Radio Souverains

Quatuor Molinari

Je quitte ma cellule
Je traverse les couloirs
Je salue mes amis
Je leur dis " à plus tard "

Je n' quitte pas Bordeaux
Du moins pas encore
je m’évade dans les mots
et la musique des noirs

Ma vie est un roman
Ma vie est une chanson
Qui en est l'auteur
c'est toute la question

Des questions que je me pose
en vers et en proses
Je vous salue homme de parole,
homme de musique
Et je vous plaide notre cause

Olga Ranzenhofer, Frédéric Bednarz,
Frédéric Lambert, Pierre-Alain Bouvrette

Bienvenue parmi les
Souverains anonymes

Quatuor Molinari

écoutez cette émission sans téléchargement

15 décembre 2010

Première partie 56mn 42'

class="image"

Deuxième partie 53mn 18'

class="image"

-------

1- Bonjour Olga, Frédéric, Frédéric, Pierre-Alain. Je m’appelle Louis. C’est un honneur de recevoir un Quatuor de votre calibre. Je rappelle à nos auditeurs que le Quatuor Molinari est réputé au Canada et dans le monde. Votre spécialité c’est la musique contemporaine. Nous avons pris le temps d’écouter quelques pièces de votre grand répertoire. Le moins qu’on puisse dire c’est que c’est très étrange à mes oreilles. Disons que je n’écoute pas ce genre de musique tout les matins. Mais à Souverains anonymes, nous sommes curieux de tous les arts. Ce n’est jamais trop tard pour apprendre. Tous les quatre vous avez une formation classique. Vous êtes bien capable de jouer du Mozart, du Vivaldi et même du Beethoven, mais vous avez fait le choix de se consacrer au répertoire pour quatuor du 20 me et 21 ième siècles. Vous jouez les créations des compositeurs dont je n’ai jamais entendu le nom tel que Witold Lutoslawski, Michael Matthews, Kelly-Marie Murphy ou John Plant. Avant d’écouter le petit programme que vous nous avez réservé, nous allons mieux faire connaissance avec vous et avec votre musique. Dîtes-nous d’abord comment la musique classique a fait son entrée dans votre vie depuis l’enfance..?

2- Bonjour Olga, Frédéric, Frédéric, Pierre-Alain je m’appelle Pierre-Marc. Olga, c’est toi qui es fondé le Quatuor Molinari en 1997 en hommage au peintre canadien Guido Molinari. Pourquoi c’est ce peintre là en particulier qui a inspiré le nom de votre Quatuor et non pas Riopelle ou Vaillancourt..? Quel rapport vous faîtes entre la peinture de Molinari et votre musique..?

3- Bonjour Olga, Frédéric, Frédéric, Pierre-Alain. Je m’appelle Bladimir. Je ne connais pas tout votre répertoire. J’ai écouté seulement deux pièces, celle sur les trains et celle sur Molinari. La comparaison qui m’est venue en tête est celle d’une toile sur laquelle le peintre a jeté plusieurs couleurs sans savoir ce que ça peut donner. J’avoue que je ne suis pas habitué à ce style, mais ce n’est jamais trop tard pour apprendre. Je me suis livré moi-même à un exercice sonore. Dans mon environnement carcéral, ce que j’entends le plus ce sont des bruits de portes métalliques. Une porte qui se ferme, une autre qui s’ouvre, ça fini par donner un rythme. En tant que musicien moi-même, j’ai imaginé un traitement musical de ces bruits et voilà ce que ça donne : (Musique et chant de Bladimir) Maintenant, je veux savoir, est-ce que le Quatuor Molinari pourrait accompagner la création que vous venez d’entendre..?

4- Bonjour Quatuor Molinari. Je m’appelle Delince. Moi aussi je chante. Ce que je chante est totalement improvisé. C’est ce qu’on appelle du free style. C’est une technique ou le cerveau fonctionne comme un disque dur. Tout ce qui m’entoure me dicte les phrases que je télécharge directement de ma tête. Très souvent, je suis surpris par ce que je chante. Je me demande d’où vient toute cette imagination ? Tous ces mots qui éclatent en rimes. Ces mots passent par les yeux, la tête et le cœur. Peut-être que tout à l’heure j’aurais le privilège de mettre ces mots spontanés sur votre musique. D’ailleurs, j’ai écouté un peu votre musique. J’ai noté que c’est une musique qui s’adresse moins au cœur, moins aux émotions qu’aux sensations. Disons que c’est plus mental comme musique. J’ai deux questions :

1- Est-ce que je me trompe en disant que la musique que vous jouez est plus souvent intellectuelle qu’émotionnelle..? 2- Je sais que vous avez déjà collaboré avec un orchestre de jazz. Dans le jazz, il y a de la place à l’improvisation. Est-ce que la musique contemporaine aussi met de la place à l’improvisation..?

5- Bonjour Olga, Frédéric, Frédéric et Pierre-Alain. C’est encore Louis. Comme on dit la musique adouci les mœurs. Votre musique attise plutôt ma curiosité. Comme ce n’est pas une musique que j’écoute chaque matin, je voudrais mieux la comprendre, mieux la connaître. Moi, j’ai grandi avec la musique compas. Musique traditionnelle d’Haïti. C’est aussi une danse qui exulte le corps et l’âme. Si vous deviez comparer votre musique à une danse, ça serait laquelle..? À une peinture ça serait laquelle..? À une sculpture ça serait laquelle ? À une recette de cuisine, ça serait laquelle ? Ou à une plante ça serait laquelle..?

