Jeudi 20 août 2009

Mélanie Boulay

Interprète

Accompagnée de sa soeur Stéphanie Boulay


Moi j’ai enfin compris l’art de faire du temps,
Je suis libre même en dedans..
SA


Écoutez Mélanie Boulay et Stéphanie Boulay chez les Souverains
sans téléchargement
Version complète 1h 42mn

class="image"


Je quitte ma cellule
Je traverse les couloirs
Je salue mes amis
Je leur dis " à plus tard "

Je n'quitte pas Bordeaux
ce n’est pas un drame
je m’évade dans les mots
et les yeux de deux femmes

Ma vie est un roman
Ma vie est une chanson
Qui en est l'auteur
c'est toute la question

Des questions que je me pose
en vers et en proses
Je vous salue belles et braves femmes
Et je vous plaide notre cause

Mélanie et Stéphanie

Bienvenue parmi les
Souverains anonymes





1- Bonjour Mélanie, bonjour Stéphanie, je m’appelle GF. Moi et mes amis Souverains nous sommes très heureux de vous accueillir à notre émission. Mélanie, tu es à ta première visite chez les Souverains alors que toi Stéphanie, tu récidives pour la troisième fois à notre émission. Vous êtes deux sœurs, vous êtes deux chanteuses et j’imagine que vous voulez toutes les deux percez dans le show bisness.. Si je me fie à ce que j’ai entendu, je crois que vous êtes sur la bonne voix.. En tout cas, Mélanie tu ne manques pas de voix.. Nous avons entendu quelques chansons interprétées par toi dont celle de Léo Feré ‘’Est-ce ainsi que les hommes vivent..?’’. Les paroles de cette chanson nous ont particulièrement interpellées. Particulièrement le refrain. Avant de t’entendre nous la chanter, faisons d’abord connaissance. Vous êtes toutes les deux originaires de la Gaspésie. À Montréal, vous êtes en quelques sortes des immigrantes.. Vous avez quitté l’Atlantique, mais j’imagine que l’Atlantique ne vous a pas quitté.. Alors, parlez-moi de votre vie au bord de l’Atlantique et dîtes-moi combien de temps vous êtes capables de supporter d’être loin de la mer et de ses vagues..??

2- Bonjour Mélanie et Stéphanie, je m’appelle Stevens, quand j’étais jeune moi aussi j’écrivais des chansons. C’était ma façon d’exprimer mon vécu et mes préoccupations. Pour un rappeur, il est impossible de l’imaginer chanter d’autres paroles que les siennes. Si j’ai bien compris, tu n’écris pas les chansons que tu chantes. Je sais que tu n’es pas rappeuse (du moins pas encore) Comment tu fais pour te reconnaître dans des paroles dont tu n’es pas l’auteure.. ?

3- Bonjour Mélanie et Stéphanie, je m’appelle Charles. Je suis content d’être ici aujourd’hui. Depuis mon arrivé à Bordeaux, à part manger et dormir, je ne fais qu’une chose. Dessiner. Je suis rendu à presque 800 dessins. C’est ma façon de m’évader de ces lieux. C’est surtout ma façon de faire du temps. C'est-à-dire avec art.. Mais mon art ne s’arrêtera pas à Bordeaux.. Je vais continuer à faire des dessins et qui sait, peut-être je serai l’illustrateur de quelques albums de chansons.. En tout cas, vous le savez maintenant. Mon nom est Charles le Souverain. À votre service. Quand vous voulez.. D’ailleurs, c’est pour quand votre prochain album..??

4- Bonjour Mélanie et Stéphanie, je m’appelle Alain. Comme vous je suis passionné par la musique, la mienne est un peu plus rock que la votre, mais j’apprécie les paroles que vous chantez. En écoutant le refrain de la chanson ‘’Est-ce ainsi que les hommes vivent..?’’, cela me renvoie à moi-même, à ma propre vie, on se pose nécessairement des questions. D’ailleurs, nous sommes dans un lieu de tous les questionnements. De temps en temps, on réussi à obtenir une réponse.. J’ai essayé de formuler une réponse à la question ‘’Est-ce ainsi que les hommes vivent’’ avec un petit texte que j’ai appelé ‘’Qui est-il donc..?’’. (Lecture de texte).

