Jeudi 24 Octobre 2002

Leila, Olivia, Alexandra et Sandra
Étudiantes en médecine

La médecine est-ce un combat contre Dieu ou avec Dieu..?

téléchargez et écoutez

Je quitte ma cellule
Je traverse les couloirs
Je salue mes amis
Je leur dis " à plus tard "

Je n' quitte pas Bordeaux
Ce n’est pas un drame
je m'évade dans les mots
et les yeux de quatre femmes

Ma vie est un roman
Ma vie est une chanson
Qui en est l'auteur
c'est toute la question

Des questions que je me pose
en vers et en proses
Je vous salue femmes de médecine
Et je vous plaide notre cause

Leila, Olivia, Alexandra et Sandra
Bienvenue parmi
les Souverains anonymes

1- Salut les filles, je m’appelle BM.. Vous êtes au Souverains anonymes pour la première fois, et c’est la première fois que nous recevons des étudiantes en médecine. Vous êtes comme nous d’origines culturelles différentes : Vous représentez le Maroc, le Vietnam, la Belgique, Haïti, le Rwanda et même le Québec. Votre point commun c’est que vous étudiez toues la médecine à l’Université de Montréal. Toi Leila, tu es marocaine, tu n’as pas encore 18 ans, tu es au Québec seulement depuis un an et demi. Toi Olivia, tu es née en Belgique de parents vietnamiens qui ont décidé d’immigrer au Canada il y’a 7 ans. Toi Alexandra, tu as 21 ans, moitié rwandaise, moitié québécoise. Et toi Sandra, tu es comme moi née au Québec, de parents haïtiens mais toi tu as grandi à Gaspé, il paraît que vous étiez les seuls noirs de Gaspé. Nous sommes contents de vous rencontrer. Et j’espère que vous allez apprendre de nous autant que nous nous allons apprendre de vous.. Mohamed nous propose cette année une programmation sur le thème de la terre d’accueil. Comme vous savez ce n’est pas évident pour tous les immigrants de biens s’adapter, je voudrais savoir si pour vous le fait d’appartenir à deux cultures différentes est-ce que c’est un enrichissement par deux cultures ou un déchirement entre deux cultures.. ?

2- Salut je suis Morrisset, je suis arrivé à 9 ans ici en laissant derrière moi ma mère en Haïti. Mon père qui m’a reçu à Montréal était déjà marié à une autre femme. Le problème pour moi c’est que même loin d'Haïti quand je rentrais à la maison à Montréal, j'avais l'impression de retourner en Haïti. Mon père voulait m'éduquer à la manière haïtienne, j’ai fini par sacrer mon camp à 14 ans et ça n’a pas donné de bons résultats.. J’étais devenu délinquant avec d’autres enfants d’immigrants. Mais, malgré tout, je me considère chanceux d’être ici et non pas en Haïti, parce que la bas, on ne pardonne pas les erreurs. Est-ce que vos parents vous ont éduquent comme si vous étiez dans vos pays d’origine ou ils vous laissent vivre et vous adapter avec la culture québécoise. Est-ce qu’ils vous parlent en français ou en d’autres langues.. ? ?

3- Salut Les filles, moi c’est Rollo, à l’âge de 3 ans je n’ai pas demandé de venir au Canada. À 12 ans ma mère ne m’a pas demandé si je voulais aller passer 4 ans en Haïti, j’ai vécu une enfance et une jeunesse très contrôlée par ma mère. Je n’ai pas eu la chance de faire moi-même des choix concernant ma vie. Quand j’ai commencé à faire des choix, j’étais tellement frustré d’avoir été trop contrôlé que je n’ai pas fait des bons choix. Résultat je suis à Bordeaux.. C’est ici que je prends le recul. C’est peut-être ici que je vais commencer à faire des bons choix. Aujourd’hui, vous êtres en train de préparer une belle carrière en médecine. C’est sûrement un bon choix de carrière, mais est-ce que c’est votre choix personnel ou celui de vos parents.. ?

4- Écoutez bien ma question parce que tôt ou tard il s’imposera à vous toutes surtout en tant que femmes. Vous savez mieux que moi tout ce que ça exige étudier en médecine. La question d’avoir un enfant se posera à vous : Aujourd’hui, vous êtes dans la fleur de l’âge. Mais à 25 ou 26 ans, vous allez devoir vous décider. Lequel de ses choix allez-vous faire ? Faire un enfant, adopter un enfant ou ne avoir d’enfant parce que pas de temps.. ?

