Radio Souverains

Zale Seck

Je quitte ma cellule
Je traverse les couloirs
Je salue mes amis
Je leur dis " à plus tard "

Je n' quitte pas Bordeaux
du moins pas encore
je m’évade dans les mots
et la musique des noirs

Ma vie est un roman
Ma vie est une chanson
Qui en est l'auteur
c'est toute la question

Des questions que je me pose
en vers et en proses
Je te salue homme d'Afrique et de musique
Et je te plaide notre cause

Zale Seck

Bienvenue parmi les
Souverains anonymes

Zale Seck

écoutez cette émission en deux parties
sans téléchargement.

Première partie 54mn 05'

class="image"

Deuxième partie 58mn 03'

class="image"

8 septembre 2011

1- Bonjour Zale, je suis Dieu-donneé. Je te dis tout de suite, moi aussi je viens d’Afrique et je suis heureux ainsi que mes amis Souverains de recevoir un frère africain du Sénégal. Tu es chanteur, musicien et danseur. Tu es ce qu’on appelle un griot. C'est-à-dire un communicateur traditionnel. Après une longue et belle carrière au Sénégal, c’est au Québec que tu communique ton art depuis 2001. Tu es arrivé ici avec ta culture, ta langue et ta musique sans oublier tes costumes traditionnels et leurs différentes couleurs. Nous avons regardé et écouté plusieurs vidéos de tes chansons. Tu es un cadeau d’Afrique pour le Québec. Mais moi aussi, je suis un beau cadeau d’Afrique pour le Québec. Tout ce qui vient d’Afrique est un Cadeau pour le Québec. Moi je viens du Congo, je te parlerai de moi plus tard. Pour l’instant, faisons mieux connaissance. Tu es issu de l’ethnie Lebou du Sénégal. Très jeune, tu as démontré ta vocation pour la musique. J’aimerais que tu nous parles de ton ethnie qui vit au bord de la mer et de ton enfance avec les pêcheurs.. ?

2- Bonjour Zale, je m’appelle Fares. J’ai regardé un de tes vidéos tourné au Sénégal. J’ai vu beaucoup de soleil, beaucoup de mer, beaucoup de sable, beaucoup de chaleur, beaucoup de sourire. Et puis quelques images du Québec où on te voit pelleter de la neige. En regardant ces images, on a envie de te demander qu’est-ce que tu fais au Québec.. ? Moi je suis au Québec parce que ma famille a fuit les troubles en Algérie. Ma famille a trouvé la paix au Canada. Entre nous Zale, ce n’est pas la soif de liberté, de paix et de démocratie qui nous fait quitter nos pays.. ?

3- Bonjour Zale, je m’appelle Junior. Moi c’est musicalement que j’aimerais discuter avec toi. Tu es arrivé au Québec avec une musique traditionnelle, une musique des racines. Et depuis dix ans, tu essayes d’implanter cette musique dans un univers nord-américain ou la musique est une industrie, un commerce, un produit à vendre. Comment tu fais pour relever le défi, d’imposer une musique racine face à une musique industrielle ?

4- (Juinior). Toi tu as quitté l’Afrique il y a 10 ans. Moi quand je l’ai quitté, la maison j'avais 13 ans. Je viens du Lac Saint Jean. J’ai écouté ta musique et ça m’a donné envie de danser.. En regardant les images de tes clips, on voit que t’es un homme bien. Je me demande quel genre de dentifrice tu utilises pour avoir un sourire aussi éclatant. En tout cas, je me promets d’aller te voir dehors parce que j’aime tout ce qui est joyeux.. Je suis sûr que tu as fais danser beaucoup de québécoises. Mais explique moi mon frère, pourquoi à ton avis, les québécoises aiment beaucoup les africains.. ?