Qui est l’homme
Qu’il soit Roi ou bum
Prisonnier ou gardien
En fait, il n’est rien
Rien qu’un animal
En haut de chaîne alimentaire
Se distinguant en bien ou mal
Par ses beaux commentaires
Que fait l’humain
Qu’il soit fou ou saint
Renfermé ou extraverti
Plus que tout, il tient à la vie..
Cette vie qu’il ne respecte pas
Qu’il prend sans remord
Son bien il ne voit que ça
Aveuglé par sa propre mort
Qu’est-ce que c’est ces religions
De nos jours sont légion
Extrémiste, avide de guerre
En fait, il saccage la terre.

Ma question s’adresse à Mélanie. Quand tu chantes ‘’Est-ce ainsi que les hommes vivent?’’. Est-ce que tu sens que la question se pose à toi aussi en tant que femme..? Si oui, quel genre de réponse tu essayes de donner..?

5- Bonjour Mélanie et Stéphanie mon nom c’est Denis.. En écoutant la chanson de Léo Feré ‘’Est-ce ainsi que les hommes vivent’’ que tu interprètes si bien en passant, je me suis rappelé que j’ai déjà vécu longtemps dans la rue. Une situation que je ne souhaite à personne parce que vivre dans la rue, jours et nuits pendant des années, ce n’est pas normal. Mais pour moi c’était devenu normal, au point même que je n’imaginais plus ma vie en dehors de la rue. Et même quand je suis sorti de la rue pour travailler comme tout le monde, la rue est restée en moi. Voici un texte qui résume mon expérience.

Citoyen et gens de la rue
Écoutez le message de celui qui en a vu.
Toute ma jeunesse je l’ai passé enfermé.
Des portes, des gardiens, des fenêtres barrées.
À 18 ans, À Bordeaux, je me suis ramassé.
Coup de luck, surpop, ils m’ont libéré.
J’avais pas d’autres toits, la rue s’est offert à moi.
Une partie de ma vie, j’y suis resté.
Le King de la rue, je suis devenu.
Des hauts, des bats, oui j’en ai vu
Sur les bancs de parcs, je suis parvenu.
Et comme un barrage, Bordeaux m’est revenu.
Un cours s’est donné.. un espoir s’est ouvert
Passé du calvaire à une carrière, j’ai sauté la barrière.
15 ans de bonheur, richesses et valeurs
Mais toujours prisonnier au fond de mon cœur
Maudite rue, quand me quitteras-tu..?
De Montréal à Vancouver, constante lutte contre la misère.
De la drogue au calvaire, de nouveau Bordeaux s’est ouvert.

Aujourd’hui, devant vous chers Demoiselles
Je vous annonce une bonne nouvelle
Je m’engage, fini la rage, moi je déménage,
Moi, je vais construire un barrage.
La morale de cette histoire est que c’est facile de sortir le gars de la rue,
Mais sortir la rue du gars, c’est une cause perdue
À moins d’aller construire un barrage
C’est beaucoup plus sage..
Sur la rue, comme à Bordeaux,
je n’aurais été que de passage

6- Bonjour Mélanie et Stéphanie, Je m’appelle Junior. Je suis arrivé d’Haïti à l’âge de 11 ans. J’ai porté dans mes valises beaucoup de souvenirs et un peu de rhum. Et chaque fois que je me trouvais devant une femme qui joue au piano, je lui offrais un peu de mon rhum. Aujourd’hui, je me trouve à Bordeaux et j’ai devant moi une jeune femme qui va chanter au piano une chanson ou il est question d’homme et de rhum. Je me demandais parfois pourquoi suis-je à Bordeaux. Maintenant, je le sais. Je suis venu à Bordeaux pour que nos chemins se croisent. Vous êtes de la Gaspésie et je suis de la Perle des Antilles. Nous avons la même mer comme mère et le même air comme père. Je souhaite pour moi d’aller un jour à votre Gaspésie natale. Et pour vous je souhaite le plus beau voyage dans les Antilles. La bas aussi, il y’a des pianos et beaucoup de rhum. Et comme dirait Moustaki :

Donne du rhum à ton homme
Du miel et du tabac
Donne du rhum à ton homme et tu verras comme
Il t'aimera.

