Jeudi 019 février 2004

Caroline Néron

en écoutant ta chanson ‘’On en pleure’’,
on croirait qu’elle est écrite spécialement sur le drame de mon pays, Haïti.

Écoutez sans télécharger

Je quitte ma cellule
Je traverse les couloirs
Je salue mes amis
Je leur dis " à plus tard "

Je n' quitte pas Bordeaux
du moins pas encore
je m’évade dans les mots
et la musique des noirs

Ma vie est un roman
Ma vie est une chanson
Qui en est l'auteur
c'est toute la question

Des questions que je me pose
en vers et en proses
Je te salue belle, très belle et brave femme
Et je te plaide notre cause

Ma parole c’est toi, c’est toi que je vois
Mais d’où tu viens et où tu vas
Moi, je ne suis pas encore sorti du bois
Moi j’ai tellement rêvé de toi
Soudain tu apparais devant moi

Une femme, une belle femme
Caroline, si tu regardes bien dans mes yeux,
tu verras danser les Dieux..

Caroline Néron
Bienvenue parmi
les Souverains anonymes

01- Salut Caroline, je suis le swift, je suis sûr qu’avec toi nous allons passer un moment inoubliable. Je connais beaucoup de gardiens de Bordeaux qui aimeraient être assis à ma place. Mais à Bordeaux, chacun reste à sa place. C’est ainsi la vie. Moi et mes amis Souverains, nous avons passé deux jours à préparer cette rencontre. Mohamed m’a demandé d’écrire une chanson pour toi que je te ferai entendre à la fin de la rencontre. Caroline, tu es connue comme comédienne, de plus en plus internationale. J’ai peur que les Italiens te gardent pour eux seuls.. Je n’ai pas vu le film Eternal, il paraît qu’on voudrait faire de toi une Sharon Stone. Moi, si j’étais un producteur de cinéma, je ferais de toi une Caroline Néron, mais si je ne me trompe pas tu es déjà une Caroline Néron et moi je suis Gerry Théodore le swift , l’incroyable, l’invincible, l’insolent, le prince des princes.. Mais devant toi Caroline je me fais petit, un petit Souverain devant une Reine.. Caroline, depuis quelques années tu chantes aussi. Nous avons écouté ton dernier album. Chanson par chanson. Ça nous a inspiré quelques témoignages. Mais avant de te parler de nous, parle-nous de toi.. de ton enfance surtout.. d'ou viens-tu..?

02- Bonjour Caroline, comme tu sais il y’a des paroles que nos parents nous disent et qu’on n’oublie jamais. Moi par exemple, mon père m’a déjà dit que derrière chaque grand homme il y’à une femme. Qu’elle est cette parole venant de ta mère ou ton de ton père qui a fait de toi la grande fille que tu es devenue ? ?

03- Bonjour Caroline, tu me fais penser à ma fille. Tu es chanteuse, elle est avocate. Ton père peut être fier de toi comme je suis fier de ma fille. Moi c’est Marcel. J’ai quitté le Gabon il y’a 28 ans. Je suis devenu québécois par mes enfants nés ici.. Alors je reste ici pour eux, mais parfois, une petite voix me dit va-t’en, retourne chez-toi.. Retourne à la terre ou tu es né.. Reste mais va-t’en, c’est ce que j’entends. Mais je reste pour mes enfants. ‘’Mon pays, c’est là où mes enfants sont heureux’’ cette phrase n’est pas de moi, mais je l’adopte. Et toi Caroline, quand tu restes et quand tu t’en vas c’est pour qui et pourquoi.. ?

04- Comme tu sais Caroline c’est Néron l’empereur romain, qui a mis le feu sur Rome. Et toi, si je me fie à une de tes chansons tu es prises en deux feux. Moi je suis pris entre dehors et dedans. Le feu n’est pas dehors, il n’est pas dedans, il est juste entre les deux. Quand je ne sais plus ce que je vois, ce que je veux , ce que je vis, le feu devient enfer. Dis-moi Caroline, dans laquelle de ces situations tu te trouves prise entre deux feux, entre la musique et le cinéma, entre Rome et Montréal, entre la télé et la scène, entre le tourbillon de la célébrité et le manque de sérénité, entre Caroline et Néron ou entre Néron et Caroline.. ?

