Jeudi 07 octobre 2004

Patrick Norman II

Ne laisse pas passer la chance d’être en vie
"SA"

Je quitte ma cellule
Je traverse les couloirs
Je salue mes amis
Je leur dis " à plus tard "

Je n' quitte pas Bordeaux
du moins pas encore
je m'évade dans les mots
et la musique des noirs

Ma vie est un roman
Ma vie est une chanson
Qui en est l'auteur
c'est toute la question

Des questions que je me pose
en vers et en proses
Je te salue Patrick
Et je plaide votre cause

Patrick Norman
Bienvenue parmi les
Souverains anonymes

Cliquez et écoutez
1re partie 26'50 - 2me partie 28'09
3me partie 27'42 - 4me partie 25'27

1- Bonjour Patrick, je m’appelle Mc Magic. Beaucoup de chose à célébrer avec toi aujourd’hui. La dernière fois que tu es venu au Souverains anonymes, tu avais 44 ans. Il y’a un mois tu as fêté tes 58 ans (Bonne fête Patrick). Ta carrière professionnelle a aujourd’hui 35 ans. La chanson Papillon a 30 ans. Ta belle chanson Quand on est en amour a 20 ans. Tu es venu la première fois à notre émission il y’a 14 ans accompagné de Julie Masse. Et Souverains anonymes fête cette année son 15 me anniversaire.. Demande spéciale. Veux-tu STP avec ta magnifique voix chanter à ta manière bonne fête à notre émission Souverains anonymes et lui souhaiter longue vie. (Mes chers Souverains c’est à vos tours de vous laisser parler d’amour..) (Merci) Patrick, Je ne te demanderai pas combien de temps tu te donnes encore avant de mettre fin à ta carrière, quand on chante pendant 35 ans, on chante toute la vie. Mais ça ne serait pas plus juste de dire que ta carrière dure depuis 58 ans, c'est-à-dire depuis que tu es venu au monde.. ?

2- Bonjour Patrick, tous les détenus de toutes les prisons savent que la prison est une école du crime. Je le sais aussi, j’ai été moi-même un élève. Alors, si la prison est encore une école du crime, c’est quoi l’école de la musique..? Est-ce la vie, est-ce la rue, est-ce les bars, ou est-ce l’amour de la musique..?

3- Bonjour Patrick. Il y’a des histoires qui inspirent des chansons. Mai il arrive qu’une chanson inspire une histoire. ‘’Quand on est en amour’’, c’est une chanson, c’est aussi une histoire d’amour avec celle qui partage ta vie. Ça s’est passé dans les années 80, alors que tu donnais un spectacle à la place des arts, tu n’as pas laissé passer ta chance d’être aimé et d’aimer.. Est-ce que la rencontre avec ta femme tu ne la dois pas un peu à une chanson.. ?

4- Bonjour Patrick, je m’appelle Eddy. Tu portes un turban, je porte une casquette, tu chantes en publique, je chante en privé. Tu chantes la pomme aux femmes, et moi je les fais tomber dans la pomme. Lequel de nous deux les garde plus longtemps..?

5- Bonjour Patrick, je m’appelle Etienne.
Ne laisse pas passer la chance d’être en vie
Ne laisse pas passer la chance de donner la vie
La vie est un cadeau, à toi de la rendre belle
Ne laisse pas passer un rendez-vous avec une belle
Elle veut un enfant de toi, alors occupe-toi d’elle
Ne laisse pas passer la chance d’aimer une femme
On ne sait jamais d’où vient un drame
Je suis jeune et j’aime la vie
Je la donnerai à celle qui vit
Dans mon cœur, dans mon âme
Un enfant naîtra de notre flamme

Patrick, tu as une fille qui doit être fier de toi. C’est important pour toi d’être en vie. Est-ce tout aussi important pour toi de la donner. ?

