Souverains anonymes

Jeudi le 18 avril 2002

Sylvie Tremblay

..ce soir tu vas fermer tes yeux en fredonnant ce refrain,
''quel côté des barreaux nous a fait la peau..?''

Je quitte ma cellule
Je traverse les couloirs
Je salue mes amis
Je leur dis " à plus tard "

Je n' quitte pas Bordeaux
Ce n'est pas un drame
je m'évade dans les mots
et les yeux d'une femme

Ma vie est un roman
Ma vie est une chanson
Qui en est l'auteur
c'est toute la question

Des questions que je me pose
en vers et en proses
Je te salue Sylvie
Celle qui va, celle qui vit

Sylvie Tremblay
Bienvenue parmi les
Souverains anonymes


1- Salut Sylvie, je m'appelle Philippe.. tu es une habituée de notre émission. La première fois c'était le siècle dernier, le 6 décembre 90, un an après la tuerie de Polytechnique. Tu étais venue avec le pianiste Benoît Sarrazin.. Tu es revenue plusieurs fois après, notamment pour participer à notre album ''Libre à vous'' dans lequel tu interprètes le texte d'une Souveraine de Tanguay, Lyne Boyer. La chanson s'appelle ''Quel côté des barreaux'' que j'écoute depuis quelques jours et je me sens personnellement concerné par ces paroles.. On y reviendra plus tard. Aujourd'hui, tu es parmi nous pour nous poser des questions, c'est la nouvelle formule de Souverains anonymes. Nous avons des choses à dire et à raconter, il suffit de nous poser des questions pour nous entendre parler de nous.. Mais avant de commencer, je voudrais d'abord te poser une petite question.. Depuis quelques semaines, nous parlons beaucoup d'argent, c'est le thème de notre programmation, l'argent qu'on reçoit, l'argent qu'on donne, l'argent qu'on gagne, l'argent qu'on perd.. Quelle différence fais-tu-toi entre gagner de l'argent et gagner sa vie ?

2- Maintenant, c'est à toi de nous poser des questions, on t'écoute…

3- Salut Daniel, tu es un habitué de Bordeaux et de Souverains anonymes. Quand tu n'es pas à Bordeaux, tu es un squeegé au Centre-ville de Montréal. Tu pratiques ce métier depuis quelques années déjà. Tu as presque une clientèle à ta toi, et tu as développé aussi un style et une façon de communiquer avec les automobilistes qui t'a rendu populaire, mais pas pour la police qui te harcèle avec les contraventions. Et comme tu n'es pas le genre à payer ses contraventions, tu te retrouves souvent en dedans. Moi je veux que tu me parle de ton style de squeegé.. Raconte-moi ta journée de squeegé.. ce que tu racontes aux automobilistes quand tu les arrête comme squeegé.. ? Ton métier de squeegé t'a sorti du crime, mais pas de la drogue.. www.souverains.qc.ca/coresp27.html

4- Salut Philippe, on t'appelle l'avocat parce que tu es effectivement avocat, dans ta famille, il y'a beaucoup d'avocats, mais tu es le seul avocat qui se retrouve souvent en dedans.. Ma question est simple, de quel côté des barreaux un avocat se sent le plus à l'aise et le plus libre.. ?

5- Salut Général.. tu es africain d'origine, tu viens du Mali, et bientôt tu vas revenir au Mali parce que les autorités d'immigration canadienne ont décidé que tu n'es plus désirable au Canada.. Je ne veux pas connaître les raisons, mais je sais que tu va laisser derrière toi trois enfants. Donc, comme d'autres immigrants, tu auras contribué à peupler ce pays qui aujourd'hui veut se débarrasser de toi.. Si tu avais demandé la nationalité canadienne, tu n'auras jamais été expulsé.. Je veux savoir si tu es heureux quand-même de rentrer dans ton pays d'origine.. Vas-tu recommencer une autre vie, vas-tu avoir d'autres enfants, comment tu vois l'avenir.. ?