05- Bonjour Caroline, c’est moi qui ai proposé à Mohamed de t’inviter à notre émission. Depuis ta prestation au Métro Star, je rêve de te voir en personne. Mon rêve est devenu maintenant réalité. Mais franchement, c’est à Venise que j’aurais aimé te rencontrer, comme ça, par hasard et surtout pas avec ton père ni avec ton tchum.. Mais en attendant de te conduire sur une gondole, je vais te parler un peu de moi.. Je m’appelle ti-Will, j’ai 33 ans et je ne veux plus faire du temps.. Aujourd’hui, je me dis vas-t’en.. Va-t’en loin.. Très loin et pour toujours. Mes amis sont des femmes, mes ex avec qui je garde un bon contact. Mes amours deviennent mes amies. Et toi Caroline, as-tu des amis qui sont devenus tes amours.. ?

06- Comme toi Caroline, je suis un gars du plateau Mont-Royal.. Enfin je l’étais avant que le coût des loyers devienne inabordable. 800$ pour un petit 4 et demi. Dans une de tes chansons, tu dis que ton artère principale c’est la rue Mont-Royal. Moi aussi, mon artère principale, c’est la rue Mont-Royal.. Mais pour l’instant mon artère ce n’est pas une rue mais une ruelle. Et toi t’es belle.. trop belle pour un gars qui ne peut se payer un 4 et demi de 800 $. Je payerai cher ma belle Caroline, juste pour te regarder de ma fenêtre marcher sur la rue de mon enfance, marcher pour aller au dépanneur, marcher pour promener ton chien, marcher pour faire une marche.. Une marche que je pourrais rendre agréable.. Mais avant de trop rêver, dis-moi Caroline, aimes-tu faire de la marche.. ?

07- Bonjour Caroline, en écoutant ta chanson ‘’On en pleure’’, on croirait qu’elle est écrite spécialement sur le drame de mon pays, Haïti. Tu dis dans ta chanson, ‘’il faut savoir se rendre.. Essayer de se comprendre.. Se donner la chance.. Dépasser toutes nos souffrances.. Mais si la vie nous fait peur.. On en pleure’’ Avec ce qui se passe la bas, il y’a de quoi en pleurer. Moi, je suis né ici, mais je me sens très proche de la terre de mes parents. Ce qui donne envie d’en pleurer c’est l’impuissance. Même la musique n’y peut rien.. Ni la poésie, ni le beau temps.. Si un prêtre nous a déçu tout peut décevoir. Je veux bien espérer, mais quand je vois ce qui se passe ailleurs aussi, au Moyen Orient, en Afrique, j’aimerais bien me sentir chanceux, mais Caroline, comment se sentir bien ici alors qu'ailleurs d’autres vivent mal..?

08- De toutes les chansons de ton album, moi aussi j’aime bien ''Prise entre deux feux'', elle me fait penser à moi.. Je voudrais savoir laquelle des chansons de ton album qui te colle à la peau..? Celle que tu fredonnes souvent..?

09- Caroline, mon nom est Milhomme, mais devant toi je ne suis qu’un homme, et je m’appelle Cash.. parce que je me cache des hommes du mal, je veux être un homme de bien, un bon père, un bon mari, un gentil homme, mais à Bordeaux, je me trouve pris entre deux places, là où je suis et là où j’aimerais être. Comme toi Caroline, je suis pris entre deux feux, ici et ailleurs.. Quoi faire ? ? Battre le fer pendant qu’il est chaud.. ? Ou revenir à SA et nous faire un Show.. ?

10- Chère Caroline, quand je vois ce que je vois dans le monde, et j’entends ce que j’entends dans notre monde, moi aussi je me dis qu’est-ce qu’on attend pour aimer.. qu’est-ce qu’on attend pour vivre ? Ce que je vois n’est pas de l’amour, et ça ne donne pas envie de vivre.. Je pense aux femmes et aux enfants qui sont les premières victimes des guerres, toutes sortes de guerres.. Qu’est-ce qu’on attend pour faire quelque chose ? ? L’amour, ça ne serait pas aussi faire quelque chose pour ceux qui n’ont pas eu la chance de venir au monde au bon endroit.. ?

