.. On dit que le malheur des uns fait le bonheur des autres. Mais là, c'est la crise d'une société entière qui fait le bonheur d'une poignée de personnes. Comme tu sais Léo-Paul, le problème ce n'est pas un manque d'argent. Le vrai problème c'est celui de la distribution des richesse. Le problème aussi, c'est celui de l'incapacité des gouvernements à taxer les plus riches. Si ça continue comme ça, à l'an 2000 les gouvernements vont légaliser les vols de banques avant même de légaliser la marijuana..! Sérieusement, Léo-Paul, en tant que connaisseur en socio-économie, comment tu réagis à l'indécence des banques..?

6- Salut Léo-Paul, mon nom est Josié, voici ma petite histoire avec ce qu'on appelle ironiquement le bien-être social. (Josié raconte son histoire avec le BS).
Je sais qu'on a inventé le BS comme mesure sociale pour éviter l'exclusion aux pauvres. Aujourd'hui, le BS c'est le symbole même de l'exclusion. Ce qui m'indigne le plus d'après mon expérience avec la police du BS, c'est qu'on veuille vous culpabiliser à tout prix. Les fonctionnaires du BS sont pires que les gardiens de prison. On dirait que leur mandat est de humilier les gens. Dans mon cas ils ont réussi. Aujourd'hui, je préfère crever de faim que de faire appel au BS. Et je dois t'avouer Léo-Paul que je comprends ceux qui préfère voler au lieu de recevoir le BS. Ma question, ce qu'on appelle le bien-être social, ne serait-il pas celui des riches qui se donnent bonne conscience en regardant les pauvres manger les restants de leurs assiettes..?!?

7- Une prison vide, ce n'est pas payant pour le système carcéral. Des cellules vides dans une prison, ça fait paniquer certaines personnes. Imagine Bordeaux, la plus grande prison du Québec et du Canada, c'est aussi la plus grande vitrine de l'insécurité publique. Léo-Paul, puisque tu es le responsable de la chair des études socio-économique à l'UQAM, n'avez-vous pas déjà pensé avec vos collègues à faire une recherche sur l'impact de l'incarcération abusive sur l'économie de notre société..?!?

8- Salut Léo-Paul, je m'appelle Chang, voici ma petite histoire avec la comapagnie Dominion simple pour laquelle j'ai travaillé 13 ans. Après 13 ans de travail, de loyauté et de dévouement à cette grande compagnie, on m'a proposé un poste de cadre mais augmenter mon salaire. J'avais le choix d'accepter ou de rester au même poste avec un salaire plus bas. Comme je n'avais pas le choix, j'ai accepté le poste de cadre. En sortant de Bordeaux, je reviens à mon travail. Les patrons savent que je suis un bon travailleur. $14.75 par semaine de 37 heures. Je ne devrais pas me plaindre. Mais je sais, pour la qualité de travail que je donne que je suis exploité quand même.. Je suis un immigrant, je ne vole la job de personne..

9- Salut Léo-Paul, moi ce que je trouve absurde c'est de voir de plus en plus de personnes qui font des études dans un domaine pour finalement travailler dans un autre. Mon frère est urbaniste de formation. Aujourd'hui, il est psychothérapeute. Comment tu évalues le coût social des formations inutiles..?!?

10- Salut Léo-Paul, comme tu sais le travail en noir est une conséquence d'un problème de chômage et un problème de salaire. Mais, même si le travail en noir est illégale, il n'aide pas moins l'économie, c'est pourquoi l'État ne poursuit pas les travailleurs en noir. Est-ce que je me trompe..?!?

11- Salut Léo-Paul, j'aurais pu moi aussi devenir comptable comme toi. Je vais te raconter comment j'ai été initié à l'art de compter. Mon grand-père avait un dépanneur, que je fréquentais dès l'âge de quatre ans. J'aimais beaucoup occuper le comptoir et jouer au caissier. Mon grand père, pour m'encourager, il me montrait comment faire et en échange de mon travail de caissier, il m'a consacré une petite boite dans laquelle je devais mettre tous les cents noirs. Il me disait " Les cents noirs sont à toi, c'est ton salaire ". Grâce à mon grand-père, j'ai appris à apprécier l'importance de la cent noir.
Il y'a peut-être dans cette histoire simple et banale de quoi servir comme leçon à plusieurs ministres des finances, particulièrement l'actuel au fédéral qui compte piger dans la boite de l'assurance-emploi des travailleurs, quelques milliards de cents noirs. Tous les ministres des finances ne sont pas comme mon grand-père. À ton avis Léo-Paul, sont-ils incompétents ou sont-ils malhonnêtes..?!?

12- Salut Léo-Paul, je m'appelle André. Je suis un grand lecteur des pages économiques. Je sais que le Québec est la vache à lait du Canada. On reçoit du fédéral moins que ce qu'on donne, par rapport aux autres provinces. Au Nouveau Brunswick, on reçoit 1300 $ par personne. En Ontario, on en reçoit 11 00 . Alors qu'au Québec on ne reçoit que 546.00$. Les programmes sociaux sont plus coupé par le gouvernement fédéral. La bourse du millénaire n'est qu'une ruse fédérale pour séduire le vote des jeunes. Bref, si tous les québécois lisaient les pages économiques des journaux, ils seraient moins ignorants sur leurs droits, et peut-être que la souveraineté du Québec serait moins difficile à faire. Est-ce que je me trompe..?!?

13- Salut Léo-Paul, l'Accord Multilatéral sur les Investissements qu'on appelle l'AMI est pour plusieurs militants des droits de la personne l'ENNEMI No UN à combattre. Je n'avais jamais entendu parlé de l'AMI avant de préparer cette rencontre. J'aimerais connaître tes propres critiques sur cet accord qui semble inquiéter une bonne partie de la planète..?!?

14- Bonjour Léo-Paul, je m'appelle Vincent, j'ai grandi dans une réserve amérindienne dans la Mauricie et j'ai vu dans mon enfance disparaître des forets entières par a compagnie CIP. Comment à ton avis se servir d'une richesse naturelle sans la gaspiller, as-tu une réponse socio-économique à cette question qui touche aussi les droits des autochtones sur leurs terres..?!?

15- Salut Léo-Paul, dans tes interventions médiatiques tu n'hésites pas à critiquer les politiciens et leurs politiques. Tu n'es pas le seul à le faire. Les politiciens n'ont pas la côte d'amour très forte. Les citoyens votent pour les moins pires. C'est à dire pour ceux qui réussissent à mieux cacher leurs jeux. Mais, personnellement je reconnais facilement le patinage artistique des politiciens. C'est pourquoi je voudrais que tu réponds franchement à ma question. Est-ce qu'on peut faire de la politique sans vendre son âme au diable..?!?

16- Léo-Paul Lauzon, je ne sais pas lequel entre nous et toi méritent le titre " Robin des bois ", chose certaine, nous partageons avec toi ton indignation devant l'Injustice et la bêtise humaine. Chose certaine aussi, les petits voleurs que nous sommes, nous servons de masque au grands voleurs que sont les banques, les multinationales et certains politiciens véreux que tu connais bien. C'est un grand plaisir de te recevoir à notre émission. Au nom de tous mes camarades, je te déclare Souverain anonyme......


retour à émission | retour à la liste des rencontres

©M.L. 1998