Jeudi 19 octobre 2006

Maktoub

Quand on a été Souverain un jour, on est Souverain pour toujours.

téléchargez et écoutez

Je quitte ma cellule
Je traverse les couloirs
Je salue mes amis
Je leur dis " à plus tard "

Je n' quitte pas Bordeaux
du moins pas encore
je m'évade dans les mots
et la musique des noirs

Ma vie est un roman
Ma vie est une chanson
Qui en est l'auteur
c'est toute la question

Des questions que je me pose
en vers et en proses
Je vous salue homme du monde
Et je vous plaide notre cause

Polo et Lekbir
Bienvenue parmi les
Souverains anonymes


1- Bonjour Polo et Lekbir, c’est avec plaisir et un grand sourire que les Souverains de Bordeaux vous accueille dans leur château. Toi Polo, on ne compte plus combien de fois tu as récidivé à Souverains anonymes. Et toi Lekbir, c’est ta première fois que tu mets les pieds à notre émission, ce n’est peut-être pas la dernière. Toi et Polo, vous avez formé un nouveau groupe ou le Québec et le Maroc se retrouve dans un bon mélange musical. Maktoub c’est le nom de votre groupe. Maktoub veut dire destin. Avant de vous entendre nous chanter quelques pièces de votre album, on va échanger un peu avec vous sur le thème du destin et du sourire. La première chanson de votre album s’appelle ‘’Souriez’’. Une invitation à l’espoir d’un monde meilleur. Mais lorsqu’on voit ce qui se passe dans le monde, il est très difficile de garder le sourire.. À part la musique qui tient votre optimisme, dans quoi trouvez-vous l’inspiration pour garder l’espoir ? Dans la nature, dans la prière, dans les yeux de vos blondes ou dans le sourire d’un enfant.. ?

2- Bonjour, je suis Josier, je vais vous dire franchement, le sourire que moi j’affiche en prison, il cache plus qu’il ne révèle. C’est la première fois que je trouve le temps dur parce qu’à ma sortie je ne sais même pas où aller. Alors, oui je sourie.. J’écoute votre chanson et je sourie, mais j’aurais bien aimé que ce soit un sourire de bonheur. Je ne sais pas ce que le sort me réserve à ma sortie, mais j’espère que ce soit quelque chose de beau. Je vous parlerai plus tard d’un projet, maintenant j’aimerais vous entendre me répondre comment le destin vous réuni un franco-marocain de Saint-Pierre-et-Miquelon et un québécois de Montréal autour d’un beau projet ?

3- Bonjour, j’ai écouté votre chanson ‘’Souriez’’. J’espère qu’elle connaîtra beaucoup de succès. Ce monde a besoin de sourire.. Alors j’ai écris un rap pour vous dire ma façon à moi de garder le sourire.

4- Bonjour mon nom c’est Gilles. Moi je ne souris pas beaucoup. Je ne souris pas à n’importe qui et pour n’importe quoi. Je déteste le sourire hypocrite, celui qui cache, celui qui protège. Dans mon enfance, j’en ai mangé des volées par ma mère. Je ne me voyais pas sourire alors que j’avais mal. Mais je ne suis pas un boudeur non plus. Un râleur. Je suis simplement quelqu’un de honnête qui veut vivre honnêtement. Quand je souris c’est parce que quelque chose me plait. Ça peut être une joke, un beau paysage ou une belle femme. La beauté des femmes ça me remplie de joie. ça me fait sourire et ça me fait surtout oublier tout le mal que j’ai subi dans ma vie.. Mohamed nous a dit que de belles danseuses du ventre font partie de votre spectacle. Je veux les voir. Je veux aller voir votre prochain spectacle. Je sors bientôt, j’aimerais m’offrir un beau cadeau. J’ai hâte de retrouver le sourire devant une belle femme qui danse. Merci de m’avoir écouté, bonne chance à votre groupe.

5- Bonjour Polo et Lekbir, mon nom d’artiste c’est Simple, j’écris et je chante du rap : Moi j’ai retrouvé un sourire joyeux quand Mohamed m’a offert de venir enregistrer mes chansons ici même dans ce local. Un studio d’enregistrement, c’est un endroit où je me sens bien. À ma sortie je vais poursuivre mon projet d’album. Le destin a voulu que je sois devant vous aujourd’hui pour vous donner une idée de ce que je sais faire. Alors écoutez ça et dîtes-moi ce que vous en pensez ?