11- Salut Caroline, Moi je suis un alcoolique. Mais j’ai déjà arrêté de boire durant un an, un an sans boire une goûte d’alcool. J’étais tellement fier de moi que j’ai fêté ça, mais pas avec de l’eau, pas avec du jus de tomate.. Non, j’ai fêté ça avec une boîte de 24. Imaginez mon désarroi le lendemain matin. Imaginez la tête de ma blonde.. Mon ex blonde. Depuis cet évènement, c’est moi qui met fin à mes relations amoureuses avant même qu’elles ne commencent. Dans ta chanson ‘’C’est juste de l’amour’’ tu dis ‘’Pourquoi t’as cru que c’était pour toujours, ça va passer, c’est juste de l’amour..’’. On dirait qui c’est moi qui parle. C’est à peu près ce que je dis à une fille quand je trouve qu’elle est trop bonne pour moi.. Ce que je voudrais savoir, est-ce que quelqu’un a déjà refusé ton amour pensant que tu es trop belle pour lui.. ?

12- Salut Caroline. J’ai écouté ta chanson ‘’Ma plus belle erreur’’ et j’ai pensé à la mienne. Celle d’avoir eu des enfants trop jeunes. Je ne le regrette pas, mais j’aurais pu attendre un peu, le temps de devenir un peu plus responsable. On croit souvent qu’il faut attendre d’avoir l’argent pour faire des enfants, j’en ai eu de l’argent.. Mais c’est ici que ça m’a amené. J’essaye de faire de mon temps en dedans une initiation à la responsabilité. Je le fais pour mes enfants. Toi Caroline, tu peux avoir des enfants si tu veux bien, j’imagine que tu as l’argent et la responsabilité, qu’est-ce que t’attends pour en avoir.. ?

13- Salut Caroline, Je suis Marc-André, je ne suis pas quelqu’un qui parle beaucoup. Je parle quand j’ai quelque chose à dire, surtout quand c’est important. Il y’a deux semaines, devant ce micro, j’ai parlé pour lancer un appel. J’aimerais retrouver une personne que je n’ai pas vu depuis l’âge de 10 ans. C’est ma mère.. J’ai passé plusieurs heures pour préparer un petit mot. Mais, toi Caroline, ton travail consiste à savoir parler, tu es une femme de parole. Comment apprendre à parler pour dire quelque chose..?

14- Bonjour Caroline, je m’appelle Pierre. Parfois le joli corps d’une femme peut s’avérer une très belle fenêtre pour un homme qui se trouve en prison. Je ne te dis pas le nombre de belles fenêtres qui envahissent les cellules de Bordeaux. Dans ma cellule, il n‘y a qu’une fenêtre au milieu du mur, c’est une photo de toi que je regarde pour m’évader, pour respirer, pour sortir faire une marche.. Pour me rappeler que je suis un homme. J’ai pensé que ça serait la moindre des choses que toi aussi dans ta chambre tu puisses avoir ce genre de fenêtre. Voici quelques dessins que j’ai fais spécialement pour toi..

15- Caroline, Moi ma plus belle erreur c’est de se trouver ici à Bordeaux. Profiter de la vie c’est aussi profiter de sa jeunesse et ça nous amène nécessairement à faire des erreurs.. Je ne me souhaite pas de revenir ici, une fois ça suffit, mais quelle expérience. Juste le fait de connaître Souverains anonymes, de rencontrer des artistes, jamais je n’aurais connu ça à l’extérieur. Je n’aurais jamais préparé une chanson spécialement dédiée à Caroline Néron.. En attendant que tu nous reviennes avec tes musiciens pour nous chanter tes chansons, je vais te chanter la mienne et tu me diras si c’est une belle erreur ou une belle chanson.. Et si jamais elle te plait, n’hésite pas à contacter mon gérant pour participer à ton prochain album..

16- Caroline Néron, il y’a derrière chaque chanteuse et comédienne aussi belle que toi un père qui aime sa fille. Monsieur Néron, vous êtes le papa de Caroline, je ne vous demanderais pas lequel des Souverains présents serait digne de demander la main de votre fille. Je vous dis simplement que vous pouvez être fier d’elle. Elle aurait pu être belle sans être généreuse.. Mais à quoi sert la beauté si on la garde cachée..? Caroline Néron, tu as été aujourd’hui notre messie d’un jour, c’est la première fois ce n’est peut-être pas la dernière. Au nom de tous mes camarades Souverains, je te déclare Souveraine anonyme.


retour à émission | retour à la liste des rencontres

©M.L. 2004