..Correspondances..

Correspondant 9

 

Prénom : Martin

Âge : 25 ans

Métier : Opérateur de lift

Loisir : Jouer avec mes trois enfants

cliquez et écoutez la voix de Martin('43)

Père de trois enfants mais célibataire. Cheveux longs, yeux verts. J'adore les enfants et les femmes. Surtout depuis ma séparation. J'essaie d'oublier une partie de mon passé pour mieux vivre mon présent.

Je sais qu'à ma sortie de prison, je dois tout recommencer à zéro. Beaucoup de choses à refaire. Chanceux d'avoir des enfants car se sont eux qui nourrissent mes espoirs en un meilleur avenir.

J'aimerais de préférence correspondre avec des femmes qui ont quelques choses d'intéressant à me dire sur sur l'amour, le partage et la tendresse. Ce sont mes projets d'avenir après le travail.
Bienvenue aux correspondances qui partagent le même désir.

J'ai envie de mourir
De devenir un arbre
plus capable de souffrir

le mal s'est acharné sur moi
la douleur a pris son chemin
le ciel m'est tombé sur la tête
Les étoiles sont devenues tempêtes

J'avais envie de disparaître
Je voulais mourir de tout mon être
Apaiser mes souffrances
Oublier mon existence

Je laisse mon passé
Pour mieux reprendre le présent
J'ai trop vécu
J'en ai arraché
Dès fois, je pleure
Je vois gris
J'affronte la peur
Et je revis

J'entends le cris du désespoir
L'entendre, c'est tout ce que je peux faire
J'voudrais voler au secours
Mais je suis prisonnier
De ma propre liberté
Mais le temps va passer
Je reprendrai pied

J'ai tellement de haine
Pour ceux qui me font souffrir
Mais, je reprends sur moi-même
J'ai plus envie de mourir

Je laisse mon passé
Pour mieux reprendre le présent
J'ai trop vécu
J'en ai arraché
Dès fois, je pleure
Je vois gris
J'affronte la peur
j'ai envie de vivre

Martin.

XXX XXX XXX XXX

Réponse 1:

Bonjour Martin

J'espère bien que tu auras mon message!!
Je viens de me lever ..
Il est 7 h , je me prépare pour mes cours comme à tous les matins et je prend quelques minutes pour venir te jaser un brin...

Bon je pense que je vais devoir tout recommencer du début car en principe je pense que tu n'as pas reçu les autres messages que je t'ai envoyer car j'oubliais d'indiquer à qui s'adressait le message en question....:-)) Je pensais qu'en cliquant sur ton nom le message s'en allait directement à toi.... mais je me suis trompée..

Bon alors je te parles un peu de moi... J'ai 29 ans et je suis maman d'un petit garçon de 4 ans... Je l'adore..... c'est le centre de mon univers... Il m'a aidé à passer aux travers de bien des choses... et comme j'ai pu écouter ce que tu avais à dire, bien je pense que toi aussi tes enfants sont une bouée de sauvetage...Et c'est très bien comme ça!!!

Je suis originaire d'Abitibi... Je suis à Montréal depuis bientôt 2 ans. Je suis venu ici car il y a plus d'opportunité pour l'emploi que chez moi.. Mais un jour j'aimerais bien retourner la-bas...

J'aime les animaux....La nature.....Le grand air.....

Présentement je suis aux études en secrétariat.... je termine en octobre....ensuite un stage de 1 mois.... et j'aurai atteint mon objectif... il ne me restera qu'a me trouver un emploi!!!! hahahaha!!!! J'espère que ça va bien aller....

Bon trêve de bavardage je dois aller me préparer.... alors passe une belle journée !!!!

À demain
xxx

Josée.
Avril 2000

XXX XXX XXX XXX

Réponse 2:

Salut Martin,

Je viens d'écouter "la revanche des nerz" et j'ai décidé de venir faire mon petit tour et j`ai été touchée par ton message sur se site et j'ai décidée que si je pouvais aider à trouver le temps moins long et bien j'en serais fort heureuse...

Je suis une fille de 36 ans, j'habite la campagne, j'ai une petite ferme à moi . J'ai comme animaux mon cheval de selle, mouton, chèvre, poules etc.. et notre trip à nous c`est aller se promener en forêt et ils sont libres et je dois avouer ils sont super heureux quand ont vas en fôret..tu as sans doute compris que quand je parle de promenade c'est avec mon cheval *Mademoiselle* et mon mouton et ma chèvre les poules trop tête en l'air pour faire ses truca là..