6- Bonjour Patrick, je m’appelle Jean l’amoureux, j’aurais pu m’appeler aimé. Mais, aimé ou amoureux. Ce n’est pas une histoire de nom. C’est une histoire d’amour. L’amour j’en ai eu beaucoup mais j’en veux encore et encore. Surtout demain, parce que c’est demain que je rencontre mon destin. Demain, je suis libéré de Bordeaux, après 18 mois de temps de réflexion, beaucoup d’écriture et un peu de musique. Je ne sais pas si tu as déjà chanté les paroles d’un détenu. Moi, Jean l’amoureux, je te dis, ne laisse pas passer la chance d’être Souverain. Je n’ai pas de questions à te poser juste un texte écrit spécialement pour toi.

7- Bonjour Patrick, moi j’aime beaucoup faire de la marche, ici à Bordeaux je marche dans ma tête et parfois je vais très loin. Tellement loin que je ne me sens plus ici. Je me balade dans des coins de ma tête ou je trouve des rivières, des forêts, la mer, et aussi la mer de mes enfants. J’en ai sept. Avec eux, j’oublie tout. Et quand je me réveille de ma marche je fais de l’exercice physique pour supporter le choc du retour. C’est très important pour un détenu de marcher dans sa tête, c’est comme Papillon.. Chacun s’évade à sa façon, chacun son rêve Papillon. Il y’a trente ans tu as chanté la version française du film Papillon sur les paroles de Jacques Plante. J’imagine que tu as vu le film, que tu as lu le livre. Que représente cette chanson pour toi.. Un point important de ta carrière ou une belle marche dans ta vie.. ?

8- Dans ta chanson Vivre, tu chantes ce refrain ‘’l’espoir de vivre doit te poursuivre’’. Je fais de cette phrase une devise de vie. C’est l’espoir qui garde mon sourire. Moi aussi, je quitte bientôt ces lieux pour rencontrer mon destin. Un travail m’attend, une femme et surtout des enfants que je ne voudrais plus quitter. Papa est parti trop souvent en voyage. Il est temps de prendre le temps de vivre. L’espoir de vivre doit me poursuivre. Les thèmes de l’espoir et de la chance reviennent souvent dans tes chansons. Est-ce que c’est ta façon de témoigner Il paraît que tu as connu une période difficile de ta vie. Est-ce que les thèmes Et toi Patrick, comment te poursuit l’espoir de vivre.. ?

9- Bonjour Patrick. Moi, des chances j’en ai eu mais j’ai pas su les saisir. Par exemple, j’ai pas saisi l’occasion de chanter avec un groupe alternatif ‘’front 242’’ qui m’a demandé de voyager en Belgique pour une tournée. Je me suis dis, les belges sont des new fis de l’Europe. J’avais pas envie de chanter pour des new fis. Mais toi Patrick, il paraît que tu as chanter avec un chanteur Belge. Vous avez même fais un album ensemble Les Fabuleux Elégants. Dis-moi que les belges ne sont pas aussi new fis qu'on le laisse croire..?

10- Bonjour Patrick. Dans une de tes chansons tu ne veux penser qu’à demain. Moi c’est demain que je suis libéré. Alors j’y pense et ça me fait peur. 18 mois en dedans ce n’est pas 18 ans, mais c’est quand même long. Qu’est-ce qui te fait peur Patrick..?

11- Patrick, tu n’es pas venu seul. Ta guitare est avec toi. C’est le moment que nous attendions depuis longtemps.. Tu vas nous faire évader à ta façon. Chacun son rêve Papillon. A Toi de jouer et à nous de t’applaudir..

12- Patrick Norman, tu es un vrai et nous les Souverains nous respectons les vrais. Ta musique et tes paroles nous touchent parce qu’elles sont vraies. C’est surtout ta voix qui a quelque chose de profondément humain. Comme une joie, comme un chagrin. C’est la deuxième fois au Souverains anonymes. Ce n’est peut-être pas la dernière fois. Long succès et longue vie. Au nom de tous mes camarades, je te déclare Souverain anonyme.


retour à émission | retour à la liste des rencontres

©M.L. 2004