Souverains anonymes

Jeudi le 11 mars 2004

Richard Petit

Moi aussi, j’ai en moi des tempêtes à calmer...

Je quitte ma cellule
Je traverse les couloirs
Je salue mes amis
Je leur dis " à plus tard "

Je n' quitte pas Bordeaux
du moins pas encore
je m'évade dans les mots
et la musique des noirs

Ma vie est un roman
Ma vie est une chanson
Qui en est l'auteur
c'est toute la question

Des questions que je me pose
en vers et en proses
Je te salue frère de l'autre
Et je te plaide notre cause

Richard Petit
Bienvenue parmi les
Souverains anonymes

cliquez et écoutez


1- Salue Richard, nous sommes contents de te rencontrer avec ta guitare, La prochaine fois, tu viendras avec ta choriste, celle qui chante ‘’Donne moi ce qu’il faut, de quoi mettre sur la peau..’’ Tu es un artiste, tu es ce qu’il nous faut, de l’art, de la musique et des belles paroles.. Tu es à ton deuxième album.. Moi je suis à ma première sentence, Toi tu veux sûrement faire d’autres albums, moi je ne veux plus faire du temps.. Mais de la musique oui j’aimerais en faire, c’est ce que je fais d’ailleurs même ici, je te chanterais quelque chose plus tard inspiré des paroles de ton album.. Mes amis Souverains ont des choses à te raconter, peut-être que tu t’en inspireras pour faire des chansons, mais d’abord parle-nous de toi un peu, ta vie ne se résume pas à un vol d’ordinateur, alors qui es-tu et d’où viens-tu..?

2- Salue Richard, je ne sais pas si tous les Petit sont aussi grands que toi et ton frère.. Parce que vous n’êtes pas vraiment si petit que ça.. On ne sait pas comment un nom de famille se fabrique, on ne choisi pas son nom. Moi je me nomme Milhomme, mais tu ne vois qu’un homme. Je préfère Milhomme à aucunhomme comme nom. Ça veut dire que tant qu’il y’a des hommes il y’a des Petit.. Des petits qui sont grands, des Petit petits et des petits plus petits.. Mais ça ressemblerait à quoi un Petit plus petit que petit Richard Petit..?

3- Salut Richard, je suis Éric, bientôt je quitte Bordeaux après 30 mois de sentence. Moi aussi, j’ai en moi des tempêtes à calmer. Alors, à ma sortie je m’offre un voyage à la République Dominicaine. J’ai le goût du soleil, de la mer, de la musique, mais je ne serai pas seul dans ma prison, à mes oreilles j’aurai la voix de ta choriste qui me chante, moi je te donnerai le soleil et le vent de la mer pour calmer les tempête… Une voix orientale sous le soleil des caraïbes… Ta chanson Seule dans ma prison est une de mes préférées.. parce qu’elle parle de solitude. Mais la solitude sous le Soleil a meilleur goût que la solitude dans la neige.. N’est-ce pas..?

4- Richard, tu as produis deux albums, Kiss and run et Little Girl, deux albums en français, mais les titres sont en anglais. L’inverse arrive rarement. Pourquoi pas l’inverse..?

5- Salut Richard, Moi c’est Daniel, si j’ai bien compris de ta chanson niaiseux, toi devant une belle fille tu deviens nono, niaiseux. Moi devant une belle fille je deviens dur.. toi c’est toi et moi c’est moi.. la question à 100 $, peut-on devenir devant une crisse de belle fille à la fois niaiseux et dur..$ ?

6- Salut Richard, lorsqu’on se retrouve en dedans, beaucoup de détenus ont tendance à trouver toutes sortes de circonstances pour justifier leur présence en prison à part leur propre responsabilité. C’est souvent de la faute de quelqu’un d’autre. Ton premier album a été lancé la journée même de la mort de Dédé Fortin. L’album est passé inaperçu.. Est-ce que tu en as voulu à Dédé de partir ce jour là, ou tu as simplement regretté son départ..? Si ton album était génial, avec ou sans la mort de Dédé il aurait connu le succès qu’il mérite, tu ne penses pas ?

7- Salut Richard, moi c’est Kash, tout le Québec sait que tu as perdu ton ordinateur.. Mais tout le Québec ne sait pas que moi je suis en dedans. On parle de ton ordi perdu, on ne parle pas de ma liberté perdue. Mais là avec toi aujourd’hui, je vais en parler. Ma liberté est entre tes mains. Tu me la donnes, je te redonne ton ordinateur. Mais comme tu ne peux rien faire pour moi. Moi non plus, je ne peux rien faire pour toi. Dis-moi franchement Richard, c’est quoi le plus important, ma liberté ou ton ordinateur..?