J'ai un ado, de 15 ans et je dois avouer aussi que très correct le jeune, mais lui il n'aime pas les animaux comme moi c'est normal lui ses les filles, et la bouffe..!

Je rigole comme tu as sans doute imaginer , j'essaye de rendre cette lettre joyeuse et que ma présence dans ta vie sois comme une lueur de soleil.. Mon but, t'aider à sourire. La vie est elle tellement merveilleuse quand on sait la regarder et la comprendre..crois.moi

Si tu désire correspondre avec moi et bien vas y je vais être super fière d'avoir un ami comme toi parce que je dis que toute chose a une raison.
Je veux aider si tu le veux bien a passé cette étape de ta vie ...

Allez , je te laisse en espérant avoir un E-mail de toi bientôt..

Milles bises
Ton amie *Printemps*
Mai 2000

XXX XXX XXX XXX

Réponse 3:

Bonjour Martin,

Suite à l'émission " La revanche des nerdzs" j' ai eu envie d' écrire ( comme plusieurs personne sans doute).

J' ai 26 ans, je travaille dans le domaine de la comptabilité, ton poème était vraiment beau... il m' a beaucoup émue (excuse-moi je ne suis vraiment pas doué pour écrire), Est- ce que ça te fait peur de devoir recommencer à zéro quand tu sortiras..?
ça prend beaucoup de courage, et c' est bien que tu ais tes enfants pour pouvoir y faire face, tu ne saura pas tout seul...Je ne peux pas comprendre ce que tu vie, parce que je ne vie pas, mais je sais que ça doit prendre beaucoup de courage.

A bientôt
Isabelle
Mai 2000

XXX XXX XXX XXX

Réponse 4:

Salut Martin, c'est Printemps..

Voilà Martin la page dont je te parlais dans ma lettre, j'espère que tu la recevras et que cela va apporter du soleil dans la vie et t'aider à passer au travers..

J'AI APPRIS...

J'ai appris
Que vous ne pouvez pas obliger quelqu'un à vous aimer
La seule chose à faire est
D'être quelqu'un qui peut être aimé
Le reste ne tient qu'aux autres

J'ai appris
Qu'importe combien je les aime
Certaines personnes ne m'aiment pas en retour

J'ai appris
Qu'il faut des années pour develloper la confiance
Et seulement quelques secondes pour la détruire

J'ai appris
Que ce n'est pas ce qu'on a dans la vie
Mais qui on a qui compte

J'ai appris
Qu'on peut séduire par le charme
Pendant à peu près quinze minutes
Après cela, il vaut mieux savoir quelque chose

J'ai appris
Que ce n'est pas ce qui arrive aux gens
Qui est important. C'est ce qu'ils en font
Il faut toujours donner le meilleur de soi-même

J'ai appris
Qu'on peut faire quelque chose en un instant
Qui donnera un pincement de coeur toute la vie

J'ai appris
Que cela me prend beaucoup de temps
Pour devenir la personne que je veux être

J'ai appris
Qu'il est beaucoup plus facile
De réagir que de penser

J'ai appris
Que l'on doit toujours laisser
Les personnes aimées avec des mots d'amour
C'est peut-être la dernière fois qu'on les voit

J'ai appris
Qu'on peut continuer
Longtemps après le moment où on pense qu'on ne peut plus

J'ai appris
Qu'on est responsable de nos actions
Quoi que nous ressentions

J'ai appris
Que soit on contrôle notre attitude
Soit on est contrôlé par elle

J'ai appris
Que malgré le fait qu'une relation soit chaude et érotique au départ
La passion s'affaiblit et il vaut mieux
Qu'il y ait autre chose pour en prendre la place

J'ai appris
Que les héros sont les gens
Qui font ce qu'il y a à faire
Quand cela doit être fait
Sans un regard pour les conséquences

J'ai appris
Qu'apprendre à pardonner demande de l'entraînement

J'ai appris
Qu'il y a des gens qui vous aiment profondément
Mais ne savent pas comment l'exprimer

J'ai appris
Que l'argent est un sale moyen de marquer des points

J'ai appris
Que mes meilleurs Amis et moi pouvons faire n'importe quoi
Comme rien du tout et s'amuser comme des fous

