Jeudi 31 octobre 2002

Michel Mpambara

Quelqu'un te cache qu'il te deteste, tu lui cache que tu le sais..
Proverbe africain

(Bientôt cette rencontre sera disponible à l'écoute sur cette page)

Je quitte ma cellule
Je traverse les couloirs
Je salue mes amis
Je leur dis " à plus tard "

Je n' quitte pas Bordeaux
du moins pas encore
je m’évade dans les mots
et la musique des noirs

Ma vie est un roman
Ma vie est une chanson
Qui en est l'auteur
c'est toute la question

Des questions que je me pose
en vers et en proses
Je te salue homme d’Afrique
Et je te plaide notre cause

Michel Mpambara
Bienvenue parmi
les Souverains anonymes

1- Salut Michel, je suis Alexe, Il paraît tu es tanné de voir des blancs partout au Québec, Ici à Souverains anonymes, tout le mode est noir, et même les blancs que tu vois parmi nous ce sont des noirs déguisé en blanc, tu peux donc te sentir comme chez-toi.. Bientôt on va s’auto déclarer république des ethniques.. tous ceux qui sont tannés de voir des blancs peuvent demander le droit d’exil reconnu et très respecté par les Souverains anonymes.. donc Michel Mpambara, à la fin de cette rencontre, si jamais tu te sens mieux ici qu’ailleurs, il me fera plaisir de te déclarer moi-même Souverain anonyme.. Mais avant ça, nous allons te poser quelques questions, question de mieux te connaître. Pour commencer, je sais que tu es arrivé au Québec à l’âge de 17 ans tout droit de ton village natale Ngagara qui se trouve au Rwanda. Tu es arrivé un an ou deux ans avant la guerre civile entre les hutu et tutsi. Mais avant de parler de cette guerre et de ton immigration au Canada, parle nous de ce village où tu as grandi. Ngagara ça ressemble pas à Niagara, j’imagine que ce n’est pas la même chose.. ?

2- Salut Miche, je m’appelle , Si je ne me trompe pas, tu es arrivés avec ta famille au Québec directement de Ngagara au Lac St-Jean. Tu as trouvé que la neige est blanche, les gens sont blancs et l’Afrique est loin. Comment tu as vécu ton entrée dans le merveilleux monde des blancs.. ?

3- Re-salut Michel, c’est Alexe. Comme tous les immigrants, tu vis entre deux cultures, rwandaise et québécoise. Ta réussite comme artiste populaire au Québec témoigne de ton intégration à ta nouvelle terre d’accueil.. Mais le fait que tu as quitté ton payé à l’âge de 17 ans, ça veut dire que tu portes encore en toi très profondément ta culture rwandaise.. Est-ce qu’il t’arrive malgré le succès professionnel de te sentir déchiré entre les deux cultures, ou au contraire, c’est un enrichissement que de vivre avec deux cultures différentes.. ?

4- Salut Michel, (alexe) il faut reconnaître que certains immigrants du Québec n’ont pas réussi leur intégration et malheureusement ce sont souvent leurs enfants qui en payent le prix. Il n’existe malheureusement pas de mode d’emploi pour une intégration réussi, mais d’après toi qu’est-ce qu’un immigrant doit comprendre très vite en arrivant au Québec pour ne pas regretter son immigration.. ? Quel genre d’éducation doit-il donner à ses enfants pour qu’ils s’intègrent plus facilement.. ? Comment ca s'est passé dans ton cas avec ta famille..?

5- Salut Michel, je m’appelle Rollo, comme toi j’aspire à être reconnu comme un artiste.. je n’ai pas eu les chances pour choisir moi-même ma destinée.. mais çca c’est une autre histoire. Voici ma question.. je ne sais pas si tu as vu le film le Neg. Certains noirs n’ont pas aimé le titre à cause de sa connotation raciste. Il paraît que c‘est une comédie qui démasque le racisme de certains québécois. Ton spectacle s’appelle ‘’Y’a trop de blancs au Québec’’, apparemment, il passe bien. Il a même du succès. tu aurais pu l’appeler Le nègre Blanc avec une affiche qui montre un québécois portant sa boite à outils... penses-tu que la réaction serait aussi sympathique.. ? Autrement dit qu’est-ce qui fait que certain humour sur le racisme passe et un autre ne passe pas.. ? Personnellement je suis un peu mal à l’aise avec ce titre.. ça chatouille en moi une corde sensible.. même si le film para^tt-il n’est pas mauvais..

