Jeudi 8 avril 2004

Taima

... dois-je continuer ou garder le silence..?!
SA

cliquez et écoutez

Je quitte ma cellule
Je traverse les couloirs
Je salue mes amis
Je leur dis à ''plus tard''

Je n' quitte pas Bordeaux
Ce n’est pas un drame
je m'évade dans les mots
et les yeux d’une femme

Ma vie est un roman
Ma vie est une chanson
Qui en est l'auteur
c'est toute la question

Des questions que je me pose
en vers et en proses
Je te salue amérindienne
Je te salue musicien
Et je vous plaide notre cause

Elisapie Issac et Alain Auger
Bienvenue parmi
les Souverains anonymes

1- Bonjour Elisapie, Bonjour Alain. Avec vous aujourd’hui on va se payer une belle évasion dans le nord, là où le vent est un Dieu qui fait le beau et le mauvais temps. Donc c’est le vent du Nord qui vous amène à nous. Au Souverains anonymes, vous êtes plutôt au sud, il risque de faire chaud. Mais avant de mettre votre musique et la nôtre dans l’ambiance, on va parler de vous de nous et de votre premier album qui connaît déjà un bon succès. Elisape et Alain, avant de nous dire comment s’est passé votre rencontre, parlez-nous un p’tit peu de votre enfance, toi Alain dans le petit Nord et toi Elisape dans le grand Nord..? Je veux savoir de toi Elisapie,, comment tu imaginais le sud avant d’y mettre les pieds..?

2- Salut Alain, on peut dire que Taima c’est la rencontre entre le petit Nord et le grand Nord, ça donne des musiques aériennes en inuktitut, en anglais et en français, mais la vraie langue de votre album c’est la langue du Nord.. du froid, du vent et de l’histoire.. Quel rapport tu fais entre ta musique et vos origines nordiques ? ?

3- Salut Elisapie et Alain. Je suis Lover. Je suis un gars timide, mais je n’ai pas froid aux yeux, je suis incapable d’avoir peur sauf des femmes qui partent avec le cœur des hommes. J’ai déjà connu ce genre de femme, ça m’a pris du temps avant de retrouver le cœur et le sourire. Avec mon cœur retrouvé, je me suis lancé de nouveaux dans des aventures qui n’ont rien de romantiques. Certaines ont été graves de conséquences. Il y’a en moi une voix qui me dit ‘’tu n’as pas à avoir peur de personne’’. Avec l’écriture j’essaie de répondre à cette voix pour savoir d’où elle vient, qui est-elle, est-ce ma voix ou celle d’un autre.. Pour l’instant cette voix, c’est tout ce que j’ai. C’est à elle que je parle et j’écris dans l’espoir de mieux me connaître, me découvrir et me comprendre. Toi Elisapie, tu as une très belle voix. Est-ce qu’elle t’aide à mieux te connaître, te découvrir et te comprendre.. ?

4- Salut Alain, Dans ta musique il y’a une ambiance, un climat, une température, la voix, les paroles et la musique font un.. Cet heureux mariage entre voix parole et musique vient-il du vent du Nord, du vent du sud, ou ça vient du fait qu’Alain Auger et Elisapie Isaac font un aussi..?

5- Bonjour Elisapie, D’après nos informations, tu t’intéresses particulièrement à l’histoire de ta communauté. Tu n’oublie pas d’où tu viens. Tu as même fais un documentaire. L’histoire et les historiens n’ont pas fini de faire le point sur ce qui s’est passé à ton peuple quand l’homme blanc a envahit l’Amérique. L’homme blanc s’est servi de la religion pour assimiler l’amérindien. Quelle est la place de la religion chrétienne chez les amérindiens..?

6- Taima, c’un est un nom qui sonne, moi c’est TAD-OZIK!!?.., ça sonne un peu aussi.. Mais moi je suis pas amérindien, et toi Isaac tu n’es pas haïtienne.. Mais nous avons une histoire qui se ressemble un peu.. les noirs et les amérindiens ont connu un passé très douloureux.. un passé qui n’est pas complètement passé.. c’est pour ça qu’il est important de ne pas oublier pour ne pas se faire avoir une autre fois. Mais ne pas oublier ne veut pas dire qu’il faut rester prisonnier du passé, à quoi sert le passé si on en tire pas une leçon pour améliorer le présent et l’avenir..? Malheureusement il faut le reconnaître, beaucoup de noirs se plaisent à évoquer le passé pour fuir leurs responsabilités du présent et leur peur de l’avenir.. Je peux le dire sur certains noirs, est-ce la même chose pour certains amérindiens..?