J'ai appris
Que parfois, les personnes qu'on croirait
Nous frapper à terre
Seront celles à nous relever

J'ai appris
Que parfois quand je suis en colère
J'en ai le droit
Mais cela ne me donne pas
Le droit d'être cruel

J'ai appris
Que la véritable Amitié continue à se développer
Même à travers les plus longues distances
De même pour le vrai Amour

J'ai appris
Que ce n'est pas parce qu'une personne ne vous aime pas
Comme vous voudriez qu'elle vous aime
Qu'elle ne vous aime pas
Avec tout ce qu'elle a

J'ai appris
Que la maturité a beaucoup plus de rapport
Avec les expériences qu'on a eu
Et ce qu'on a tiré d'elles
Et moins de rapport avec combien
D'anniversaires on a fêté

J'ai appris
Qu'importe la valeur d'un Ami
Il nous fera du mal
Même une fois de temps en temps
Et on doit le pardonner pour cela

J'ai appris
Que ce n'est jamais suffisant
D'être pardonné par les autres
Des fois il faut apprendre
A se pardonner soi-même

J'ai appris
Qu'importe combien
Le coeur est blessé
Le monde ne s'arrête pas pour autant

J'ai appris
Que notre passé et les circonstances
Peuvent avoir influencé qui nous sommes
Mais nous sommes responsables de ce que nous sommes devenus

J'ai appris
Que parfois quand mes Amis se disputent
Je suis obligé de choisir un camp
Même si je ne le veux pas

J'ai appris
Que ce n'est pas parce que deux personnes se disputent
Qu'ils ne s'aiment pas
Et que ce n'est pas parce qu'ils ne se disputent pas
Que cela veut dire qu'ils s'aiment

J'ai appris
Que l'on n'a pas à changer ses Amis
Si on comprend que les Amis changent

J'ai appris
Qu'il ne faut jamais être avide
De découvrir un secret
Cela peut changer une vie pour toujours

J'ai appris
Que deux personnes peuvent regarder
Exactement la même chose
Et voir quelque chose de complètement différent

J'ai appris
Qu'il y a beaucoup de moyen de tomber
Et de rester amoureux

J'ai appris
Qu'importent les conséquences
Ceux qui sont honnêtes avec eux-mêmes
Vont plus loin dans la vie

J'ai appris
Que notre vie peut être changée
En quelques heures
Par des personnes qui ne nous connaissent même pas

J'ai appris
Que même lorsqu'on pense
Qu'on a plus rien à donner
Quand un Ami a besoin de nous
On trouve la force de l'aider

J'ai appris
Qu'écrire, aussi bien que parler,
Peut aider à guérir les peines émotionnelles

J'ai appris
Que les gens que nous aimons le plus dans la vie
Nous sont pris trop tôt

J'ai appris
Que bien que le mot "Amour"
Puisse avoir de nombreuses significations
Il perd de sa valeur quand il est trop utilisé

J'ai appris
Qu'il est difficile de déterminer
Où tracer une ligne
Entre être gentil et
Ne pas blesser les autres
Et défendre ce que l'on croit

Ton amie *Printemps*
mille bisous
xxxx
Mai 2000

XXX XXX XXX XXX

Réponse 5:

Salut Martin,

J'ai remarqué que beaucoup de personnes t'envoyaient des messages, tu ne réponds peut-être pas à tous mais je t'écris quand même. J'ai lu ton poême et sincèrement, je dois te dire qu'il m'a fait pleurer.

En le lisant, je suis vraiment entrée à l'intérieur et en même temps, je me mettais à ta place. Tu m'a l'air d'une personne profonde et c'est bien. Tu désirais parler à des femmes et bien me voilà!

Je suis plus jeune que toi, mais pour moi ce n'ai pas un problème.

Si tu veux m'écrire, je vais te lire avec attention. Pour parler de n'importe quel sujet...( J'aime ça parler et étouter le monde. Alors si ça te tente qu'on échange plus, ça va me faire plaisir de recevoir une réponse...

