Jeudi 20 décembre 2007

Quatuor Orphée

Quatuor à cordes.

Aujourd'hui, je danse le tango en prison
SA


Extraits de l'émission:

Il neige sur ta tombe 2.53'
Poème de Nadia Ghalem dédié
à la mémoire d'Aqsa Parvez

Il neige sur ta tombe 00.43'
(version sans musique)

Avec classe 3.08'
(Chanson de Corneille interprétée par Georges
accompagnée par le Quatuor Orphée)

Y a pas de poésie en prison 5.22'
Texte: Christian Mistral - Musique: Michel Rivard
Arrangement à cordes: Stéphanie Collerette

cliquez et écoutez le montage final de l'émission



Je quitte ma cellule
Je traverse les couloirs
Je salue mes amis
Je leur dis " à plus tard "

Je n'quitte pas Bordeaux
ce n’est pas un drame
je m’évade dans les mots
et les yeux de quatre femmes

Ma vie est un roman
Ma vie est une chanson
Qui en est l'auteur
c'est toute la question

Des questions que je me pose
en vers et en proses
Je vous salue belles et braves femmes
Et je vous plaide notre cause

Nathalie Duchesne, Geneviève Clermont,
Karine Lalonde et Stéphanie Collerette

Bienvenue parmi les
Souverains anonymes





1- Bonjour à vous quatre, je suis Georges, Canadien, québécois, camerounais et Souverain. C’est la première fois depuis plusieurs mois que je me trouve devant quatre belles filles. Pas n’importe quelles filles. Des artistes, des musiciennes, et je peux le dire déjà, des femmes en or. Alors, je vous dis déjà Merci pour cette présence. Si on m’avait dit qu’un jour qu’on me jouerait le violon en prison, j’aurais trouvé ça un peu surréaliste. Mais rien n’est impossible dans la vie et apparemment rien n’est impossible pour des femmes aussi généreuses que vous. D’ailleurs, il n’est pas impossible que je chante sur votre musique. On verra ça plus tard.

Nous sommes en plein temps des fêtes et je vois votre présence parmi nous comme un beau cadeau. Vous êtes musiciennes, vous formez un Quatuor. Votre groupe le Quatuor Orphée existe depuis 2003, mais vous vous connaissez depuis l’enfance. Chacune de vous a fait des longues études en musique. Vous jouez partout, la preuve vous êtes aujourd’hui à Bordeaux. Vous avez même déjà joué avec un rappeur américain, Kayne West. Une de vous a déjà joué avec Corneille au Centre Bell. Vous avez derrière vous tout un chemin, mais le meilleur est devant vous. Votre passage parmi nous, vous portera chance. Alors, maintenant que nous avons une idée sur votre parcours, j’aimerais entendre chacune de vous quatre nous parler de son amour pour la musique. Pourquoi avez-vous choisi de faire carrière en musique et non pas en médecine, en esthétique ou en sport..?

2- Salut, je suis Stéphane, de Québec. Limoilou. Ce n’est pas la première fois que je passe Noel en prison, à chaque fois, malgré toutes les activités qu’on se donne pour fêter Noel, je me sens quand même triste d’être loin de ma famille. C’est le seul moment de l’année ou ma famille me manque vraiment. C’est normal. Noel est une fête de famille. En dedans, je me suis fais de bons amis, des gars sur qui je peux compter, des gars avec qui je me sens un peu moins seul dans cette période de l’année. Je sens qu’aujourd’hui, je vais garder un excellent souvenir de mon Noel en dedans, parce que votre nom de groupe s’inspire de la légende d'Orphée. On raconte dans la mythologie grec qu’Orphée savait charmer par sa lyre les animaux sauvages. On raconte aussi qu’il rajouta deux cordes à la traditionnelle lyre à sept cordes. Y’a t-il quelque chose que j’ai oublié de cette légende qui a inspiré le nom de votre groupe.. ?

3- En préparant cette rencontre, je me suis demandé quelle pièce musicale classique pourrait me donner une bonne idée de chacune de vous. Au lieu de me répondre que vous êtes des filles, gentilles, belles et généreuses, ce que je n’en doute pas, j’aimerais plutôt entendre une pièce qui va m’indiquer exactement à quel genre de fille j’ai à faire.. Moi, par exemple, pour savoir à qui vous avez à faire, vous n’avez qu’à écouté une pièce rap de Hassel (...). Cette pièce parle de moi, mieux que je peux parler de moi-même. Il y’a une morale dans cette pièce qui me convient parfaitement. Cette chanson dit qu’il ne faut pas arrêter le mouvement de ce que nous faisons. S’il faut être têtu pour y arriver et je suis quelqu’un de têtu. Et vous Mesdemoiselles, si je veux avoir une bonne idée de vous quelle pièce musicale ou quelle chanson définit le mieux votre caractère..? Je vous écoute.