6- Bonjour Olga, Frédéric, Frédéric et Pierre-Alain. Je m’appelle Gary Jr. Moi aussi je suis un fan de la musique hip hop, mais j’ai commencé à m’intéresser à la musique classique et la musique moderne quand j’ai regardé le film August Rosh. Pour moi ça été toute une révélation. Aussi, j’ai lu beaucoup sur Frank Zappa qui a exploré tous les styles musicaux de notre époque : Du rock, du jazz, le jazz fusion, le reggae, le ska, la musique électronique, la musique contemporaine, le blues, le funk, la musique concrète, le hard rock, le big band, le rock progressif, l’opéra rock, la pop, le proto-rap et la world music.. Je ne sais pas ce que Frank Zappa représente pour vous, mais est-ce qu’il pourrait faire partie de votre répertoire un jour..? Je me suis inspiré de la pièce de Steve Reich pour imaginer Bordeaux comme un train avec des passagers. Contrairement aux apparences, le train de Bordeaux avance aussi, comme tous les trains. Dans la tête de chaque passager de Bordeaux, il y a aussi des paysages et des gares. On s’arrête, on avance, on débarque, on embarque, on se dit à Dieu, on se dit au revoir. On ne reste jamais longtemps sur le trottoir.. Dans 5 mois, mon train de Bordeaux arrivera à destination. Ça sera mon dernier train.. Désormais, je préfère l’avion.

7- Bonjour Quatuor Molinari. Je m’appelle Bertin. Personnellement, la musique que j’écoute le plus c’est le hip hop. Un de mes artistes préférés c’est Young Buck. De plus en plus, le hip hop intègre d’autres styles de musique même le classique. WyClef Jean a consacré tout un album avec toutes sortes de mélanges. Si un rappeur fait appel à vos services comme Quatuor, est-ce que vous accepteriez de collaborer musicalement dans son album..?

8- Bonjour Quatuor Molinari. Je m’appelle Pierre-Marc. Moi je voudrais vous dire un texte choisi de notre album ‘’Libre à vous’’. Après, je vous poserai ma question. Ça s’appelle ‘’À quoi ça sert’’. Puisque souvent la musique contemporaine s’inspire du réel, À votre avis quelle musique contemporaine pourrait l’accompagner..?

9- Bonjour Cynthia. Je m’appelle Hérie. Je viens d’un pays ou on parle 16 dialectes. Il s’appelle le Congo. Lingala est la langue commune. Mais chaque congolais parle au moins 4 langues. Lingala, Le swahili, le français et la langue de sa tribu. Moi aussi j’en parle 4. Un mois après ma sortie de Bordeaux, je prends l’avion pour mon pays le Congo. Je l’ai quitté en 1996 à l’âge de 11 ans. J’ai hâte d’y revenir pour retrouver mes cousins, mes cousines et ma grand-mère avec qui je vais parler dans toutes ces langues et ces accents colorés.. J’entends déjà tous ces chants et ses musiques de chez-moi qui vont m’accueillir après 15 ans d’absence. J’entends déjà ma grand-mère me crier Bonbafou (qui veut dire, t’es fou). Je suis sûr qu’un bon compositeur peut s’inspirer de ces langues et ces accents pour composer une musique contemporaine africaine.. En tout cas, en attendant que cela se réalise, moi j’ai hâte de retrouver mes frères et mes sœurs congolais qui souffrent depuis des années. Le monde ignore que ce pays a connu 6 millions de morts en quinze ans. Aujourd’hui, le printemps arabe est en train de soulever chez nous une nouvelle révolution. Plusieurs ambassades dans le monde ont été occupées par des ressortissants congolais. Les gens ont en marre du régime actuel qui est en train de vendre les richesses du pays. J’aimerais être témoin du mouvement de l’histoire chez-moi. Voilà pourquoi j’ai hâte d’arriver à Kinchassa pour retrouver ma musique africaine. Comme vous savez, l’origine de tout c’est l’Afrique. La musique aussi est née en Afrique. Je veux savoir si en tant que musiciens vous êtes sensible à la musique africaine..?

10- Bonjour Olga, Frédéric, Frédéric et Pierre-Alain. Je m’appelle Michel. Je vais vous raconter une petite histoire. Je suis de la République Dominicaine. Quand j’étais jeune, mes parents me trouvaient très tannant. Pour me calmer, ils m’ont envoyé en Dominique pour un an.. Un jour là bas, je suis tombé sur la tête. Je me suis retrouvé à l’hôpital. On m’a fait quelques points de sutures. Mais j’ai l’impression qu’on a oublié l’aiguille dans ma tête. Très souvent j’entends des bruits bizarres dans ma tête comme par exemple (bloowp). Quand j’ai écouté votre musique, j’ai trouvé que ça ressemble drôlement à ce que j’entends dans ma tête. Question : Est-ce que les compositeurs de la musique contemporaines sont tous déjà tombé sur la tête..?

11- Bonjour Quatuor Molinari. Je m’appelle Oswald. Je parle français, je comprends français, mais je parle mieux une autre langue. C’est une langue musicale. Si vous pensez qu’elle peut vous inspirer, n’hésitez pas à jouer par-dessus.. MERCI!

12- Olga Ranzenhofer , Frédéric Bednarz, Frédéric Lambert et Pierre-Alain Bouvrette du Quatuor Molinari. Avec vous aujourd’hui, c’est la culture qui entre en dedans. Infiniment merci d’avoir été parmi nous. D’avoir joué pour nous votre musique. Ce soir, votre musique sera encore dans ma tête. Je vous souhaite le succès que vous méritez. Le bonheur et la santé. En tant que quatuor, c’est votre première fois à Souverains anonymes, ce n’est peut-être pas la dernière. Au nom de tous mes camarades, Olga, Frédéric, Frédéric et Pierre-Alain je vous déclare Souverains anonymes.


Pour toute diffusion publique des fichiers sonores
une autorisation doit etre accordée


retour à accueil | retour à la liste des rencontres

©M.L 2010