6- Bonjour je m’appelle Shubert, Je ne suis pas le petit fils de Shubert. Mais comme lui je fais aussi de la musique, à ma manière. Moi aussi j’aime rapper, rapper le temps qui passe. Rapper la vie qui m’en a fait voir de toute les sortes.. Je ne vous raconterai pas mon histoire avec Martine, avec Céline ou celle avec Jocelyne.. Je vous dirais simplement que j’ai des enfants un peu partout. Avec moi le Québec sera bien peuplé.. J’aurais été utile à quelque chose et quelle chose. Faire des enfants et faire de la musique... Polo, toi aussi tu rappes, après avoir rappé le jamaïcain, tu rappes maintenant un arabe, un marocain. J’espère que tu vas te rendre un jour au Maroc, si je juge par Mohamed, les gens là bas sont heureux, plus heureux qu’ici.. Ils mangent bien, Après ton voyage au Maroc, tu reviendras au Souverains raconter l’histoire des gens heureux.. et toi es-tu heureux de connaître Lekbir.. ?

7- Bonjour, je m’appelle Popo, Mohamed a sortie ce poème que j’ai écris il y’a longtemps.. Ça s’appelle ‘’J’en veux à moi-même’’.

J’en veux au système
Autant que j’en veux à moi-même
Malgré plusieurs sentences
Je n’ai pas encore cette connaissance

J’en veux à la force policière
Pour m’avoir fait vivre l’enfer
Même quand j’étais innocent
J’ai dû faire du temps..

J’en veux au juge
Pour la sentence que je purge
Même si je le mérite
Je ne suis pas un danger public

J’en veux aux gardiens
Qui me prennent pour un crétin
Même quand je fais du bien
Ils me traitent comme un chien

J’en veux à mon père et ma mère
D’être sans sœur ni frère
À qui j’aurais cassé la gueule
Quand je me sentais seul

J’en veux aux femmes
qui m’enroulent dans leur charme
Pour me briser le cœur
Comme un pied sur une fleur

J’en veux à Dieu
Que je connais peu
Sans le connaître je le crains
Sans le connaître je le plains

Finalement je veux à moi-même
D’avoir créer les mêmes problèmes
Et ces erreurs à répétition
Sans en tirer une leçon

8- Bonjour, je m’appelle Éric, le thème de l’argent revient souvent dans mes discussions. La semaine dernière j’en ai beaucoup parlé à Mohamed. Alors il m’a apporté ce poème signé par un anonyme, écoutez ça. ‘’L’Argent’’.

Il peut acheter une maison
Mais pas un foyer
Il peut acheter un lit
Mais pas le sommeil

Il peut acheter une horloge
Mais pas le temps
Il peut acheter un livre
Mais pas la connaissance

Il peut acheter une position
Mais pas le respect
Il peut payer le médecin
Mais pas la santé.
Il peut acheter du sang
Mais pas la vie

Il peut acheter du sexe
Mais pas de l'amour
Alors comme vous pouvez le constater,
l'argent n'est pas grand chose;
et souvent il amène des problèmes et des
souffrances

Je vous dis ceci parce que vous êtes
mes amis, et parce que
je vous aime beaucoup, je désire
vous éviter ces désagréments.

Alors, envoyez moi tout votre argent
et je souffrirai pour vous.
Du comptant seulement s'il vous plaît ...
et en petites coupures.....

9- Bonjour, je m’appelle Jean-Luc. Le nom de votre groupe c’est Maktoub qui veut dire Destin. Apparemment, Polo et Lekbir vous étiez destiné à vous rencontrer pour faire un bout de chemin ensemble. Bordeaux c’est aussi un endroit où les destins des hommes se croisent et ça donne parfois des rencontres fabuleuses. Il arrive souvent que des amitiés naissent en dedans et se poursuivent au-delà des murs. Le destin a voulu que je rencontre à Souverains anonymes un homme avec qui je me suis d’abord chicané. J’avais envie de quitter l’activité alors que je venais juste d’arriver. Mais si Mohamed ne m’avait pas retenu j’aurais manqué la chance de mieux connaître cet homme qui s’appelle Josier et que je peux aujourd’hui qualifier comme un frère parce qu’après avoir pris le temps de l’écouter, j’ai beaucoup apprécié chez-lui l’homme de cœur qu’il est et surtout le fait d’avoir déjà accompli dans sa vie des défis. Si le destin le veut bien, nous allons peut-être partager une grande expérience. Bientôt, lui et moi nous allons faire un bout de chemin ensemble. Je lui donne la parole pour vous raconter un drôle de projet.

