Programmes des activités

Les activités favorisant la réinsertion sociale des personnes incarcérées sont notamment des activités de travail, rémunéré ou non, de formation académique et personnelle ainsi que des activités sportives, socioculturelles et de loisirs.

La clientèle des établissements de détention présente de graves lacunes sur le plan de la scolarité et de l'employabilité. La bonne volonté n'étant pas toujours suffisante pour permettre à une personne incarcérée de réintégrer la société, la formation représente un moyen privilégié pour combler certains vides. Des services d'information scolaire, d'évaluation et d'orientation sont offerts aux personnes intéressées.

Généralement, la formation est dispensée dans le cadre d'un protocole d'entente intervenu avec le ministère de l'Éducation. Il s'agit principalement de cours de niveau pré-secondaire et secondaire en alphabétisation, de français et mathématiques dispensés par la commission scolaire locale.

Sur la même base, des cours de formation professionnelle adaptés aux travaux en ateliers sont également disponibles dans certains établissements. Lorsqu'il est plus avantageux de le faire ou pour répondre à des besoins plus précis, il arrive que le Fonds engage ses propres professeurs.

Des cours de développement personnel et social traitant de savoir-vivre, de budget, d'hygiène, de sexualité et d'autres sujets répondant aux problématiques identifiées chez les personnes incarcérées sont également offerts.

Dans chaque établissement, le Fonds au bénéfice des personnes incarcérées met une bibliothèque à leur disposition. Chaque année, c'est près d'un demi-million de dollars qui sont investis par les Fonds pour la formation de la clientèle carcérale.

Les activités socioculturelles, les loisirs et les sports

Les Fonds sont également chargés de l'organisation et du financement de l'ensemble des activités permettant de contrer l'oisiveté des personnes incarcérées au cours de leur séjour en établissement ainsi que des diverses rencontres impliquant des intervenants de la communauté et ayant comme objectif d'engendrer des changements de comportement.

Des ateliers de sensibilisation portant sur des sujets tels la toxicomanie, la violence, le suicide, les MTS et le SIDA sont offerts dans la majorité des établissements. Le Fonds apporte son support à des rencontres de groupements tels les alcooliques anonymes, les narcomanes anonymes et autres. Des sorties dans la communauté et des activités internes concernant la pastorale, la religion et divers sujets à caractère culturel sont rendues disponibles.

Le Fonds au bénéfice des personnes incarcérées de l'établissement défraie le coût de tous les équipements et services servant aux loisirs et aux activités sportives pratiquées par la clientèle.

Les télévisions, le service de câblodistribution ou la location de vidéocassettes le cas échéant, sont fournis et payés par le Fonds aussi bien que le bâton de hockey, l'équipement et le chandail ou encore les matériaux, l'équipement ainsi que l'animateur nécessaires à la pratique de diverses formes d'art et de bricolage.

Les Fonds investissent plus d'un demi-million annuellement pour la mise en application des programmes sportifs, socioculturels et de loisirs dans les établissements de détention du Québec.








Historique - Travail rémunéré - Programmes des activités
Produits et services - Témoignages - Liens - Contact

Retour à fonds - Retour à accueil