5- Moi en tant qu’immigrant, je sais que le racisme existe, même subtilement, il existe. Es-ce que vous appréhendez le racisme dans votre métier de médecins étant donné que vous avez toutes des origines ethniques.. ?

6- Salut Moi c’est Aljamal, je suis du Yémen. Ma question s’adresse à Leila la marocaine. Il paraît qu’au Maroc il y’a un médecin pour 3000 personnes. Ce n’est pas beaucoup. Comme tu n’es pas trop intégrée au Québec, est-ce que tu penses peut-être aller pratiquer la médecine chez-toi.. ou alors tu préfères aller au États faire de l’argent. Moi je te propose le Yémen.. anytime.. !!

7- Salut je m’appelle Corbin. Moi, mon père est haïtien ma mère cicilliènne.. moi je voulais devenir avocat.. Aujourd’hui, je paye les avocats et ça me coûtent chère.. à ma sortie je vais suivre un cours de multimédias. C’est un peu moins compliqué que la médecine.. je dois vous avouer que lorsque je me retrouve à l’hôpital, je préfère rencontrer un médecin femme, parce qu’elles sont plus délicates.. est-ce que c’est ça qui explique le fait que 8 étudiants sur 10 en médecines sont des femmes.. ?

8- Salut Les filles moi c’est Louis-Philippe, croyez-moi, au moment ou je vous parle, je devais être moi aussi en train d’étudier la médecine. Mon oncle est médecin.. j’ai toujours rêvé de devenir comme mon oncle. Aujourd’hui, je rêve de devenir préposé aux bénéficiaires des soins palliatifs pour aider certains personnes à finir leur vie dans la dignité.. Je sais qu’ils sont rares les médecins en soins palliatifs, est-ce un domaine qui vous intéresse.. ?

9- Salut je m’appelle Jude, je suis né aux Seychelles, je suis arrivé à 14 ans au Canada. Moi je suis en prison à cause de mes mauvaises fréquentations. Je fréquentais beaucoup de jeunes immigrants révoltés comme moi, et j’ai marché dans leur chemin. Je n’ai pas écouté mon père.. J’ai une petite fille de 2 ans avec une québécoise. J’espère m’en sortir et ne plus être influençable. J’imagine que si vous avez réussi à arriver là où vous êtes c’est parce que vous n’êtes pas trop influençables. Comment faîtes-vous les filles pour ne pas vous laisser influencer par des mauvaises relations ? ? Donnez-moi des trucs.. !!

10- Salut moi c’est Lyonel. J’imagine que vous devez suivre un peu l’actualité concernant les médecins du Québec. Vous savez sûrement que le gouvernement veut forcer de plus en plus les médecins à travailler dans les régions. Les médecins n’aiment pas qu’on leur impose de travailler dans les régions. Mais le métier de médecin ce n’est pas un cadeau même si c’est très payant. Il faut avoir la vocation de missionnaire presque pour faire ce métier. Alors, ne me dîtes-pas que vous étudiez en médecine que pour l’argent.. ?

11- Salut, de ce temps-ci je lis un bon livre. Il s’appelle ‘’La nuit qui a changé ma vie’’ de Line Roussel. En prison on a le temps de lire, moi j’en profite. En médecine on étudie beaucoup, trouvez-vous le temps pour lire, si oui, qu’est-ce que vous lisez.. ?

12- Salut les filles quand Mohamed nous a annoncé que vous êtes des étudiantes en médecine je me suis senti aussitôt malade.. !! Maintenant que je vous vois, je me sens beaucoup mieux. Sérieusement, je veux juste savoir si le sang ça ne vous fait peur.. ? Par ailleurs, La médecine est-ce un combat contre Dieu ou avec Dieu..?

13- Leila, Olivia, Alexandra et Sandra, en vous, nous avons rencontré aujourd’hui les médecins de demain. Que vous travaillez ici aux État-unis ou dans le tiers monde, vous allez être très utiles à la société et même si vous faîtes des fortunes, c’est d’abord votre travail qui va améliorer la vie des gens. Je souhaite bonne chance dans vos études et dans vos vies.. Amusez-vous un peu et surtout regardez autour de vous les beaux gars, il y’en a beaucoup.. Merci encore et au nom de tous mes camarades, je vous déclare Souveraines anonymes.


retour à émission | retour à la liste des rencontres

©M.L. 2002