Je t'embrasse
bye bye
Maryse
Mai 2000

XXX XXX XXX XXX

Réponse à Maryse:

Martin reçoit éfféctivement beaucoup de messages. Il n'affiche pas toutes ses réponses. Merci de lui écrire.. Bientôt vous lirez d'autres poèmes de lui.
ML

XXX XXX XXX XXX

Poèmes de Martin dédié à ses correspondants:

La vie en face

Je me croyais coupable
J’en devenais malade
Mais je me suis trompé
J’avais pas mal de toé
Maintenant ma peine
Pour toi ma belle reine
Je fonce encore
Et toi tu vas nul part

Je regarde la vie en face
Ast’heure, c’est toé qui perd la face
On récolte ce qu’on a semé
Ast’heure tu cherche pour t’agripper

T’a voulu me faire a croire
Que c’était moi l’enfer
Mais c’est toi qui nourissait
Toute cette rage que j’gardais
Maintenant que t’es partie
Mon mal t’a suivi
Et aujourd’hui la vie
À pleine dent elle me sourie

Regarde la vie en face
Ast’heure, c’est toé qui perd la face
On récolte ce qu’on a semé
Ast’heure tu cherche pour t’agripper
Je peux rien pour toé
Y’a juste que toé pour t’aider
Viendra le jour ou tu verras
Tout ce que t’as laissé derrière toé
À toi, tu voudras revenir
Ou tu voudras en finir

Regarde la vie en face
Ast’heure, c’est toé qui perd la face
On récolte ce qu’on a semé
Ast’heure tu cherche pour t’agripper

Moi, j’ai compris
Y faut pas que tu lâches dans la vie
Faut pas laisser tomber
Surtout quand t’as tout essayé
Je me taperais plus sur la tête
Malgré mes états de crises
Fini les jours de tempête
Malgré les larmes grises

Je regarde la vie en face
Ast’heure, c’est toé qui perd la face
On récolte ce qu’on a semé
Ast’heure tu cherche pour t’agripper

Martin. B

Qu’est-ce qui m’arrive..?

La nuit je me cache
La nuit je pleure
Mon avenir en arrache
De mon avenir j’ai peur
Je pleure dans mon silence

Qu’est-ce qui m’arrive
Fallait-il que ça arrive
Je ne comprends plus pantoute
Non je ne comprends plus et j’en doute
La souffrance et l’esperance
C’est tout ce qui me reste de plaisance

La guerre est déclarée
J’va tu survivre ou bien crevé
J’pu plus courir
Je ne peux plus fuir
Tout se défile devant mes yeux
Les démons s’agitent contre mes yeux

Qu’est-ce qui m’arrive
Fallait-il que ça arrive
Je ne comprends plus pantoute
Non je ne comprends plus et j’en doute
Tout ce que j’ai tenté
À chaque fois ça l’a coulé

Je ne comprends plus pantoute
Non je ne comprends plus et j’en doute

On a rien d’aquis je le sais
Mais laissez-moi respirer
J’ai tu trop pêché
En ai je trop demandé..?
Je veux seulement être heureux
Lâchez-moi un peu

Qu’est-ce qui m’arrive
Fallait-il que ça arrive

Je ne comprends plus pantoute
Non je ne comprends plus et j’en doute
La souffrance et l’esperance
C’est tout ce qui me reste de plaisance

Martin. B

XXX XXX XXX XXX

Réponse 6:

Salut Martin,

Le plus beau des beaux Martin..
belle intro ne trouves-tu pas.

Je viens de lire tes poèmes et WOW!!
ils sont super..

Tu savais pas que j'ai un site de la découverte de soi et si tu veux je peux y placer tes poèmes et y inscrire ton nom et ton adresse, tu me le diras si cela interesse..oké mon beau

J`ai fini de semer mon jardin pratiquement il me reste que les plants hors terre comme les tomates ect...

A part de cela , pas d'inspirations se soir j'ai travaillé sur ma ferme et mon site et je dois avouer que je suis brûlée b'en raide

H'hesite pas a m'écrire et j'attends ta réponse pour tes poèmes ..

À bientôt mon beau Martin
et fais attention à toi.

Et tu m'as pas dis si on pouvait envoyé des page web je t'enverrais des pages de mon site...