En Haïti, on donne du rhum aux hommes. Et en Gaspésie, qu’est-ce qu’on donne aux hommes..??

7- Bonjour Mélanie et Stéphanie je m’appelle Germain, je suis africain d’origine, québécois d’adoption. En préparant cette rencontre, j’ai dis à Mohamed que je suis ici plus pour écouter que pour parler, j’ai donc hâte de vous entendre chanter.. Peut-être que je vous chanterai moi aussi quelque chose. En attendant, je vous pose cette petite question, puisque toutes les deux vous êtes chanteuses, laquelle de vous deux se voit plus facilement chanter en duo avec un rappeur..?

8- Bonjour Mélanie et Stéphanie, je m’appelle Fréderic. Moi aussi j’ai été interpellé par la chanson ‘’Est-ce ainsi que les hommes vivent’’ écrite par Louis Aragon à la fin de la première guerre mondiale de 14-18. Aragon avait participé à cette guerre qui lui a inspiré ce poème devenu une chanson composée par Léo Feré. Le refrain de la chanson est une question éternelle qu’on peut se poser chaque fois que l’homme agit mal envers ses semblables. Dans mon cas, je me la pose chaque fois que je pose un geste qui va à l’encontre de mes valeurs. ‘’Est-ce ainsi que les hommes vivent..?’’ Devient ‘’Est-ce ainsi que moi je vis..?’’. Et voici ce que j’ai écrit comme réponse à la question :

Souvrenez-moi.

Moi Souverain? Vous voulez rire sans doute. Issus d’une société ou le bonheur n’est perçue que dans la prospérité, Issu d’une société ou la prospérité n’est vendue que sur des tablettes. Issu d’une société où les tablettes sont conçus pour rendre le peuple esclave économique. Moi Souverain? Vous voulez rire ou quoi. Alors me voilà seul devant ce papier ou la notion du bonheur me semble confuse. Me voilà esclave. Esclave d’une économie ou la recette est la consommation. Alors souvrenez-moi et si vous réussissez alors je serais Souverain. Souverain mais anonyme..

9- Rebonjour Mélanie et Stéphanie, c’est encore Alain. C’est ma première participation à Souverains anonymes, mais j’ai déjà participé aux Souverains d’Orsainsville à la prison de Québec. Mohamed avait invité Térez Montcalm avec qui j’ai eu le plaisir de chanter. Depuis 20 ans, Mohamed invite des artistes pour venir écouter les paroles des Souverains et souvent leur musique aussi. Ce que je veux dire c’est que personnellement, je suis toujours très impressionné par les trésors cachés de ses hommes pour qui la vie, n’a pas toujours été un cadeau. Mais pour moi, chaque fois que j’entends une chanson écrite par un Souverain, même si ce n’est pas dans mon style musical, je suis quand-même impressionné par la qualité d’écriture et de réflexion. J’espère faire partie de ses hommes qui ont l’art de faire du temps. Dîtes-moi ce que vous pensez de ce texte.

Dans un décor de ruelle mal éclairée
Où trainent poubelle et papiers
Je marche en faisant semblant de savoir où aller
Mais je suis perdu et je le sais..

Toutes les nuits, j’attends le lever du soleil
Mais chaque matin, c’est pareil
Je m’endors au coin d’une table à la caverne
Un vieil ours caché dans sa caverne

Puis finalement je ne trouve rien de mieux à faire
Que rester icitte à boire verre après verre.
Comme s’il y’avait pas quelque chose de mieux
Pour me rendre heureux

Je suis en train de me dire que la belle blonde assise au bar
Serait mieux assise dans mon char..
Mais je reste icitte assis sur ma chaise à rêver d’elle
De peur qu’elle crisse mon cœur au poubelle

Pris de culpabilité, je rentre à maison, Fume, fleur, soirée
Avec ma femme passés au Salon..
Je n’entends que les enfants brailler
Et leur mère qui n’arrête pas de chialler

Au bout de deux jours,
je n’en peux plus,
il faut que je me pousse
Je la laisse plantée là avec les mousses..

Je me donne bonne conscience, Ils ne manquent pas d’argent
Mais elle, elle veut que je sois un peu plus présent

Puis finalement, je ne trouve rien de mieux à faire
Que de rester icitte à boire verre après verre.
Comme s’il y’avait pas d’autre chose de mieux
Qui pourrait peut-être me rendre heureux..