7- Savoir d’où on vient ça donne une identité qui permet de savoir ou on va mais ça ne nous règle pas tous les problèmes. Moi je suis fier de dire que je viens de Montréal et je retourne à Montréal, c’est à Montréal qu’il y’a mon passé, mon présent et mon avenir. Le juge a essayé de m’éloigner de Montréal, c’est à cause de ça que je suis à Bordeaux. Je préfère faire du temps et revenir à d’où je viens que de rester en dehors de Montréal par un ordre du Juge. Heureusement il y’a une fin à tout. À ma sortie je mets fin à une chose si je ne veux plus qu’on m’éloigne de ma ville. Cette chose s’appelle le crime.. Qu’est-ce qu’on ferait pas pour rester avec ceux qu’on aime ? Moi j’aime Montréal, c’est ma femme, ma Maîtresse.. c’est tout ce que j’aime. Et toi Elisapie, qu’est-ce que tu aimes..?

8- La guerre qu’on voit aujourd’hui un peu partout dans le monde c’est aussi la guerre entre le passé et le présent.. Quand on oublie pas les guerres du passé, on cherche à se venger. La guerre entre juif et palestiniens est un bon exemple.. Chacun tient à son passé même si ça fait 2000 que les choses se sont passés. Jusqu’à maintenant la musique n’a jamais arrêté la guerre, il y’a même des guerres qui commence avec des musiques militaires, si la musique ne peut pas arrêter la guerre, qu’est-ce qui peut l’arrêter..?

9- Bonjour, Il y’a La loi du silence et il y’a le silence, toutes sortes de silence : Le silence du paysage.. le silence qui tue, le silence qui rend hommage, Le silence des imbéciles….le silence du vide intérieur.. Le silence de l’iseberg.. Le silence qui parle.. Le silence qui ne parle pas.. Le silence qui ronge, le silence qui fait du bien.. Le silence qui trahit.. Le silence avant la tempête.. Tous les silences ressemblent au silence, mais aucun n’est comme un autre. Une des chansons de votre album s’appelle Silence, celui qui ne dit jamais.. Vous avez as brisé le silence avec une chanson qui s’appelle Silence.. Dois-je continuer ou garder le silence..?

10- Elisapie Tu as réalisé un documentaire sur ta communauté et tu l’as appelé ‘’Si le temps le permet’’ Ce titre aurait pu être celui d’une chanson rap écrite par moi.

Si le temps le permet,
je reviendrais en arrière,
je couperais toutes les voiles,
Et je viderais la mer..
Si le temps le permet
Je vivrais de mon mieux
La vie sauve qui peut
Moi je sauverais Dieu
Mais le temps appartient
A ceux qui n’ont rien
Moi j’ai tout, j’ai elle
Elle est devant moi
Et elle me fait du bien

Moi j’ai pas vu ton film Elisapie, mais si le temps te le permettais, tu ferais quoi avec.. ? Corriger le passé, préparer l’avenir ou faire beaucoup d’enfants heureux.. ?

11- Le temps est venu pour vous entendre, nous avons beaucoup apprécié l’album.. Nous allons encore mieux vous apprécier sur notre scène.. Avant de vous chanter ma chanson, n’aimerais écouter les votre, à vous de jouer et à nous de vous applaudir..

12- Parfois, il n’est pas besoin de parole pour séduire une femme. Il suffit de regarder et attendre.. Attendre le bon moment pour dire le mot magique. Parfois ça marche, parfois ça ne marche pas.. Mais quand ça marche, ça peut marcher pour longtemps. J’espère que c’est le cas pour votre groupe. Au moment ou on se parle, Éric, un ami Souverain, est dans un avion vers la République Dominicaine, s’il était parmi nous il t’aurait offert Elisapie ce petit cadeau.. C’est une croix faîte à Bordeaux, ce n’est pas pour te convertir, mais pour te séduire.. Au nom de tous mes camarades je vous déclare Elisapie et Alain, Souverains anonymes.


retour à émission | retour à la liste des rencontres

©M.L. 2003