C'est tu assez gros mon poème "J'ai appris" tu as vu la..?
Je l'ai écris ainsi pour ne pas que tu oublie de me le dire

Bisous
ta copine *Printemps*

XXX XXX XXX XXX

Réponse 7:

Salut Martin,

Merci ben de me répondre. J'espère que tu vas bien ces temps-ci. J ai reçu 2 de tes poèmes par courrier et je les ai lu avec attention pour vraiment ressentir ce que tu voulais faire savoir sur papier. j'espère que ça te fais du bien d'écrire, moi je sais que lorsque je le fais, c'est comme si je me confiais à quelqu'un, on réalise des choses en voyant ce qu'on écrit plutôt qu'en le laissant dans notre tête. C'est difficile à expliquer. Je voudrais bien t'écrire des paroles encourageantes mais je ne sais pas vraiment ce que tu as le goût d'entendre, tout le monde doivent t'écrire la même chose. J'ai déjà connu un gars qui avait fait du temps et que ça ne lui dérangeait pas d'en parler, de tout ce qu'il vivait. Mais, avec toi c'est autre chose, t'as juste à me le dire si tu veux qu'en lisant mes lettres tu te sentes ailleurs, je vais faire de mon mieux :).

Je ne sais pas quand tu vas lire mon message, mais je vais attendre ta réponse.. parle-moi de toi et dis-moi ce que tu veux savoir de moi, on va pouvoir mieux se connaître, je te laisse...

Je vais penser à toi fort fort...
bye bye pis prends soin de toi
Maryse
Juin 2000

XXX XXX XXX XXX

Réponse à WilloW:

Salut Willow

D’après moi la différence ne disparaîtra jamais. Chacun a sa façon de vivre. Si tout le monde était pareil ça serait pas intérressant.. Y’aurait des problèmes. Chacun voudrait moins ressembler à l’autre.. Puisqu’on est naturellement différents, il faut travailler à cultiver ses différences… Vive la différence

Noirs et blancs dans le même système
Derrière des murs café-crèmes

Martin.

XXX XXX XXX XXX

Réponse 8:

Bonjour Martin,

Je suis très content que tu m'ai répondu et je crois que tu as bien raison. La différence est ce qui donne la possibilité d'haïr mais aussi celle d'aimer du plus profond de son coeur. Mais pourquoi est-ce si difficile de pouvoir accepter la différence?

Aujourd'hui, je me bat à tous les jours pour mes droits. Je reçois des menaces, on vandalise mon casier à l'école, on me fais du chantage juste parce que j'ose montrer de l'affection à la personne que j'aime quand il vient me chercher à l'école. Mais rien, non rien ne me fera changer d'avis, j'ai le droit d'être fier et j'entends l'exercer. Je suis plus fort qu'eux, mes expérience m'ont beaucoup appris, je suis passé par trop de tentatives de suicide pour ne pas aimer la vie et avoir peur de la mort. Je ne suis pas invincible mais ce qui ne me tuera pas me rendra plus fort. Et si je meurs, je mourrai en paix car je saurai que j'ai accomplie une partie de la tâche pour la liberté d'expression.

En m'excusant de ce retard et en espèrant recevoir des nouvelles de toi.

Le WilloW
Juin 2000

XXX XXX XXX XXX

Réponse 9:

Bonjour Martin,

Moi je te dirais que tu n'as pas à recomencer à zéro !
Recommencer à zéro quand tu as déja des enfants ! je dirais que tu continue là où tu en étais, mais avec plus de force.

J'ai été incarcéré moi aussi, pour un période de 12 mois ! j'ai fait 8 mois.
J'en ai profité pour trouver le plus de positif a cette incarcération. J ai évolué par l'intérieur. Une grande évolution et de nouvelles forces pour affronter la société. C'est vraie que c'est pas drôle, mais y a rien qui arrive pour rien, faut essayer de voir le positif de ce qui arrive. En profiter pour travailler sur tes forces intérieurs et de les développer. Aller chercher ce que tu n'auras pas le temp de faire a ta sortie de la prison. Ou toute simplement en profité pour suivre des cours, ce que je suis sur que t'aimerais mieux faire toute de suite que quand tu seras a l'extérieur.

Je te souhaite une belle journée
Daniel
Juin 2000

XXX XXX XXX XXX

Réponse 10:

Salut Martin,

J'ai aimé ton courage sur le message vocal que j'ai cru déceler. Je t'envoies un allégorie en espérant qu'elle te fera du bien:

France
octobre 2000

A LA CONQUÊTE DE LA RIVIÈRE

Il était une fois un jeune homme qui, dès son enfance, avait appris à faire du canot avec ses parents. Tous les jours, il allait se promener sur la rivière et ses randonnées étaient habituellement très longues. Parfois, il se promenait seul. D'autres fois, il emmenait des gens avec lui car il aimait beaucoup la présence d'amis. Un beau jour qu'il sillonnait la rivière calme sous un soleil resplendissant, il vit apparaître au loin une série de remous inquiétants. Comme il avait déjà l'expérience des rapides et qu'il savait bien contrôler son embarcation, il ne s'en fit pas outre mesure. Son gilet de sauvetage était au fond du canot et il se dit que s'il en avait de besoin, il serait toujours temps de l'endosser.