4- Salut les filles, je suis Hinzo. Moi je me suis toujours comparé à un joker. Aujourd’hui, je me trouve devant un carré d’as. Et qu’est-ce qu’un joker peur faire devant un carré de dames ? Aujourd’hui, le joker s’incline devant le carré de dames. Aujourd’hui, le joker ne veut plus jouer, il veut juste se reposer en écoutant votre musique. Je m’imagine à la place de vos tchums pour vous écouter dans votre salon et je ferme les yeux. J’espère qu’ils apprécient d’avoir des musiciennes comme blondes… Alors, dîtes-moi SVP est-ce qu’il vous arrive parfois de vous exprimer par la musique à vos tchums quand ils ne comprennent pas vos messages..? Autrement dit est-ce que la musique peut être utilisée comme moyen de séduction..?

5- Bonjour Quatuor Orphée, je suis Christian. Dans cette salle il y’a quelqu’un qui porte le même nom de famille que moi. Il vient du même pays que moi et comme moi il se retrouve dans la même prison, dans le même secteur. Il s’appelle Luis et c’est mon frère. Ça faisait 31 mois je ne l’avais pas vu et le destin a voulu qu’il se retrouve avec moi dans la même émission radio. Souverains anonymes. Cette année, lui et moi, nous allons fêter Noel ensemble avec votre musique. J’aime la compursita, aujourd’hui, je vais danser le tango en prison. Aujourd’hui, il n y a plus de prison. Avec votre présence et votre musique je me sens joyeux et je vous remercie d’apporter de la joie jusqu’à nous. Dieu veillera sur vous. Que Dieu vous protège. Avant de passer la parole à mon frère, j’aimerais souhaiter joyeux Noel à mes 6 enfants. Chaque soir je prie Dieu de me donner la force pour les protéger. Je me sens comblé d’avoir autant d’enfant. Mais aussi je suis fier de mon frère qui vient de passer à travers 31 mois en prévention. Maintenant, sous vos applaudissements, je passe la parole à mon frère.

6- Salut les filles, je m’appelle Luis, aujourd’hui devant vous et devant Dieu, je me fais la promesse solennelle de ne plus jamais fêter Noel en prison. C’est vrai que je suis heureux de retrouver mon frère. De retrouver des amis chers. Heureux aussi de me retrouver devant des filles aussi belles et talentueuses. C’est vrai que Noel cette année sera moins dure pour moi et pour mon frère. Mais je suis le père de trois enfants, j’ai une femme fidèle qui m’attend. J’ai appris ce que j’ai à apprendre de mes passages en prison. Je ne ferai pas comme mon père qui a quitté notre famille alors que nous étions très jeunes. Je ne sais pas si vous le savez, mais avec votre présence, je suis sûr que vous aller porter chance à des hommes qui n’ont pas toujours la chance. La musique est un remède pour l’âme, en attendant d’écouter votre musique, je voudrais savoir ce que vous aimeriez que vos enfants, quand vous en aurez, retiennent de votre musique..?

7- Moi, je n’ai pas de souvenir particulier de Noel à raconter. Je ne me sens pas obligé d’attendre Noel pour penser à ma famille. D’ailleurs, Noel est devenue plus une fête de consommation qu’une fête de famille. En dedans, je n’attends pas Noel pour me sentir un peu en évasion. Dernièrement, j’ai reçu la visite de mes deux enfants. Le plus vieux m’a fait sourire en me disant qu’il a maintenant 6 ans, et que son frère Gabriel ne le rattrapera jamais parce qu’il n’a que 5 ans. Avec une petite phrase de mon fils, je me suis senti pour un instant déconnecté de la prison. Ça a été mon Noel à moi. Et vous, qu’est-ce qui vous fait évader de la réalité, à part quand vous jouer de la musique..?

8- Salut les filles, je m’appelle Jonas. En cette période de l’année, moi je pense à mon quartier ou j’ai grandi. Un des quartiers le plus pauvre de Montréal, le plus cosmopolite et le plus opprimé par la police. Je ne vous raconterais pas tous les détails de cette répression, je vous dirais simplement que vous êtes chanceuses de ne pas y vivre. Mais j’ai quand-même une pensée pour mon quartier qu’on appelle les Habitations Jeanne Mance, au centre ville de Montréal. Je pense à tous ces jeunes de mon quartier. Il font tout pour survivre. Et je leur dis faîtes ce que vous avez à faire, mais ne tombez pas dans le piège de la police. Ne répondez pas aux provocations. Allez les gars, joyeux Noel et à bientôt.