6- Salut Ben, Ben la grenade.. il paraît que ta culture musicale est grande et diversifiée.. Tu aimes le punk, tu aimes aussi le rap , tu vas souvent à des spectacles, tu aimes ça t'éclater comme on dit.. tu aimes te sentir libre d'aller où tu veux, surtout au centre-ville de Montréal où tu te sens le plus chez-toi.. Mais le juge t'a interdit d'aller à certains coin du centre-ville, je ne veux pas savoir les raisons de sa décision, je veux plutôt savoir si tu as appris quelque chose sur la liberté depuis que tu fais affaire à la justice.. ?

7- Salut Ali, tu viens du Liban et moi du Lac St-Jean. Malgré la guerre tu as pu t'en sortir vivant, mais comme beaucoup de milliers d'enfants libanais, tu as été témoin de choses horribles. Aujourd'hui, tu vis au Canada, loin du Liban.. est-ce que ton passé au Liban ne te poursuit pas au Québec.. ?

8- Salut Reda, tu es algérien, américain, canadien, français, marseillais et depuis que tu es à Bordeaux, tu es bordelais.. Dans toutes ces appartenances, il y'en a une qui est sûrement plus forte que les autres.. Entre l'Amérique, l'Afrique et l'Europe où te sens-tu le plus chez-toi.. ?

9- Salut Jimmy, je sais que dans quelques mois tu vas être déporté en Haïti pour la troisième fois, ça va être peut-être la dernière fois que tu mets les pieds au Canada.. Quand tu avais vu le film l'Ange de goudron, tu avais dis quelque chose qui de frappant. Tu avais dis que tu aurais aimé avoir le même père que celui dans le film parce qu'il était parti à la recherche de son fils alors que ton père ne t'a jamais cherché quand tu étais dans la rue. En Haïti, c'est la rue qui t'attend.. au Québec, tu es en prison.. Entre la rue en Haïti et la prison au Québec, tu passeras d'une prison à une autre.. je sais que tu viens d'avoir un enfant, comment tu envisages ta nouvelle vie en Haïti avec un enfant que tu ne voudrais pas qu'il connaisse le même père que toi.. ?

10- Salut Mitchillo, je sais que tu as deux enfants que tu aimes beaucoup. Mais il paraît que tu aimes aussi beaucoup l'argent.. et bien sûr, tu m'aimes pas la prison. Tu es dans une impasse. Tu aimes l'argent parce que ça te permet de faire vivre tes enfants, mais c'est à cause de l'argent que tu es en prison. Et la prison, ça t'éloigne de tes enfants.. donc, tu as un choix à faire. Entre l'argent et tes enfants, qui vas-tu aimer le plus.. ?

11- Salut Réjean, dans la vie tu es un surintendant, tu t'occupes d'un immeuble de deux cents locataires. Il paraît que tu travailles tellement bien que ta patronne ne peut pas se passer de tes services.. Il y'a quelques années, elle a payé 5000$ pour te sortir de la prison.. Même si tu travailles bien, Elle aurait pu engager un autre à ta place.. Elle a préféré payer ce qu'il faut pour te garder. Comme tu sais généralement, les patrons n'engagent pas des employés avec des dossiers criminels, qu'est-ce que ta patronne a que les autres n'ont pas.. ?

12- Sylvie Tremblay, ce soir tu vas penser à nous.. ce soir tu vas fermer tes yeux en pensant à nous, tu vas peut-être fredonner ce refrain, ''quel côté des barreaux nous a fait la peau..'', une façon de dire et de questionner ''Est-ce ainsi que les hommes vivent.. ?''.. Eh oui Sylvie, les hommes vivent plus souvent de ce qu'ils peuvent et non de ce qu'ils veulent.. Heureusement que les femmes sont là pour ramener les hommes à eux-mêmes. Sylvie, tu es une de ces femmes, et au noms de tous mes camarades, je te déclare Sylvie Tremblay, Souveraine anonyme.


retour à émission | retour à la liste des rencontres

©M.L. 2002