En cavale

Couché dans mon univers carcérale,
Je rêve de couper le cordon ambilical,
Pour me relever de ma position foetale,
Et pouvoir me libérer par un cri primal

Je dors dans ce monde, devenu normal
Dans ce monde, tout semble banal,
Parmi les marginaux, je suis marginal
Des histoires vraies, complètement mentales.

Une douce follie, me mord, comme un chacal
Qui veut faire saigner, mon piedestal,
Pour que je tombe dans ce lit hivernal
Couché dans mon univers carcéral

Je rêve de faire sortir de moi cet animal
Source de haine et de douleur viscérale
Tellement puissante et si infernal,
Que je meurs parfois.. Oui, j'ai mal

Je me vois, dans ces eaux prénatales,
Flottant dans mon univers téâtrale
Rêvant de hurler ce cri de liberté triomphale
Rêvant de hurler enfin ce cri, suffoqué.. Brutal.

Luck Markov
20 oct 1999

XXX XXX

 


retour à paroles en recherche de musique