Mercredi 15 février 2007

Nathalie Lavoie

Dis-moi Nathalie, est-ce que je te fais peur.. !?!
SA


cliquez, téléchargez et écoutez le montage final de l'émission



Je quitte ma cellule
Je traverse les couloirs
Je salue mes amis
Je leur dis " à plus tard "

Je n' quitte pas Bordeaux
ce n'est pas un drame
je m'évade dans les mots
et les yeux d'une femme

Ma vie est un roman
Ma vie est une chanson
Qui en est l'auteur
c'est toute la question

Des questions que je me pose
en vers et en proses
Je vous salue femme brave et digne
Et je vous plaide notre cause

Nathalie Lavoie
Bienvenue parmi les
Souverains anonymes





1- Bonjour Nathalie, bienvenue à toi et à ton guitariste Alain Karon parmi nous. Tu nous apportes le sourire et le soleil aujourd’hui. Depuis une semaine ta photo circule dans plusieurs cellules de Bordeaux. D’autres Souverains auraient aimés être à ma place. Mais tu peux regarder la caméra et leur dire un petit bonjour. Nous avons écouté ton album, nous sommes des amateurs du rap, ça fait longtemps que nous n’avons pas rencontré une chanteuse de rock. Aujourd’dui, le rock et le rap se sont donné rendez-vous à Bordeaux, chez les Souverains anonymes. Mais avant que tu chantes pour nous ton rock et nous pour toi notre rap, parlons un peu de nous et de toi... Entre Montréal et Bordeaux, un mur nous sépare de la ville.. Mais avec toi parmi nous va tomber.. Donne-nous d’abord quelques nouvelles de la ville, Montréal.. ? Ses rues, Ses bars et ses femmes.. ?

2- Bonjour Nathalie, si j’ai bien compris tu es née en ville, tu as vécu à la campagne. Moi je suis né à la campagne et j’ai vécu en Ville. Mais à Bordeaux ce n’est pas la ville, ce n’est pas la campagne, à Bordeaux c’est la jungle. Mais avec toi aujourd’hui, Bordeaux est un château et tu es une princesse. Je veux savoir Nathalie, entre la ville et la compagne laquelle des deux t’inspire le plus pour faire ta musique.. ?

3- Bonjour Nathalie, moi je suis déjà initié au rock, mais j’ai une préférence pour le raggae, mais les deux styles de musique ont la même racine. L’Afrique est la source de toutes les musiques rock, rap, raggae, jazz, blues, gospel. Les noirs ont crée la musique, les blancs l’ont popularisé. Elvis a appris le rock’n roll avec les noirs, dans les églises. Mais je n’ai jamais vu un noir dans ses films. Mais toi tu n’es pas comme Elvis, dans ton prochain clip tu vas engager un noir et tu sais maintenant à qui tu peux faire appel. Quand tu voudras ma belle. Quand est-ce on commence le tournage.. ?

4- Bonjour Nathalie, je suis Francis. On dit de moi que j’ai une voix radiophonique. Il fallait que je vienne à Bordeaux pour faire de la radio. D’ailleurs, je suis amateur de musique. Qui sait, après Bordeaux un jour tu écouteras ma voix sur les ondes d’une radio. Je présenterai une de tes chansons. Celle qui porte le titre ‘’Je ne vais pas tomber’’. Je ne veux plus tomber dans le crime, j’ai 24 ans, j’ai deux enfants, pour eux, je ne tomberais plus dans le crime. En amour oui, mais pas dans le crime. Toi tu ne veux pas tomber dans le désespoir, et moi non plus.. Moi ce se sont mes enfants qui me donnent l’espoir et toi.. ?

5- Bonjour Nathalie, je suis Bryan. Je suis content de te rencontrer. J’aime une chanson qui est positive et qui apporte de l’espoir. Des chansons qui montrent aussi que nous avons malgré les problèmes de la vie, la liberté de choisir un meilleur chemin. Ce n’est pas parce que j’ai connu la réalité de la rue que je veux vivre dans la rue toute ma vie. Je te parle avec une balle que j’ai reçue dans la bouche. J’aurais pu la recevoir dans la tête. Dieu voulait m’envoyer un message que je reçois à 100%. Je vais pas attendre de mourir pour commencer à vivre. Si j’ai bien compris de ton album, tu veux vivre ta vie et non pas celle d’une autre. Est-ce que je me trompe.. ?

