Jeudi 24 février 2000

Sans pression

Les Souverains du sous-marin rencontrent
les Souverains du sousterrain

Je quitte ma cellule
Je traverse les couloirs
Je salue mes amis
Je leur dis " à plus tard "

Je n' quitte pas Bordeaux
du moins pas encore
je m'évade dans les mots
et la musique des noirs

Ma vie est un roman
Ma vie est une chanson
Qui en est l'auteur
c'est toute la question

Des questions que je me pose
en vers et en proses
Je te salue Sans pression
Et je plaide notre cause

K et Ti-Kid
Bienvenue parmi les Souverains anonymes

écoutez un extrait
Salutations de bienvenue 2'24

1- Salut Sans pression, vous êtes souverains du souterrain. Nous sommes souverains du sous-marin. Bordeaux beach est notre plage de passage. Vous êtes là pour nous faire plaisir en paroles et en musique. Mais, faisons d'abord connaissance. Dites-nous comment vous avez croisez vos chemins. Toi K tu viens de Zaïre, toi Ti-Kid, tu viens d'Haïti.. Vous partagez la même couleur. Les mêmes racines et la même haine pour tout ce qui est flic. Comment est née votre amitié..?

2- Sans pression, c'est le nom de votre groupe, c'est aussi une phrase qu'on se répète souvent à Bordeaux. Les détenus comme les gardiens aimeraient bien avoir moins de pression pour faire leur temps. Mais une prison sans pression n'est pas une prison. Alors pourquoi vous vous appelez Sans pression et non pas Sans problème..?

3- Salut K et Ti-Kid, parlons un peu de votre style de musique.. On appelle ça du rap, mais depuis 1994 c'est du hip hop qu'on parle, parce que ce n'est plus juste une affaire de paroles et de rythmes. Depuis son apparition dans les rues de New York, le rap a beaucoup évolué, c'est devenu une façon de s'habiller, de marcher, de draguer, de se coiffer et de tirer avec les doigts. Dans le hip hop on peut inclure toutes sortes d'autres musiques comme a fait Wiclef Jean. Puisque tout est possible dans le hip hop, allez-vous un jour demander à un chanteur d'opéra de chanter avec vous comme Pavaroti par exemple..?

4- Dans le show-business, le hip hop est devenue une grosse affaire d'argent. Au début ce sont des blancs qui géraient les affaires de noirs qui se faisaient exploiter un peu. Aujourd'hui, tout le monde exploite tout le monde.. Je vous vois aller, je sais que vous irez loin, plus loin que Dubmatique et la Gamique.. Comment préparez-vous au succès pour ne pas perdre ni la tête ni l'argent ni les amis..?

5- Salut Sans pression, moi je fais partie des rares blancs qui chantent du rap, mais quand je chante, je suis ni noir ni blanc. Je suis quelqu'un qui a quelque chose à dire et je prends tout mon temps pour le dire. J'aime le rap parce qu'il me permet d'extérioriser mes sentiments, mes pensées. J'aime raconter mes histoires avec du rythme et des rimes. J'aime m'asseoir sur un coin de table n'importe où, même à Bordeaux pour écrire.. Je pense que faire une chanson sur un crime c'est mieux que de faire le crime.. êtes-vous d'accord avec moi..?

6- Salut Sans pression, vous reprochez à certains groupes comme Dubmatique d'utiliser trop de vaseline pour enculer la société sans lui faire trop mal. Ce n'est pas ça que vous avez dit textuellement. Mais c'est ça que vous avez laissé entendre à Pierre Foglia. Donc, pas de compromis dans vos chansons face à la société. Alors dites-moi ce qui vous révolte le plus dans la société d'aujourd'hui..? Croyez vous dire, dans vos chansons, tout ce que vous avez a dire, tout ce que vous avez dans le cur, dans le ventre et dans la tête.. Est-ce qu'il y a des choses que le rap ne peut pas dire..?

7- Salut. Un de vous deux a déjà dit que les filles mènent le monde par le bout de la queue. Vous n'avez pas changé d'idée sur les filles..?

8- Si je ne me trompe pas vous n'avez jamais été arrêté par la police. Vous n'avez jamais été en dedans. Mais vous connaissez bien les milieux des gangs, vous avez été peut-être vous-même membres d'une gang.. Pour être un vrai rapper, faut-il nécessairement passer par le milieu des gangs criminels..?

9- Ma chanson préférée de votre album c'est Pathnai à vie. Un hommage que vous rendez aux personnes derrière les barreaux. Vous dites que l'important derrière la cage c'est de garder la tête haute. C'est un bon encouragement, mais c'est très difficile de garder la tête haute en prison. Je ne vous le souhaite pas, mais si jamais ça vous arrive d'être en dedans, comment pensez-vous garder la tête haute..?

10- Salut. Entre les rues de Montréal et celles de St-Bruno où vous avez grandi, lesquelles vous inspirent le plus dans vos chansons..?

11- Salut. Moi, à 15 ans, j'étais déjà un adulte, sans père sans mère sans famille. La rue est devenue ma famille. C'est dans la rue que j'ai appris tout ce que je sais aujourd'hui. Je sais me défendre, je sais me débrouiller. Mais la rue m'a apprit aussi a badtripper, à être malheureux. Même si j'étais conscient de mon malheur, je n'arrivais pas à m'en sortir. La rue faisait sur moi un effet de sorcière. Je faisais beaucoup d'argent, j'en perdais beaucoup. Je savais que ça allait finir mal.. J'aurais aimé avoir un coup de main ou un coup de pied dans le cul pour m'en sortir. Dans quelques mois je vais être déporté à Port-au-Prince. Là bas, c'est la rue qui m'attend.. Est-ce que ça vous est déjà arrivé d'avoir un coup de pied dans le cul pour vous rappeler que dans la vie il n y a pas que la rue, il y a aussi la famille..?

12- Salut, moi c'est Marcel. Dans mon cas, la rue m'a amené à Bordeaux. Parce qu'à Bordeaux je trouve une sécurité que je ne trouve pas dans la rue, surtout l'hiver quand il fait froid. C'est triste à dire mais Bordeaux c'est devenu l'hôtel des insécures de la rue.. Dites-moi, est-ce que vous préférez donner vos spectacles dans une salle ou dans la rue..?

13- Sans pression, ça fait longtemps qu'on attend votre visite chez les Souverains anonymes. En attendant de voir votre spectacle dans la rue, faites-nous plaisir dans notre sous-marin et chantez-nous quelques tounes de votre cru.. À vous de jouer et à nous de vous applaudir..

14- K et Ti-Kid, Merci infiniment d'avoir chanter pour nous. Nous vous souhaitons le succès, la fortune, le bonheur, la santé en gardant toujours la tête haute. Au nom de tous mes camarades je vous déclare K, Ti-Kid et votre DJ Éric Spino Souverains anonymes...


retour à émission | retour à la liste des rencontres

©M.L. 2000