Joyeux noël mémé !

TU VOIS, J'T'AI PAS OUBLIÉE MÉMÉ !
DANS UN P'TIT COIN TOUT GRIS
AU FOND SE MON ESPRIT,
TU METS DES FLEURS DANS MES PENSÉES.

QUAND JE SUIS TRISTE BLASÉ
PAR TOUT LE BLUES DU TEMPS D'ICI,
PAR TOUT LE TRACAS DE MES SOUCIS,
J'ASPIRE À TOI ET J'SUIS BUZZÉ

ET PUIS QUAND C'EST LA FÊTE
ET QU'ON EST LÀ, DEDANS LA BOITE,
À Y PENSER TRÈS FORT À SE FAIRE LES MAINS MOITES
JE RESPIRE TA JOIE, TU RALLUMES MA TÊTE

AVEC TOUS TES LAMPIONS COMME DES FLEURS DU CIEL
QUE TU M'AS ENVOYÉS AVEC TA DAME BLANCHE
POUR ME FAIRE CROIRE QU'ICI C'EST TOUS LES JOURS DIMENCHE
JOYEUX NOËL, MÉMÉ, JOYEUX NOËL !

MLF

 


retrour à litterature des Souverains | retour à création