Jeudi 5 octobre 2000

Wajdi Mouawad

"L'homme est le seul être capable de ne pas reconnaître
l'humanité de l'autre.."
Wajdi Mouawad

Je quitte ma cellule
Je traverse les couloirs
Je salue mes amis
Je leur dis " à plus tard "

Je n' quitte pas Bordeaux
du moins pas encore
je m'évade dans les mots
et la musique des noirs

Ma vie est un roman
Ma vie est une chanson
Qui en est l'auteur
c'est toute la question

Des questions que je me pose
en vers et en proses
Je te salue Wajdi
Et je te plaide notre cause

Wajdi Mouawad
Bienvenue parmi les
Souverains anonymes

1- Salut Wajdi, tu as marché jusqu'à nous.. Nous aussi, nous avons marché un peu jusqu'à toi.. " On a quitté nos cellules, on a traversé les couloirs.. ", tu connais maintenant la chanson.. Alors, avant de nous séparer, nous allons faire de notre rencontre un moment que tu raconteras peut-être un jour dans ton autobiographie.. En vérité, on ne te connaissait pas avant que Mohamed nous parle un peu de toi.. Ton métier c'est le théâtre.. On ne peut pas dire que le théâtre fait partie de notre quotidien.. Mais si on considère une cellule de prison comme une scène de théâtre, alors là, nous sommes tous des comédiens.. Avant de te jouer quelques scène de nos cellules faisons un petit peu connaissance.. Qui es-tu Wajdi..?

Rolando
Salut Wajdi. La seule fois que j'ai fais du théâtre c'était devant un juge.. Résultat, je suis à Bordeaux pour jouer le rôle de ma vie. Je ne manque pas de succès devant ce public captif. Toi Wajdi, Tu fabriques des personnages inspirés de la vie.. Est-ce qu'on peut dire que le théâtre pour toi est la meilleure scène pour jouer la vie..?

Georges
Salut Wajdi, moi je suis allé au théâtre 4, 5 fois et à chaque fois, je trouvais que les comédiens étaient comme moi, proche de moi, et j'avais envie d'aller leur parler , j'avais l'impression de faire partie de la pièce. Je me disais, " . Qu'est-ce qui m'empêche moi de monter sur la scène et prendre part à la pièce.. Rien ne m'empêche d'aller toucher les comédiens.. " Ils m'impressionnaient par leur gestes, leurs paroles.. Je ne comprends pas pourquoi le théâtre n'est pas plus populaire que le cinéma. À ton avis Wajdi, pourquoi le cinéma est plus populaire que le théâtre alors que c'est au théâtre que l'action est réelle..?

François
Salut Wajdi La dernière fois que je suis allé au théâtre, j'étais très jeune et très petit, et je pouvais pas voir grand chose. C'est là que j'ai réalisé que j'étais lutin. Petit lutin PUTIN..! Mais quand j'étais un petit lutin, je rêvais d'être un grand lutin. Aujourd'hui, tu as devant toi un grand lutin.. qui lutte pour le droit des petits lutins qui voudraient devenir comme moi des grands lutins.. Mais j'ai aussi un autre rêve, celui de devenir carrément grand.. Je ne veux plus travailler pour le père Noël.. Toi Wajdi, tu as réalisé ton rêve de devenir un homme de théâtre.. Il paraît que tu es un grand homme de théâtre.. Est-ce que mon rêve de devenir grand est aussi réalisable que le tien..?

Philippe
Excuse-moi Wajdi, Il faut que je parle à quelqu'un qui écoute l'émission. Salut maman, ça va bien, on s'est parlé ce matin au téléphone, j'avais oublié de te dire qu'aujourd'hui on reçoit un homme de théâtre.. écoute Maman, ça se peut que je change de métier.. j'ai crissement envie de faire du théâtre, tu le sais que je suis bon comédien, bon manipulateur, et parfois un excellent crosseur.. Mais quand je vois tout ces comédiens qui sont payés pour nous jouer la comédie.. Qu'est-ce qui empêche un bon manipulateur comme moi de devenir bon comédien..? Je vais demander à notre invité si j'ai le profil d'un bon comédien.. Qui sait..? Il m'engagera peut-être dans son théâtre.. Tu seras fière de moi Maman.. Je sais que tu seras fière.. Et moi aussi.. Alors, écoute ton fils de quoi il est capable :

En attendant, de me trouver sur une vraie scène de théâtre, je fais de ma cellule un théâtre.. Et voici mon personnage :

Je m'appelle Philippe La grosse boule.. Vous la voyez dans mon ventre, regardez comment elle est grosse.. je me sens comme une femme enceinte qui n'arrive pas à accoucher.. j'ai peur que la boule me pète en face.. qu'elle pète en face de tout le monde.. ça ferait mal.. Il ne faut pas qu'elle pète, c'est pour ça que je la caresse .. Je lui parle.. (dors ma boule dors..) je lui chante des berceuses.. Dans ma boule il y a beaucoup de peine, beaucoup de larmes, et beaucoup de colère. Beaucoup de regret et de remords.. Il y a aussi beaucoup d'amour pour toi Maman.. et pour toi Stéphanie, femme de ma vie.. Et pour mes enfants que j'aime plus que tout au monde. Vous la voyez ma boule, elle est belle, elle est ronde, elle est grosse, mais dans ma cellule, elle se fait moins grosse, elle est plus calme.. parce que je lui parle. Je lui fais du théâtre.. dors ma boule dors.. dors en paix.. bientôt tu seras enfant.. tu ne seras plus à moi.. dors en paix dors..