6- Bonjour Nathalie. Moi c’est Cédric. De toutes tes chansons, celle qui s’appelle ‘’On partira’’ me touche personnellement. Je me suis tout de suite approprié cette chanson, elle est devenue ‘’Je partirai’’. Oui, j’aimerais partir d’ici. Retourner chez-moi à Québec. Je suis à Bordeaux parce que j’ai décidé un jour que personne ne lèvera plus la main sur moi. J’ai dû mener des guerres pour me faire respecter. Pour beaucoup de jeunes comme moi, qui ont vécu dans un milieu très pauvre, la violence fait partie de leur vie. J’espère me détacher de la violence un jour, je suis tanné de donner des coups et d’en recevoir. Je ne veux pas que mes enfants vivent dans la violence. La violence est en moi, mais je veux la quitter, je veux partir là où je peux me reposer d’elle, là où je peux rendre une femme heureuse.. Nathalie la musique te rend heureuse, rockeuse, mais qui peut te rendre la plus heureuse, la musique ou un homme.. ?

7- Bonjour Nathalie, je ne sais pas si tu as des enfants, mais moi j’en ai 12. Oui douze enfants et le treizième est en route. Alors vous pouvez imaginer combien je me sens décidé à ne plus jamais remettre les pieds en prison. Je sais que grâce à des immigrants comme moi le Québec ne vieillira. Quand je pense à certaines personnes qui ont peur des immigrants je leur fais la même réponse qu’Alain Stanké dans le Journal :

Leur Christ est juif, leur auto est japonaise, leurs bobettes sont américaines, leur café est brésilien, leur chemise est indienne, leurs souliers sont allemands, leur radio est taïwanaise, leur télé est coréenne... Leur cellulaire est chinois, leur montre est suisse, leur couscous est algérien, leur huile est espagnole, leur spaghetti est italien, leur riz est cantonnais, leur pizza est napolitaine, leur cigare est cubain, leur vin est chilien, leur champagne est français, leur chat est persan, leurs vacances sont mexicaines, leur scotch est irlandais, leur démocratie est grecque, leurs chiffres sont arabes, leur écriture est latine et... ils ont peur des étrangers comme moi ?

Dis-moi Nathalie, est-ce que je te fais peur.. ?

8- Bonjour Nathalie Lavoie, comme tu vois, j’ai la voix un peu cassée. Mais à quoi ça sert une voix ? À part parler, chanter, crier, séduire, charmer, dire OUI, dire NON, à quoi sert-elle ? Aujourd’hui, ma voix me sert à te dire combien je suis content de voir une belle femme parmi nous. Une femme qui a trouvé sa voie dans la voix. Il y’a ta voix qui chante et la mienne qui cherche son chemin. Je vais peut-être le trouver ici et maintenant en t’écoutant chanter. À Bordeaux tout peut arriver. Nathalie, si on m’avait dit que pour retrouver ma voie il fallait passer par Bordeaux, j’aurais dis non, aujourd’hui, je dis oui à ta voix, ta belle voix.. Ta voix de rock et ma voix de rap se sont donné aujourd’hui rendez-vous à Bordeaux, pour casser la baraque, pour casser la voix.. Alors chère Nathalie, es-tu heureuse de retrouver celui qui va vers toi, vers ta voix, la bonne voie, le bon chemin.. ?

9- Bonjour Nathalie, je suis Alain. Je suis touché par ta chanson ‘’C’est ma vie’’. Moi dans ma vie, j’en ai fais des erreurs aussi. Je n’ai peut-être pas choisi la bonne personne avec qui j’ai fais des enfants. Après 11 ans de mariage, je me suis séparé de ma femme. Ni le système judiciaire, ni la mère de mes deux filles n’ont compris que j’ai divorcé de la mère et non des enfants. J’ai été longtemps en colère. Je fais partie de 400 mille québécois privés de leur droit de paternité. Aujourd’hui, je lâche prise pour retrouver une certaine sérénité. Pour retrouver la garde de mes deux filles. C’est la dernière fois que je mets les pieds en dedans. Je crois sincèrement que j’ai une bonne cause à défendre. Y’a rien qui vaut l’amour des enfants. Je tiens à leur donner tout ce dont je suis capable. Dans la même chanson, tu dis ‘’C’est ma vie, c’est elle que j’ai choisie’’. Moi je te demande qu’as-tu appris de tes erreurs.. ?

10- Bonjour Nathalie, comme toi je pousse ma voix. Mon style ce n’est pas le rock, mais le rap.. Je me retrouve complètement dans la colère et l’indignation de certaines chansons hip hop. À Bordeaux, je retrouve un univers très riche de musique, de rap, d’imagination et d’indignation. Le rap, ce n’est pas de la scrap, le rap ça tape, ça frappe, ça défoule. Je ne crois pas que je perds mon temps ici. J’espère pouvoir accoucher mes paroles dans un album. À Souverains anonymes, je me sens bien, parce que j’écoute et je partage. Il y’a 6 ans j’ai quitté la banlieue de Paris pour m’installer à Montréal. Bordeaux n’était pas prévu dans le programme. Maintenant que j’y suis j’en profite. Je vis pleinement ma sentence, avec des hauts et des bas. Ça donne beaucoup de chansons, en voici un exemple.