Tout à coup, une bourrasque de vent venue de nulle part se leva si rapidement qu'il fut projeté vers les rapides à une vitesse vertigineuse. Il commença à avoir peur. Mais comme il avait déjà vu des canotiers traverser ces rapides par forts vents, il se dit :" Si d'autres ont réussi, je devrais surmonter l'épreuve moi aussi." Cela le rassura un peu.

Malgré tout, chaque fois qu'il faisait un mouvement avec sa rame, son canot se heurtait à de gros rochers. Il continua à ramer et à s'agripper tant bien que mal aux bords de son canot. Il voulut endosser son gilet de sauvetage mais ce dernier avait basculé par-dessus bord. Alors, malgré le fait qu'il sache bien nager, la peur s'empara de lui de plus en plus. Il pagaya à droite et à gauche, mais en vain! Il perdait le contrôle de sa frêle embarcation emportée par les rapides et ses forces diminuaient graduellement, si bien que ses rames lui échappèrent. Il ne voyait plus à l'horizon que des tourbillons violents, des vagues et des rochers. Le beau soleil si chaud avait lui aussi disparu. Ses yeux balayaient la rive et il ne voyait pas personne. Pourtant, dans ses randonnées précédentes, il y avait toujours plein de gens sur les berges à qui il aurait pu demander de l'aide. Il avait beau crier "Au secours! Au secours!", il avait l'impression que le vent emportait sa voix. Sa peur augmentait, ses forces déclinaient et il se sentait si seul, si isolé.

Il songeait à se laisser chavirer quand tout à coup, il entendit une voix : " Accroches-toi! Tiens bon! Je suis là!" D'où venait ce message?? Quel était ce miracle? Se ressaisissant, il s'essuya les yeux du revers de sa manche et il vit soudain plusieurs visages familiers sur le rivage. Lui qui pensait que tous l'avaient abandonné, il s'aperçut que ce n'était que l'eau dans ses yeux et la sueur qui coulait de son front qui avaient brouillé sa vision. Les amis qu'il ne voyait plus étaient toujours là, l'appelant et lui lançant des cordes, des bouées et des gilets de sauvetage. Toutes ces personnes qui l'aimaient tant, il les avait oubliées et de les voir se démener ainsi afin de le sauver lui redonna force et courage. Il se souvint alors qu'il avait laissé une vieille rame au fond du canot, il s'en empara et s'approchant du rivage, il réussit à attraper des cordes lançées ça et là sur l'eau. Et comme il ne voulait pas quitter la rivière, il se laissa guider par ces cordes tressées d'amour.

Le vent tomba, le cours d'eau se calma de plus en plus le soleil réapparut. Il se demanda alors pourquoi il avait l'impression qu'il faisait aussi sombre que dans un tunnel au moment où il était au beau milieu des rapides. Il se retourna et vit qu'il avait passé un couloir où les arbres étaient tellement fournis qu'ils lui cachaient le soleil. De plus, il n'avait pas pris le temps de lever la tête pour voir qu'un gros nuage lui avait temporairement caché le soleil. Tout comme l'eau, le froid et le vent l'avaient empêché de voir tous ces gens suivre son itinéraire.

Il tenait toujours toutes ces cordes qui lui avaient été lancées, ces cordes qui l'avaient guidé, dirigé ver la din des rapides et qui lui avaient permis de se reposer et de reprendre des forces. Il les laissa échapper une à une et, d'un signe de la main, remercia tous les gens qui les avaient lancées. Bientôt, on n'entendit plus que le bruit calme de l'eau qui coule doucement.

Notre petit homme se promit que désormais, aucun rapide ne lui ferait plus peur puisqu'il savait maintenant que tous ce gens seraient toujours là et qu'ils pourraient toujours compter sur eux. Et il se dit :"Si ce gens m'aimaient tant, c'est que je suis quelqu'un et que je me dois de m'aimer moi-même".