9- Salut les filles, c’est encore moi Georges. À l’occasion de Noel, j’aimerais témoigner de mon expérience en prison.. Ça fait exactement 30 mois que je suis à Bordeaux. C’est mon deuxième Noel que je passe en prison et comme vous voyez, je suis toujours vivant. Je ne souhaite à personne d’aller en dedans, mais comme on dit ce qui ne vous tue pas vous faire grandir. Je me sens résolument grandi. Dans quelques mois je quitterai cette prison avec un diplôme de secondaire 5 qui équivaut pour moi à un doctorat en littérature française. Je quitterais Bordeaux surtout avec beaucoup de bons souvenirs. Ma vie spirituelle est plus que jamais riche grâce à ma rencontre avec le père Jean. J’ai rencontré parmi les détenus, des gars plein d’humanité. J’ai rencontré à SA des invités que je n’oublierais jamais. À deux reprises j’ai rencontré son excellence, la Gouverneure Générale du Canada, Michaelle Jean ici même dans ce local. Dîtes-moi Mesdemoiselles, dans quelle prison au monde, j’aurais pu avoir l’occasion de vivre tout ça. Mais, malgré tous ces bons souvenirs, je ne reviendrai plus jamais ici, parce que la liberté ça n’a pas de prix. Quand vous-même, vous donnerez un spectacle je voudrais être libre pour aller vous voir et peut-être même chanter avec vous. Et quand Corneille donnera un spectacle, je voudrais être libre d’aller voir son spectacle. Je sais qu’une de vous quatre a joué avec Corneille lors de son spectacle au Centre Bell. Karine, je n’ai aucune question à te poser sur lui, mais sur toi j’en ai une. Qu’as-tu ressenti lorsque le Centre Bell a tremblé sous les applaudissements de 4000 personnes pour accueillir Corneille..?

10- Salut les filles, une des pièces de votre répertoire s’appelle Belle de Notre Dame de Paris, aujourd’hui, j’ai envie de mettre un S à la fin de ce mot. Ce mot qu’on dirait inventé pour vous. Belles, oui vous êtes belles, avec votre musique et vos sourires, je porterai des ailes pour s’envoler loin d’ici, loin du bruit, loin des portes, loin du réel et un peu proche du ciel. Belles, je vous appelle pour vous dire qu’à Bordeaux c’est mon deuxième et mon dernier Noel. J’ai un fils qui m’attend dehors, il s’appelle Malak qui veut dire ange. C’est mon ange gardien. Pour lui, je le répète, ça sera mon deuxième et mon dernier Noel en prison. En pensant à mon ange, je pense à certaines pièces de Noel pour enfants. Quelle est votre pièce préférée de Noel..?

11- Salut jolies filles du Quatuor Orphée. C’est le moment tant attendu de notre émission. On passe de la parole à l’action, à vous de jouer et à nous de vous applaudir.

12- Nathalie Duchesne, Geneviève Clermont, Karine Lalonde et Stéphanie Collerette du groupe Quatuor Orphée. Ce soir dans ma cellule, je fermerai les yeux et je penserai à vous. Ce soir, votre musique sera encore dans ma tête. Demain soir aussi et après demain. Je vous souhaite le succès que vous méritez. Le bonheur et la santé.. Joyeux Noel et bonne année 2008 et au nom de tous mes amis Souverains, Nathalie Duchesne, Geneviève Clermont, Karine Lalonde et Stéphanie Collerette je vous déclare Souveraines anonymes.


Émission dédiée à Aqsa Parvez


Le 10 décembre 2007, un père d'origine pakistanaise a tué sa fille de 16 ans
parce que cette dernière ne voulait plus porter le hijab.
Ce crime commis dans la région de Toronto serait le premier du genre au Canada.
Ailleurs dans le monde, on appelle ça un crime d'honneur.

Aqsa Parvez avait 16 ans. Elle était belle et ne demandait qu’à vivre sa vie.
Elle a été enterrée le 15 décembre sans cérémonie,
loin de ses amies qui auraient aimé lui rendre un dernier hommage.
J’aimerais lire un texte écrit par l’écrivaine et poétesse Nadia Ghalem à la mémoire d’Aqsa.
Je vous propose de jouer Belle.

Il neige sur ta tombe
Il neige sur ton corps
Dans le froid du Nord
Petite fleur exotique
Tout juste émergée
De l’enfance

Il neige sur ta tombe,
Ce sont les larmes gelées
Des anges
Ce sont des pétales arrachés
De la rose blanche de ta jeunesse
Petite fleur prête à s’épanouir

Il neige sur ta tombe
Le bourreau qui t’a vue
Apprendre à marcher
Et apprendre à parler
A coupé le souffle de ta vie
Aucun beau souvenir
Ne l’a arrêté

Voilà que tout est consommé
Tu es jeune pour l’éternité
Personne n’a arrêté
Les mains du meurtrier

Il neige sur ta tombe
Pétales de rose blanche
Et larmes gelées d’anges
Dors en paix petite
Iphigénie
Aucune flotte ne cinglera
Les mers en souvenir de ton sacrifice
Iphigénie sacrifiée pour le souffle du vent

Merci Aqsa d’avoir existé
Merci Nadia Ghalem d’avoir écrit ce texte..







Ont participé musicalement à la réalisation de cette émission,
Les Souverains : Georges, Hinzo, Bo, Diaz, Bruce et Roumy Afrika
Poème ''Il neige sur ta tombe: Nadia Ghalem (écrivaine et poétesse). Le fond sonore: Quatuor Orphée

My space, page du Quatuor Orphée.



Toute diffusion publique des fichiers sonores doit être autorisée.





retour à accueil | retour à la liste des rencontres

©M.L. 2007