"Emprisonner ne devrait pas dire cacher"

Ariane Bottex-Ferragne et Kattam Laraki-Côté, deux finissants du secondaire à l'école Joseph-François-Perrault de Montréal, ont choisi
Souverains anonymes
comme thème pour leur travail en cours de français.

Le résultat est surprenant..

Écoutez:

écoutez
"emprisonner ne devrait pas dire cacher" 8 '06

..vos commentaires sur ce reportage sont les bienvenus..







©M.L. 1991