..Correspondances..

Correspondant 15

 

Prénom : Daniel

Âge : 46 ans

Métier : Cuisinier

Loisir : Badminton

cliquez et écoutez Daniel parler ('31)

Je suis grand, blond, cheveux long, yeux bleu. J'ai tout d'un acteur de cinéma américain. Mais ne fiez-vous pas aux apparences. Je suis un homme détruit par la drogue depuis 30 ans. Et je ne perds pas espoir pour m'en sortir. C'est ce que je me souhaite. C'est ce que je veux. Mais apparemment, ça prend plus que de la volonté pour régler mon problème de consommation.

Je retiens quand-même de mes années de galère, des rencontres remarquables avec des êtres humains qu'on ne rencontre pas dans les salons d'hôtel, ni dans les belles maisons. C'est dans la rue que j'ai rencontré ces clochards, ces robineux, ces sans abris dont plusieurs sont aujourd'hui morts avalés par la rue. Je parle d'André, de Réal, de Shita et les autres.. Mes amis de la rue.

Mes projets de sortie c'est de me reprendre dans un environnement sain. Plus que ma réinsertion, c'est ma vie en dépend. Je veux rencontrer des gens vivants, passionnés qui me donneraient le goût de vivre. Des hommes et des femmes d'expériences signifiantes.

Cela peut commencer dans cette page.

Merci
Daniel.

XXX XXX XXX XXX

Réponse 1:

Salut Daniel,

Allo comment vas-tu..?
Je trouve que tu as de la vie . Sûrement il y'a quelqu'un pour toi dehors.
Je suis contente de te parler je suis une maman de 2 enfants et marié depuis 23ans. Tu va voir la vie est belle dehors. J'ai une soeur qui consommais et je l'ai aidée à s'en sortir. Maintenant ça fait 2 ans qu'elle ne prend plus rien. Elle est heureuse .

Et toi aussi je suis sûr que tu es capable sa vaut la peine . Tu seras heureux avec toi-même.
Si tu veux me parler écris-moi et je t'écouterai.

bye
alp
xxxxx
Mai 2000

XXX XXX XXX XXX

Réponse 2:

Salut à toi Daniel,

J'ai vu le reportage a l'émission "La revanche des nerz" et j'ai décidé de correspondre avec toi et martin, sûrement a cause de votre introduction sur votre page , j'imagine..

Dire que l'on est un ex drogué c'est pas facile et je te lève mon chapeau, j`ai déjà connu cela moi c`étais de la mari mais bon, j`en fumais du matin au soir et jusqu'au jour ou et je ne sais pas pourquoi j`étais tanné j'imagine de vivre dans cette illusion. Maintenant cela fais 5 ans que je ne touche plus a cela et juste a sentir arf!! Ça pue du pot ciboire...!!!
Mais bon, moi je t'écris pour aider à passer le temps plus vite en prison que le temps soit moins long pour toi..

Je peux devenir une véritable amie pour toi pour aider .. si tu le veut bien bien sûr.

Moi je suis une fille de 36 ans et j'ai un enfant de 15 ans et célibataire , j'habite en campagne j'ai ma petite ferme à moi , toute petite mais j'adore ma vie..tu sais.

J'ai mon cheval de selle, mouton, chèvre, poule, lapin.. ect. S'il faut que je les nommes tous, on vas en avoir pour longtemps
J`adore les fleurs aussi ..

Ce que je préfère le plus c'est les promenades en forêt avec mes animaux. Je les laisses libres , j`aimerais pas me faire attacher, alors je le fais le moins possible avec mes animaux...

Maintenant a toi de me parler un peu de ta vie , j'ai hyper hâte..!

J'attends de tes nouvelles si tu le veut bien. Moi cela vas me faire très plaisir de communiqué avec toi.