Mohamed
Moi, j'ai toujours joué, que ce soit devant mes parents, devant les détenus et surtout devant les gardiens, mais depuis une semaine, je ne joue plus.. Je n'ai plus envie de joué. Mon ami Ziad est parti vendredi, mon chum Carl est dans le trou… La prison est devenu insupportable.. Ma mère me manque.. Ma mère est au Maroc. Quand je suis arrivé au Canada à l'âge de 12 ans, je pensais que j'allais être plus heureux. J'ouvre une fenêtre, de la neige, j'ouvre l'autre fenêtre, encore de la neige. Je rencontre une petite fille dans l'ascenseur. Je dis bonjour, sa mère lui dit " parle pas à des inconnus.. ".. À Bordeaux dans ma cellule, je ne me suis jamais senti aussi inconnu.. inconnu des autres, inconnu de moi-même.. Si ma cellule était une scène de théâtre, la pièce s'appellerait " UN INCONNU PARMI D'AUTRES ".. à l'instant, je pense à mon ami Carl qui est dans le trou.. sa pièce à lui s'appellerait " UN NOIR DANS LE NOIR " SAKAFETE MON TCHUM..

Raposo
Moi c'est Raposo et moi aussi je porte une boule.. Mais moi, je me dis que la boule est là pour quelque chose.. Je l'entend par fois me dire : " something has to come out man.. " Mais il faut qu'elle sorte la boule, parce que c'est moi qui va souffrir. Que ça sorte mal, ou que ça sorte bien, il faut que ça sorte man.. Sinon je vais finir par exploser… Alors pour aider à sortir ma boule sans me faire trop mal, je me fais moi aussi un peu de théâtre, seul dans ma cellule : (Raposo marche.. il fait son théâtre).. Dans ma cellule, je pratique un théâtre de marche.. Je marche beaucoup.. je me prépare à affronter la vie de façon moins violente. Je réfléchie… je me raconte l'histoire du gars qui a appris à se défendre plus par les mots que par la violence.. Parce que ceux qui savent manipuler les mots, ont plus de pouvoir.. N'est-ce pas Wajdi.

Jean-Francois
Tu es metteur en scène, Si tu devais choisir ma cellule comme une scène de théâtre pour me faire jouer un rôle.. celui d'un gars qui n'arrive pas à racheter l'amour de sa mère, parce qu'un jour, il a volé 100$ à son père.. Le père a pardonné, mais pas la mère, ne veut rien savoir.. Ce gars là c'est moi.. moi aussi je porte une boule.. Je suis dans ma cellule.. Et toi homme de théâtre, tu es là pour me diriger dans mon propre rôle… Voici le texte :

Wisley
Je vais parler pour mon ami Jimmy qui n'aime pas parler beaucoup. Son histoire est aussi complexe et bizarre que celle de ton personnage de ta pièce Le Littoral. Jimmy est né en Haïti, mais il a grandi ici à Montréal. Comme ses parents n'ont jamais pensé faire ses papiers, il se trouve aujourd'hui menacé de déportation pour la deuxième fois, parce qu'il a été déporté une première fois en avril dernier. Jimmy n'a pas vu le film Papillon, mais s'en est un.. Il a réussi à rentrer à Montréal parce qu'il ne se sentait pas vraiment chez-lui en Haïti. C'est en Haïti, son pays natal, qu'il s'est rendu compte que ses racines sont à Montréal. À son retour, il s'est fait stoulé, le voilà de nouveau en prison pour une sentence de trois mois avant que les autorités de l'immigration ne le déporte une deuxième fois.. Jimmy ne parle pas beaucoup, il pense à son avenir. Peut-être qu'iI pense déjà comment il va fuir Haïti pour revenir ici chez-lui.. Pour s'évader de nouveau, va t-il prendre l'avion, le bateau ou va t-il simplement marcher.. Toi Wajdi, si tu étais dans sa situation que choisirais-tu pour t'évader, l'air, la mère ou la terre..?

Romain
Moi c'est dans ma cellule que je deviens un très bon comédien. Je me raconte ma propre histoire en marchant. Je me parle, je parle à ma mère. Cela fait 25 ans que j'ai dit à ma mère que j'arrêterais de boire.. Je bois encore.. tu sais pourquoi..? Parce que l'alcool me donne la dignité.. Sans ma bière, je suis rien, je me sens rien.. Quand je suis dehors, avec l'alcool, je deviens le créateur du fleuve St-Laurent.. J'ai en moi un tuyau branché sur la brasserie Molson.. C'est quand je viens à Bordeaux que je vois plus clair.. Je ressemble a un poisson noyé dans le fond de mon 45 gallon. Je vois plus clair et j'écris.. l'écriture remplace l'alcool.. Dans ma cellule j'écris et je cherche l'échelle…

Stan
Moi parle peu français.. Moi Gitan Roumain.. Moi chanteur.. Pas grand chanteur.. Moi après prison je vois familia.. enfants petits enfants.. travaille.. faire argent et toujours chanter.. Vous arabe, moi j'aime musique arabe : (Stan chante)

Questions :
Un homme aussi curieux que toi aimerait peut-être savoir d'autres choses sur les Souverains.. Nous sommes prêts à répondre à tes questions.

X X X

Wajdi Mouawad, pour ta présence parmi nous aujourd'hui, je te dis simplement un grand MARCI.. au nom de tous mes camarades, je te déclare Souverain anonyme.


retour à émission | retour à la liste des rencontres

©M.L. 2000