Souverains anonymes

Jeudi le 04 avril 2002

Latitude nord

Comme vous savez le monde au moment même ou on se parle ne va pas bien..

Je quitte ma cellule
Je traverse les couloirs
Je salue mes amis
Je leur dis " à plus tard "

Je n' quitte pas Bordeaux
du moins pas encore
je m'évade dans les mots
et la musique des noirs

Ma vie est un roman
Ma vie est une chanson
Qui en est l'auteur
c'est toute la question

Des questions que je me pose
en vers et en proses
Je te salue Goung gun killers
Et je te plaide notre cause

Laltitude nord
Bienvenue parmi les
Souverains anonymes

Bientôt vous pourrez écouter
des extraits de cette belle rencontre
questions, réponses et musique


1- Salut El Wener, Trez, Jahccutta et DJ Horg, bienvenue à notre émission, vous êtes parmi nous pour nous faire plaisir avec votre musique et vos paroles, votre premier album est déjà bien lancé.. et si la tendance se maintient vous allez tout droit vers le succès. En tout cas on vous le souhaite.. À notre émission, depuis quelques semaines, nous parlons beaucoup d'argent. Pour des artistes comme vous qui essayez de transmettre certaines valeurs et certains messages, quelle place prend l'argent dans votre vie, faîtes-vous la différence entre gagner de l'argent et gagner sa vie.. ?

2- Latitude Nord, c'est le nom de votre groupe, d'après vos paroles vous êtes des révoltés, vous tirez sur tout ce qui passe comme injustice.. La plus part des groupes rap font la même chose, votre première chanson Young Gun Killers sonne à l'orielle comme bande d'enculés.. en quoi votre groupe se distingue des autres à part de traiter les injustes de bandes d'enculés.. ?

3- En regardant votre clip, j'ai conclu que votre message serait le suivant : Faîtes ce que je dis et non ce que je montre.. Parce que vous montrez la violence en images et vous la dénoncez en paroles.. Vous connaissez l'impact des images sur les jeunes.. Alors, quel est vraiment votre message.. ?

4- Maintenant, c'est à vous de nous poser des questions, nous avons des choses à dire et à raconter.. on vous écoute..

5- Salut Philippe, on t'appelle l'avocat.. mais qu'est-ce qu'un avocat vient foutre à Bordeaux.. Penses-tu pouvoir mieux défendre les gars derrière les murs.. si oui de quelle façon.. ?

6- Ben il paraît que ta culture musicale est grande et diversifié.. Tu aimes le punk, tu aimes aussi le rap , mais entre le punk et le rap tu as peut-être une préférence.. quand tu roules avec le skate bord.. qu'est-ce que tu préfères entendre à tes oreilles, punk ou rap.. ?

7- Salut Ali, tu viens du Liban et moi d'Algérie, Malgré la guerre tu as pu t'en sortir vivant, mais comme beaucoup de milliers d'enfants libanais, tu as été témoin de choses horribles. Aujourd'hui, tu vis au Canada, loin du Liban.. est-ce que ton passé au Liban te permet de vivre ici sans trop de problème..

8- Salut Jimmy, tu étais là quand je suis venu présenter le film L'ange de goudron avec Denis Chouinard.. Je sais que dans quelques mois tu vas être déporté en Haïti pour la troisième fois, ça va être peut-être la dernière fois que tu mets les pieds au Canada.. À propos de l'Ange de goudron, tu avais dis quelque chose qui m'avait frappé. Tu avais dis que tu aurais aimé avoir le même père que celui dans le film parce qu'il était parti à la recherche de son fils alors que ton père ne t'a jamais cherché quand tu étais dans la rue. En Haïti, c'est la rue qui t'attend.. au Québec, tu es en prison.. Entre la rue en Haïti et la prison au Québec, tu passeras d'une prison à une autre.. je sais que tu viens d'avoir un enfant, comment tu envisages ta nouvelle vie en Haïti avec un enfant que tu ne voudrais pas qu'il connaisse le même père que toi.. ?

9- Salut Michel, concierge des Souverains et vieux routier de Bordeaux.. je sais que ça fait 23 ans que tu fais tu temps , depuis l'âge de 13 ans tu as connu plusieurs prisons, mais c'est à Bordeaux que tu as été le plus souvent.. si tu avais à nous raconter un moment ou tu t'es senti plus libre en prison qu'ailleurs.. ?

10- Salut Mitchillo, je sais que tu as deux enfants, je sais aussi que tu n'aimes pas la prison, tu es peut-être ici pour la dernière fois.. qu'est-ce que tu rêves pour tes enfants et que vas-tu faire pour leur faciliter la vie.. ?

11- Salut Jo (Joseph), tu es venu à Bordeaux la première c'était en 1963, nous sommes 2002, presque 40 ans plus tard, tu reviens à Bordeaux.. entre temps tu as vécu une vie pleine et riche d'aventures.. les casinos, les courses, les bars, la musique napolitaine, tu as eu des enfants.. tu as aujourd'hui 61 ans, tu es le plus âgé de Bordeaux.. tu es entouré par des jeunes, parfois des jeunes qui ne veulent pas grandir.. toi aussi tu as gardé un esprit jeune.. Ma question Jo, écoute-la bien.. te considère-tu comme quelqu'un qui ne veut pas grandir.. ?!!

12- Salut Jad Aljamal, tu es d'origine du Yemen, Je ne sais pas pourquoi tu es à Bordeaux et je ne veux pas le savoir.. Mais est-ce que le fait d'être en prison est-ce le signe d'une mal adaptation à la nouvelle société .. ?

13- Avant de passer à la musique, une petite question. Il y'a eu une période ou on croyait que l'art peut changer le monde.. Comme vous savez le monde au moment même ou on se parle ne va pas bien.. Algérie, Moyen Orient, Afghanistan, Pakistan, Inde.. Des pays d'Afrique, des pays d'Amérique et même en Europe, presque partout dans le monde il y'a des guerres et toutes les manifs ne semblent rien y changer.. Alors, ça ne vous arrive pas de vous sentir impuissant même avec vos chansons devant la conduite du monde.. ?

14- Latitude nord, c'est le temps de passer aux choses sérieuses, évasion totale avec votre musique et vos paroles, à vous de jouer et à nous de vous applaudir..

15- Latitude Nord, comme on dit tant qu'il y'a de la vie, il y'a de l'espoir.. Aujourd'hui notre espoir c'est vous.. Latitude Nord.. Nous sommes au nord d'une ville du nord et la vie continue malgré tout.. Beaucoup de succès dans votre carrière, surtout beaucoup de bonheur, au nom de tous mes camarades, je vous déclare El Wener, Trez, Jahccutta et DJ Horg Souverains anonymes..


retour à émission | retour à la liste des rencontres

©M.L. 2002