8- Salut Richard, moi c’est Will, Si ça se trouve Richard, ton ordi, il est chez ton voisin, ou chez ton cousin.. ou même chez ton meuilleur copain qui mange ton pain et toi tu ne vois rien.. Ne cherche pas l’aide des Souverains, ne cherche pas l’aide de Dieu, si ça peut te consoler, un ordi est parti, 10 de retrouvés. Bonne chance..

9- Salut Richard, moi comme la plus part des détenus j’ai un métier. Mon métier c’est aide-cuisinier.. Je serais en train de travailler dans un restaurant quelconque à Montréal c’est le Juge ne m’a pas empêché de mettre les pieds à Montréal durant deux ans. J’ai vécu 40 ans à Montréal, aucun juge ne réussira à me séparer de Montréal même pour quelques mois. Jésus de Montréal c’est moi. À ma sortie je serais libre de toute condition. J’aurais payé ma dette à la société. Je reviendrais à Montréal comme on revient chez-soi. J’espère que cette fois le passé ne me rattrapera plus.. et Toi Richard, que fais-tu pour que le passé ne vienne pas gâcher ton présent..?

10- Salut moi c’est Marcel, Moi dans la prison parmi tous ces prisonniers, je ne me sens plus seul. C’est plutôt dehors que je ressens plus de solitude, pas seulement chez-moi mais tout autour de moi les gens n’ont plus le temps de se parler juste pour le plaisir.. À Bordeaux, c’est comme en Afrique, on parle beaucoup, et de quelle solitude parles-tu dans ta chanson.. ?

11- Salut moi c’est Stéphane, mon histoire peut faire l’objet d’une chanson. Une histoire sans début et sans fin.. Je ne sais pas par quoi la commencer mon histoire.. Je suis le fils adoptif d’une famille. J’ai cru pendant 33 ans qu’elle était une famille étrangère.. Durant 33 ans je voyais ma mère sans savoir que c’est ma mère. Mon père sans savoir que c’est mon père.. Ma grand-tante m’a adopté en français ma mère ne parle qu’anglais.. Mon nom c’est Toussaint, mais mon vrai père c’est Block. Je ne parle pas la langue de ma mère. Je ne porte pas le nom de mon père.. Aujourd’hui, à 35 ans, je comprends un peu pourquoi j’ai été mêlé, pourquoi il me manquait toujours quelque chose.. À ma sortie je dois apprendre à découvrir ma mère, à connaître mon père, à parler un peu en anglais.. .. et voilà.. C’est la vie.

12- Salut Richard, moi c’est Stéphane. Si je n’étais pas maintenant à Souverains anonymes, je serais seul dans ma cellule. C’est là que je fais la plus part du temps de mon temps.. Ce qui se passe dans le reste de la prison ne m’intéresse pas. Entendre les histoires ne m’intéresse pas. L’amitié en prison ne m’intéresse pas. Devenir plus criminel ne m’intéresse pas.. Ce qui m’intéresse, c’est préparer des projets pour ma sortie, retrouver mes proches, mon village, mon travail, ma famille.. C’est ça qui m’intéresse.. Ça m’intéresse aussi de venir à Souverains anonymes pour rencontrer des gens intéressants comme toi.. J’aime bien ta chanson Seule dans ma prison.. Moi aussi je pense qu’il y’a quelque chose dans le monde qui ne me ressemble pas.. Je ne le sais pas encore et toi le sais-tu..?

13- Salut Richard, il paraît que tu milites contre les téléchargements gratuits.. Moi les chansons que j’aime bien, je ne les télécharge pas. Il y’a dans ton album une seule chanson que j’achèterais, mais c’est la seule que j’aime.. alors pour avoir cette chanson, je suis obligé de la télécharger au lieu d’acheter tout l’album.. Tu ne penses pas que ça serait mieux de vendre les chansons à l’unité..? En attendant d’acheter ton album, veux-tu nous interpréter quelques chansons avant d’entendre celle que j’ai préparé pour toi..

14- Richard Petit, Merci pour cette belle rencontre. Je te souhaite une longue et belle carrière. Je te souhaite aussi de rester Nono et niaiseux quand tu es en amour, ou du moins de faire semblant. Je te souhaite le bonheur, le succès et la santé. Au nom de tous mes camarades je te déclare Souverain anonyme.


retour à émission | retour à la liste des rencontres

©M.L. 2004