10- Bonjour, je m’appelle Josier. Je suis très ravi de vous rencontrer, Polo et Lekbir. Moi, demain, je quitte cette prison, demain je suis un homme libre. Effectivement je trouve moi aussi que le nom de votre groupe Maktoub correspond à ce que je vis à Souverains anonymes depuis quelques semaines. C’est ici dans ce local, en parlant de mon projet d’écrire un livre que j’ai entendu Jean-Luc parler de son projet à lui. Après sa sortie de Bordeaux, il aimerait marcher de Montréal à Vancouver. Son projet m’a rappelé le mien que j’ai déjà réalisé en 1998, quand j’ai fais Montréal Toronto en cinq jours à Vélo. Mohamed qui a suivi mon projet il a tout de suite fait le lien entre moi et Jean-Luc. Comme ça, mine de rien, il nous a dit : ‘’Et si vous marchiez ensemble avec un message de paix adressé particulièrement à ceux qui n’arrivent pas à s’en sortir de la délinquance’’. Connaissant bien Mohamed, je savais qu’il ne plaisantait pas. Le destin voulait qu’un certain Martin Jolicoeur, cinéaste veuille faire un documentaire sur Souverains anonymes. Mohamed n’a pas tardé de lui soumettre un projet qu’il a nommé la Marche des Souverains. Si le destin le veut bien, Martin Jolicoeur va le réaliser.. Mais si jamais ça ne marche pas, j’aurais été quand même honoré d’avoir été invité à ce projet. De toute façon, quand on a été Souverain un jour, on est Souverain pour toujours, d’une manière ou d’une autre, moi et Jean-Luc, nous allons continuer à marcher. Et vous dîtes dans une de vos chansons ‘’Mon ami de ma route, mon ami sans nul doute, on chantera l’hiver, on chantera le soleil, on chantera le désert, on volera de nos propres ailes‘’ Comme vous voyez c’était déjà écrit.. Maktoub, vous êtes mon cadeau de départ et je vous en remercie.

11- Polo et Lekbir, essayez d’imaginer deux minutes deux hommes, un noir et un blanc. L’un a 38 ans et l’autre 46 ans. Ils ont marché tout le long du fleuve St-Laurent, ils ont traversé ville et village, montagnes et vallées. Ils ont rencontré beaucoup de gens, entendu beaucoup de témoignage. Ils sont surtout passer leur message de paix. Après 1000 kilomètres de marche, ils sont rendus maintenant au bout de leur périple. Ils sont devant l’Atlantique. Alors le blanc regarde tout droit devant l’horizon et dit au noir : ‘’J’aimerais ben ça manger un Couscous. Après 1000 kl de marche j’ai un petit creux dans le ventre, j’aimerais ben ça manger un Couscous royal’’. Le noir regarde le blanc et lui dit, ‘’L’endroit le plus proche où tu peux manger ton couscous Royal c’est en France’’. Leblanc répond ‘’Eh oui, tu as tout compris. Regarde la France n’est pas loin. Saint-Pierre-et-Miquelon est à quelques kilomètres de nous. Lekbir est le seul marocain qui habite l’île. Il est le seul à faire du bon Couscous. Je crois qu’il se rappellera de nous. Alors, es-tu prêt d’embarquer dans le bateau.. ‘’ Le noir hésite un peu, il aimerait bien manger le couscous royal, mais il se rappelle que Lekbir vient souvent au Québec pour donner des spectacles. Alors il juge plus prudent de lui lâcher un coup de file.. Allo Lekbir, c’est moi le noir, je suis avec Leblanc, on est pas très loin de chez-toi, de Saint-Pierre-et-Miquelon, avant de prendre le bateau pour aller chez-toi, j’aimerais juste savoir ton Couscous royal tu le fais avec l’agneau, du veau, du poisson, du homard ou des crevettes.. ?

12- Polo et Lekbir, Sans le savoir, dans plusieurs de vos chansons vous racontez un peu notre histoire, nos rêves et nos projets.. Nous aussi on veut découvrir le monde, moi j’ai déjà tourné beaucoup sur la terre, maintenant je voudrais marcher pour une terre sans violence. De Paris, du Québec ou Dakar, moi aussi je marche, enfin j’essaie de tenir la route. À vous maintenant de tenir un bout de chemin avec nous avec vos musiques et vos paroles.. À vous de jouer et à nous de vous applaudir.

13- Polo et Lekbir, votre visite chez les Souverains était écrite dans le grand livre du temps. Lorsque notre local sera réaménagé, vous serez de nouveau le bienvenu. Vos danseuses du ventre sont les bienvenues.. J’espère qu’il est écrit pour vous un jour de conquérir le Maroc.. Peut-être que je serais moi aussi rendu dans le désert du Sahara.. Tous les chemins mènent vers le soleil, vers le ciel..

Au nom de tous mes camarades, je vous souhaite une bonne route, et je vous déclare Polo et Lekbir Souverains anonymes.


retour à émission | retour à la liste des rencontres

©M.L. 2006