L'ami...

Il est de ces gens là
Qui miaulent doucement, appelant les caresses,
Il est de ces gens là
Quoi pleurent tistement, enfants de l'intendresse,
Il est de ces gens là
Qui enrobent souvent leur âme de mystère,
Il est de ces gens là
Qui parlent tout le temps, invitant à se taire.

Il est de ces fous là
Qui rugissent souvent aux quatre coins du ciel,
Il est de ces fous là
Qui écorchent vraiment l'espoir en vain, cruels,
Il est de ces fous là
Qui mentent aveuglément, parodie de l'amer,
Il est de ces fous là
Qui croient tout ce qu'ils mentent, traîtresse chimères.

Il était de ceux là
Dont tu crois qu'ils sont vrais, à la souffrance,
Il était de ceux là
Dont tu lisais tout bas au cœur ,la délivrance,
Il était de ceux là
Dont tu buvais aux yeux les larmes d'amertume,

Il était celui là
Dont l'âme était plus noir, plus noir que bithume…

MLF

 


retrour à litterature des Souverains | retour à création