A bientôt j`espère ........
Milles bisous a toi
Ton amie *Printemps*
Mai 2000

XXX XXX XXX XXX

Réponse 3:

Salut daniel,

C'est fou comment en lisant les quelques lignes qui te présentaient comme tu me faisais penser à quelqu'un que j'ai beaucoup aimé et que j'aime encore. Il était lui aussi blond aux yeux bleus et avait tout pour être heureux, cependant sa rage de vivre lui a fait faire bien des erreurs et à détruit sa vie. Je suis même certaine qu'il est encore aujourd'hui en prison et ce n'est pas parce qu'il est foncièrement méchant, c'est juste que certaines personnes ont le mal de vivre et qu'ils l'expriment de différentes facons. Lui, il aimait la cocaine et c'était plus fort que tout. Tel un ouragan il détruit tout sur son passage pour s'en procurer. Moi j'ai vécue pendant deux ans avec cet homme et comme lui j'avais le mal de vivre, le goût de m'amuser, de me foutre du monde en pensant que ma facon de vivre était la plus belle jusqu'au jour ou je suis allée faire un séjour en prison. Là crois moi, j'ai bien réfléchie et surtout beaucoup pleurée. J'ai par la suite décidée de mettre fin à l'amour fou que j'avais pour cet homme et pendant une année complète j'ai fait le point sur ma vie. Au début de ma liaison avec cet homme je possédais tout ce qu'on peut désirer: une belle job, une belle maison, une voiture neuve que je changeais quand j'en avais envie, de beaux enfants, un bon petit compte de banque. Ce n'était que du matériel si tu veux mais c'était à moi et surtout j'avais travaillée dur pour mériter tout ca. Mais voilà cet homme beau comme un acteur a fait chavirée mon coeur et j'étaite prête à tout pour être avec lui. J'amais je n'avais touchée à la drogue et pour lui faire plaisir j'ai commencée a "sniffer" j'ai aimée la sensation que ca me procurait et surtout je me croyais quelqu'un d'autre. Bref, pour faire une histoire courte en l'espace d'un an j'ai tout perdu et je me suis retrouvée sur l'aide sociale.J'ai fait quelques tentatives de suicides, mais il faut croire que j'avais encore quelque chose à faire sur cette terre car mes tentatives ont toutes échouées. Mon chum pour se payer de la drogue m'a volée, vendue et battue. En ayant assez de cette vie je me suis poussée le plus loin possible et j'ai fait le vide. J'ai coupée le contact avec mon entourage et sans doute vas tu croire que je délire mais je peux de dire que un certain soir alors que j'étais éttendue sur mon lit j'ai sentie que quelqu'un me tenait la main et pleurait. Cette personne me disait entreprends ce que tu veux et je vais t'aider. Ma seulle demande: arrêter de consommer. Et tu peux me croire si je te dis que ca fait maintenant deux ans que je ne consomme plus. Je me suis trouvée un très bon emploi et ma vie va très bien. Vois tu les personnes qui consomment ne sont pas de mauvaises personnes on consomme parce qu'on a une certaine rage de vivre qu'on ne peut exprimer. On peut tous arriver à s'en sortir et la meilleur aide que l'on puisse trouver pour y parvenir se trouve à l'intérieur de nous. Comme, vous tous moi aussi je vis en quelque sorte à l'intérieur des murs, les murs de la vie.

Mais elle est belle cette vie si on peut arriver à se tenir loin des paradis artificiels.

Anonyme
Septembre 2000

XXX XXX XXX XXX

Réponse 4:

Cher Daniel,

30 ans de consommation... une souffrance égale à ce nombre d'années? Toi seul le sait. Ce que je sais par contre d'une souffrance c'est que moi je la vois un peu comme une étrangère, l'inconnu fait peur! Mais de l'apprivoiser peu à peu fait d'elle qu'elle disparaît, cela j'en suis certaine. De la nier, la repousser fait d'elle qu'elle persiste et cet agissement te relie à elle constamment... je crois. Apprivoiser l'inconnu c'est pour moi se donner des armes pour les prochaines...

Tu as en toi l'énergie nécessaire et la force pour ce combat. COURAGE, FORCE ET VOLONTÉ VIENT À BOUT DE FORTE RAGE. Parole d'ancien toxicomanes qui sont venu un jour me lançer cette phrase à la blague parce qu'ils en était à la fin de leur cure. Et, depuis, je profite de leur sobriété combien belle elle est...

FAIS-TOI CONFIANCE ET AIT DE L'AMOUR POUR TOI-MÊME!

Idem
Décembre 2000