5- Bonjour Zale, je m’appelle Jacques, j’aurais dans quelques semaines 56 ans. Une de tes chansons s’appelle ‘’Moi je viens d’Afrique’’, moi je viens de Jacmel. L’Afrique est un continent. Jacmel est une petite ville en Haïti. Une ville qui a été très touchée par le dernier tremblement de terre. Une ville qui se relève doucement d’un désastre. Comme Jacmel, comme Haïti, l’Afrique se relève aussi d’un vieux désastre qu’on appelle la colonisation. Pour s’en libérer, les pays d’Afriques se sont inspirés de la révolution haïtienne de 1804 pour mettre les colons dehors. Mais on sait aujourd’hui, avec ce qui se passe en Libye et au Côte d’ivoire, que les collons n’ont pas quitté complètement l’Afrique. En Haïti non plus, les américains ne nous ont pas quittés, ils trouvent toutes sortes de prétextes pour rester et se mêler de nos affaires. Je me sens proche de l’Afrique. Plus que de n’importe quel continent parce que c’est la terre de mes ancêtres. La terre aussi des grands libérateurs, Mandela, Sankar, Lumumba et Senghor. J’aimerais un jour y voyager. J’ai des amis au Cameroun et au Zaïre. Peut-être que je pourrais être utile à l’Afrique. Dans ma vie, j’ai pratiqué plusieurs métiers dont celui de mécanicien industriel et technicien de foresterie. Ici à Bordeaux, grâce à l’activité Souverains anonymes, je suis devenu à ma manière un griot. Un genre de communicateur. Je communique mes espoirs et mes projets. Mes questionnements sur la vie et son sens. Comme dirait André Malraux ‘’Une vie ne vaut rien, mais rien ne vaut une vie’’. Alors, je te pose la question mon frère franchement, est-ce que la vie au Sénégal, ça vaut la vie au Québec.. ??

6- Bonjour Zale, je m’appelle James. Ce qui m’a conduit à la prison c’est l’argent. Ce qui va me sortir de la prison à jamais, c’est mes projets pour mon avenir et un de mes beaux projets c’est d’avoir des enfants. Dans ma vie, j’ai reçu beaucoup d’amour de mes parents, surtout de ma mère. J’ai envie de redonner cet amour à mes enfants. Durant mon séjour en dedans j’essaye de me nourrir de sagesse. J’essaye de me convaincre que plus important que l’argent c’est l’amour. Aujourd’hui, avec ton passage parmi nous, c’est la sagesse africaine qui nous rend visite.. J’aimerais t’entendre nous dire de quelle façon un sage africain perçoit l’amour et l’argent ?

7- Bonjour Zale, c’est encore Dieu-donné ! Un proverbe africain dit : ‘’Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d'où tu viens’’. Toi Zale, tu viens d’Afrique et moi aussi. Tu vis aujourd’hui au Québec, moi aussi. Mais si on quitte l’Afrique, l’Afrique ne nous quitte pas. Je pense qu’on ne rendra jamais assez hommage à l’Afrique et aux africains. Non seulement pour ce qu’elle a donné au cours de l’histoire, mais pour ce qu’elle donne encore aujourd’hui à l’humanité entière. Que ce soit en matière de musique, de danse, de contes, de diamants, de soleil ou de chaleur humaine. Mais l’Afrique qui est le berceau de l’humanité aurait pu parler d’une seule voix pour s’opposer à l’ingérence des pays de l’OTAN qui se sont attaqués à la Libye pour soi-disant introduire la démocratie. On sait bien que les grandes puissances viennent d’introduire le chaos dans un pays qui a beaucoup contribué à l’Union africaine. Je n’ai pas beaucoup entendu les artistes africains se prononcer contre les bombardements de l’OTAN. J’espère que ça va venir bientôt. Les artistes africains ont joué un grand rôle pour apaiser la souffrance de l’Afrique. Le silence de l’Afrique sur la Libye m’interpelle et me trouble. J’ai parfois l’impression que l’Afrique a tendance à oublier d’où elle vient, peut-être c’est pour ça qu’elle ne sait pas parfois où elle va.. ? Es-tu d’accord avec moi.. ?

8- Bonjour Zale, je m’appelle Steve. De l’Afrique je ne connais pas grand-chose à part les images de guerres et de famines que la télé nous envoie souvent. J’ai l’impression que beaucoup de monde dans le monde ignore l’Afrique, est-ce que dans ton rôle de griot au Québec, tu travailles à mieux faire connaître l’Afrique, si oui que peux-tu me dire sur l’Afrique que je ne connais pas encore.. ?