12- Bonjour Mélanie et Stéphanie, je m’appelle Brahim, je suis originaire de Siera Leone. La dernière fois quand j’avais appris que Stéphanie Boulay allait venir nous rendre visite, je n’avais pas dormi de la nuit. En fait j’ai confondu Stéphanie Boulay avec Isabelle Boulay. Cette fois, quand j’ai appris que Stéphanie Boulay sera accompagnée de sa sœur, je n’ai pas dormi ni de jour ni de nuit. Une boulay c’est bien, Deux Boulay, c’est mieux.. Après avoir écouté vos musiques et vos voix, je peux dire maintenant que Isabelle Boulay, c’est Isabelle Boulay et que Stéphanie Boulay c’est Stéphanie Boulay et Mélanie Boulay c’est Mélanie Boulay. Chacune aura sa place dans mon cœur. Merci d’être venu nous voir et Vive la Gaspésie.

15- Bonjour, je m’appelle Raymond, j’ai 36 ans, mes amis m’appellent Top shape. C’est la première fois que je parle devant un micro de radio. Alors STP, soyez indulgentes avec moi. Moi je ne suis pas né en Gaspésie, je suis né à Montréal. Actuellement, je suis à Bordeaux, mais pas pour trop longtemps. Moi aussi j’aime la musique.. Je m’imagine mal vivre sans musique.. En fait, quand j’écoute la musique dans ma cellule, ça remplace toutes sortes de pilules.. Ma musique est un peu plus animée que la tienne, plus rythmée.. Et plus c’est animé, plus c’est rythmé, mieux je me sens. La musique techno me calme l’âme.. C’est mon pétrole, c’est mon essence de vie.. Si je suis devant vous, Mélanie et Stéphanie, c’est parce que vous apportez avec vous ma pilule préférée. Celle qui me fera évader de ces lieux.. Cette pilule est composée d’un piano, des paroles et deux voix..! Que demander de plus..? Alors, à vous de jouer et à nous de vous applaudir..!!!

16- Mélanie et Stéphanie, avant de se quitter, toujours en réponse à la question ‘’Est-ce ainsi que les hommes vivent..?’’, j’ai écris un texte par rapport aux hommes qui vivent en dedans mais sans en avoir l’art.

Tu dis que c’est toute de leur faute
À ce que je sache c’est toé qui a fait le cave
C’est sûrement pas eux autres qui t’ont poussé à faire le zouave
Derrière tes barreaux tu brailles en silence
Peu à peu tu te sens envahi de démence

Pour ne pas sombrer, tu nourris ta rage
Tu tournes en rond comme un lion en cage
T’as pas compris comment vivre en dedans,
Tu ne sais pas c’est quoi l’art de faire du temps..

Tu t’acharnes à détester les murs et à haïr les srews
Pis tu te demandes pourquoi t’es dans le trou
Ils peuvent garder mon corps enfermé
mais ils ne peuvent pas enlever ma liberté
Ma liberté d’être, de savoir et de penser
M’élève bien au dessus de toutes leurs barbelés

Avec elle, je traverse vents et marrées
Avec elle je traverse peur et noirceur
Moi j’ai enfin compris l’art de faire du temps,
Je suis libre même en dedans..

Merci!

16- Bonjour Mélanie et Stéphanie, C’est encore GF, Mélanie, c’est la première fois que tu viens à Souverains anonymes. C’est la dernière fois que je viens à Bordeaux. De mon passage carcéral, j’aurais au moins fait la connaissance de deux artistes. Deux abeilles de la Gaspésie. Dehors, je pourrais aller voir vos spectacles, mais je n’aurais pas un échange aussi intéressant avec vous.. Alors, je vous dis MERCI! Au nom de tous mes camarades, je vous souhaite le succès, le bonheur et la santé, au nom de tous je vous déclare Souveraines anonymes..






Ont participé musicalement à la réalisation de cette émission,
Les Souverains : Alain, GF, Denis, Brahim, JC et Junior



My space, page de Mélanie Boulay.



Souverains My space



Toute diffusion publique des fichiers sonores doit être autorisée.


vos commentaires




retour à accueil | retour à la liste des rencontres

©M.L. 2009