6- Salut Michel, je m’appelle Jonathan, je me sens un peu géné de parler avec un micro devant un artiste populaire.. mais je vais essayer de poser ma question.. Moi j’ai grandi avec les enfants d’immigrants, je me sens très bien avec eux-autres. Je suis près à les suivre jusqu’à Bordeaux et même jusqu’à Souverains anonymes. Aujourd’hui, je pose ma première question. Écoute bien. Michel Mpambara, il a fallu que tu viennes à Montréal pour voir des films africains, tu as même déjà parrainé le festival de films Vues d’Afrique. Avec le succès que tu as au Québec j’imagine que le cinéma t’intéresse puisque tu as aussi une formation d’acteur. Est-ce que ton spectacle ‘’Y’a trop de blancs au Québec’’ pourrait devenir un film.. ?

7- Salut Michel, je suis Rollo, comme je t’ai dis tantôt j’ai toujours rêver de devenir artiste chanteur, pas seulement pour distraire et faire rire, mais aussi pour faire réfléchir. J’imagine que toi aussi tu veux faire réfléchir les gens un peu.. Ce n’est pas juste aux immigrants de s’intégrer au Québec, les québécois aussi doivent s’adapter à la réalité de plus en plus multiethnique du Québec. Penses-tu que les gens comprennent mieux ce message par l'humour et l'ironie que par par des discours sérieux..?

8- Jusqu’à maintenant ton humour tourne autour de la question de l’intégration, des relations noirs et blancs, du racisme.. J’imagine que c’est ta façon de parler de tes expériences avec l’immigration.. De plus en plus le racisme est très présent en humour, depuis Yvon Deschamps en passant par Antony Cavanagh.. Mais toi tu as choisi l’ironie pour aborder le problème, c’est devenu ta marque de commerce.. Est-ce qu’il est envisageable pour toi d’aborder avec le même degré d’ironie d’autres thèmes que la relation noirs et blancs.. ?

9- Salut Michel, je suis Clergé.. c’est la troisième fois que je rencontre un rwandais. Les deux premiers m’ont parlé du génocide de 94, mais sans trop en parler. Ils étaient encore traumatisé par la guerre. Mais toi, tu en parles dans ton spectacle avec ironie mais paraiît-il c’est la partie de ton spectacle la moins drôle. En tant qu’humoriste, penses-tu qu’il y’a des sujets trop sérieux pour en rire.. ?

10- Je m’appelle Luc. J’ai déjà eu l’occasion de voyager en Afrique de l’ouest.. Je ne me suis jamais dit ‘’Y’a trop de noir en Afrique’’ Mais je trouve très drôle ta façon de te présenter à nous Je me permet de te comparer avec JM Parent, toi les noirs, lui les handicapés.. vu ta notoriété, vas-tu en profiter pour faire quelques choses pour l’Afrique.. peut-tu aller plus loin que juste de faire des spectacles…. ?

11- Salut Michel, je m’appele Roosvelt ,Il paraît que tu n’as jamais vu d’haïtiens avant d’arriver à Montréal. Tu as devant toi un haïtien qui n’a jamais été en Afrique. C’est mon rêve par exemple, d’aller sur la terre de mes ancêtres, mais en Afrique ça va mal comme tu sais. Je sais que tu fais des blagues sur Vision mondiale. Penses-tu que Vision Mondial aide l'Afrique ou c'est l'afrique qui aide Vision mondial..? Est-ce que l’avenir de l’Afrique te préoccupe.. ?

12- Michel Mpambara, personne parmi les Souverains n’a vu ton spectacle sur scène. On t’a déjà vu souvent à la télé, mais puisque tu es parmi nous, nous aimerions bien te voir sur notre scène pour nous honorer avec un ou quelques numéros de ton spectacle.

13- Michel Mpambara, tu as réussi à faire dans le pays des blancs ce qu'un blanc n'a jamais réussi à faire dans les pays des noirs. fait rire les blancs d'eux mêmes pour les faire réfléchir.. Après le spectacle, c'est un livre que tu vas lancé bientôt avec le même titre ‘’Y’a trop de blancs au Québec’’. Moi je te dis Y’aura jamais assez de Souverains comme toi sur terre.. Bon succès dans ta carrière.. Au nom de tous mes camarades je te déclare Souverains anonymes..


retour à émission | retour à la liste des rencontres

©M.L. 2002