Nathalie, je ne te le souhaite pas, mais imagine si tu étais dans une prison, imagine toi dans une cellule. Imagine ce que tu peux écrire, ce que tu peux chanter, ça serait laquelle de tes chansons : ‘’Si j’avais su’’, ‘’On partira’’, ‘’C’est ma vie’’ ou ‘’Pourquoi’’..?

11- Salut Nathalie. Parler du rock et de rap c’est bien, mais le chanter c’est encore mieux. Je t’invite Nathalie avec ton guitariste Alain Karon, à nous chanter ce que tu sais. On chantera pour toi aussi. Mais d’abord à vous de jouer et à nous de vous applaudir.

12- Nathalie Lavoix. Ton rock est positif, constructif et dansant. Ton rock ne manque pas de vie. Je te souhaite de rester toi-même, malgré le succès, l’argent et les beaux garçons. Comme dit l’intro de ton album. ‘’Un véritable adulte doit rester conscient de sa vrai valeur’’. Un jour peut-être tu iras chanter dans mon pays d’origine la France. Au nom de tous mes camarades, je te déclare Nathalie Lavoix et ton guitariste Alain Karon, Souverains anonymes.



Petit mot de Nathalie Lavoie après sa visite chez les Souverains.

Mon expérience à la prison de Bordeaux

Samedi 17 février 2007

Jeudi dernier j'étais invitée à l'émission Souverains anonymes avec mon guitariste accompagnateur Alain Karon. Je voulais vous partager ce que j'ai vécue là bas. Tout d'abor, je voudrais remercier Mohamed Lotfi, l'animateur de l'émission de m'avoir invité à vivre cette merveilleuse expérience enrichissante. Merci aussi à Steve, le technicien de son, pour son accueil et son professionnalisme. Merci à Alain Karon d'avoir accepté de m'accompagner à la dernière minute et d'avoir fait un travail du tonner ! Enfin, merci à tous les souverains de m'avoir reçus comme ils l'ont fait.

Je vais essayer de vous décrire en quelques lignes ce qui m'a le plus touché de cette visite, mais il faut l'avoir expérimenté pour en ressentir tout l'espoir et l'amour qu'elle m'a personnellement apporté.

J'ai vécue une journée de partages. J'ai rencontré des artistes, des cultures différentes, des gars avec le cœur au vif, chargé d'émotions. J'ai reçu de l'amour, des poèmes, des chansons, des partages uniques, des câlins, des sourires sincères, des moments d'humour et des surprises étonnantes. Ils étaient préparés les souverains anonymes, ils étaient tous là avec leurs questions à la main. Ils étaient prêts à me raconter des bouts de leurs vies et aussi à m'écouter. J'ai rie, j'ai retenue mes larmes à quelques reprises et je m'en excuse car me semble que je leur devais bien ça, quelques larmes ! Ils m'ont tellement touché, droit au cœur, je vous le dis.

Ensemble, jeudi dernier, on a réussit à briser l'isolement. Mohamed, Steve, Alain, les souverains et moi, on a fais trembler les murs de Bordeau. Ils ont fait du Rap, j'ai fais du Rock, ils ont dansé, j'ai chanté, ils ont rayonné, j'ai été illuminée, ils ont été eux même, je suis restée moi-même aussi. Malgré les murs, malgré le froid et les coups bas, malgré les barreaux et les journées à ce sentir seul, malgré le stress et l'angoisse de l'ennuie ils ont donné généreusement d'eux même et grâce à cela, je crois maintenant, qu'il y a de l'espoir pour eux de se sortir du crime et de la violence. J'y crois sincèrement !

Maintenant permettez moi de leur adresser ces quelques lignes ! Les gars, je crois en chacun de vous, et je vous aimes. Continuez votre chemin vers vos rêves, vous allez y arriver c'est sur. J'vous fais confiance, j'vous crois ! Vous allez sortir merde, vous allez vous en sortir et continuer d'aider vos amis…. Les amis… (en référence au texte d'un souverain Rebel… ) Mais vous allez vous aider en premier et les vrais amis vont rester ! J'vous crois ! J'vous laisse avec 2 phrases piquées dans ma chanson qui s'intitule ''Feel Free''.

''Feel free to make your dreams come true, belive ! Prend tous ce qui te donnes le goût de vivre.''

Nathalie Lavoie, souveraines anonymes à jamais !






retour à accueil | retour à la liste des rencontres

©M.L. 2007