9- Bonjour Zale, je m’appelle Marc-Ens. Je ne connais pas l’Afrique même si mes ancêtres viennent d’Afrique. Moi aussi je trouve dommage qu’on parle d’Afrique seulement quand ça va mal. Par exemple maintenant il y a une famine en Somalie. Imaginez le nombre de journalistes qui se sont déplacés pour couvrir la famine. Si la moitié de ces journalistes envoyaient les frais de leurs déplacements aux victimes de la famine, il y aurait peut-être moins de famine. Non, je ne connais pas l’Afrique, mais ça ne m’empêche pas de prier pour que ses enfants vivent dans l’honneur et la dignité, comme je le souhaite pour mes frères et mes sœurs haïtiens. Alors Zale, pour quand une tournée en Haïti.. ?

10- Bonjour Zale, c’est encore Jacques de Jacmel. Je vais te répéter le témoignage qu’un Souverain a fait devant ton ami et collègue Oumar N’Diaye. Comme tu sais Haïti est le pays le plus pauvre des Amériques et pourtant, à quelques pas d’Haïti se trouve le pays le plus riche et le plus puissant du monde. On dirait que Haïti, c’est l’Afrique de l’Amérique. Parce qu’il n’arrive pas à se développer aussi bien que Cuba, le Venezuela ou la République Dominicaine. Et pourtant mon pays est riche de son histoire, riche de sa culture, riche de sa nature, riche de sa musique, de sa peinture et de sa littérature. Haïti est pauvre matériellement, mais il est riche culturellement et spirituellement. Mais on dirait que les haïtiens vivent encore le traumatisme de l’esclavage et le fait d’avoir été séparés de la mère patrie Mama Africa. Je pense que les haïtiens devraient tous faire des pèlerinages en Afrique. Aller visiter le Sénégal, la Guinée, le Ghana, le Mali et la Côte d’Ivoire. Ils devraient prendre contact avec les racines avant de retourner reconstruire le pays. Si l’Amérique a fait mal à mon pays, l’Afrique lui fera du bien. Haïti est un pays de combattants. Alors Zale Seck, Quand tu as écris ta chanson ‘’Moi je viens d’Afrique’’, est-ce que tu savais qu’elle correspondait très bien au peule haïtien..?

11- Bonjour Zale, je m’appelle Attallah. Toi tu viens d’Afrique, moi j’y retourne bientôt définitivement. Tu es le dernier invité que je rencontre à Souverains anonymes, tu es mon cadeau de départ. Alors j’espère que tu vas m’apporter chance. Je profite de la présence de Kattam pour te chanter une chanson algérienne.

12- Bonjour Zale, je m’appelle Marc-André. Une de tes chansons s’appelle ‘’La foi’’. Je n’ai pas compris les paroles de cette chanson excepté Inchallah qui veut dire en arabe ‘’Si Dieu le veut’’. Je suis un homme de foi. Mon passage en prison ne m’empêche de garder la foi en moi et dans mes capacités de m’en sortir. J’ai un métier honorable. Je travaille dans la construction et je gagne bien ma vie 27$/heure. Je voulais juste te dire que je suis heureux de rencontre un homme de foi comme moi. MERCI !

13- Un autre proverbe africain dit : « Si le crocodile achète un pantalon, c'est qu'il a trouvé où mettre sa queue. » Et moi je dis si un africain vit au Québec, c’est qu’il a trouvé où jouer sa musique. Zale Seck, ça fait 10 ans que tu vis au Québec, ça fait 10 ans que tu chantes et tu danses au Québec. Aujourd’hui, c’est la première fois que tu vas jouer devant les Souverains anonymes. Tu es accompagné d’un percussionniste Kattam.. Il est temps de passer de la parole à la musique, à toi de chanter et à nous de t’applaudir..

14- Zale Seck, avec toi aujourd’hui, c’est l’Afrique et la musique africaine qui ont été à l’honneur. Ce continent n’a pas fini de donner à l’humanité de ses richesses. Tu en es la preuve aujourd’hui. Avec ta voix et ta musique Zale Seck, tu contribues à donner de l’Afrique une image authentique. Celle du don de soi. Je te souhaite le succès, le bonheur et la santé. Au nom de tous mes camarades, je te déclare Zale Seck, Souverain anonyme.


Pour toute diffusion publique des fichiers sonores
une autorisation doit etre accordée


retour à accueil | retour à la liste des rencontres

©M.L 2010