..livre de briques (suite)..

..groupes de discussion..

 


66

Bonjour me m'apelle Catherine, je suis arrivée sur ce site par hasard. Je suis resté surprise de la qualité du site, des émissions et surtout, des talents que vous possédez, bravo.J'ai presque tout lu les messages et certains parmis vous autres sont excessivement touchants. Je trouve que c'est important de vous faire connaître, de parler de vous, de ce que vous ressentez, de ce que vous aimez et de ce que vous vivez. Car, malheureusement, le monde en général ne vous connaissent pas et ils n'ont pas nécessairement des pensées positives à votre égard. Il faut vous connaître, pour remarquer qu'il y a parmis vous, des gens qui veulent réellement ce sortir de là. Mais, par manque de ressources, d'encouragements, d'entourage, ils n'arrivent pas. Pour ma part, j'ai eu la chance d'aller visiter la prison de Saint-Jérôme et de parler avec des détenues, il y a cinq ans. Je voudrais mettre de l'importance sur le mot chance, parce que c'est une CHANCE de vous rencontrer et de vous parler. Grâce à cela, j'ai changé complètement ma mentalité envers vous. On se rend contre qu'il n'y a pas juste les mauvaises personnes qui se foutent du monde en prison. Il y a aussi des ÊTRES HUMAINS, qui possèdent un COEUR et des SENTIMENTS. En plus, mon ex-copain, avec qui j'ai un enfant de 10 mois, a fait, lui aussi, de la prison. Il va problablement y retourner prochainement, car l'adrénaline d'un événement lui a fait perdre la réalité, la responsabilité qu'il avait envers son petit garçon. Je ne lui en veux pas, car je sais que certaine situation, certain événement, le vécue, les émotions et l'adrénaline, sont des éléments qui embrouillent notre lucidité. Pour ma part, je crois qu'il faut croire pour sens sortir. Par exemple, croire a son entourage, croire aux ressources disponibles, même s'il ce font rare, croire en Dieu, mais surtout croire en VOUS, croire a votre POTENTIEL, croire a votre VOLONTÉ DE RÉUSSIR À SURMONTER DES ÉPREUVES. Je ne dis pas que croire va régler tout vos problèmes, mais peut-être que ceci va vous permettre de vous trouver un but, de vous accrocher à quelque chose. Parce que sans but, sans croyance, sans quelques chose à s'accrocher, il est plus difficile de s'en sortir. Jespère que chacun d'entre vous va être capable de s'en sortir pour être heureux et vivre pleinement la vie qui est malheureusement très courte. Jespère que les échanges existent encore, car lorsque j'ai lue les autres messages, ils étaient datés de 2001. Entucas.... Catherine ( bravo encore une fois pour ce magnifique site) novembre 2002

Catherine
6 novembre 2002

 


65

Bonjour Souverain mais sage, Message d'amitié, message d'espoir, message de liberté. Lorsqu'on écrit, on se libère, on libère nos pensées, ça nous fait grandir. J'écris un livre depuis près de 5 ans, pour essayer d'oublier le passé et vivre au jour le jour. C'est difficile de ne pas entendre parler des siens, de ceux qu'on aime, mais garde espoir, nous sommes là, nous les lecteurs, prêt à vous écouter et à vous raconter... je vois que tu aimes la pêche, moi aussi, aujourd'hui j'ai mangé du filet de doré frais pêché... il m'arrive de chanter aussi dans ma douche, j'ai pas le choix, je ne chante pas très bien, alors je me cache pour chanter, c'est cool pareil, j'aime bien faire de l'opéra et réveiller les voisins, je rigole, mon enfant me dit toujours que c'est mieux de me concentrer dans ma douche, que je ne ferais pas carrière ! L'automne est là,,, il fait toujours beau, tu t'amuses au basket parfois ? tu te promènes ? profite du soleil ? Moi j'essaye, chaque jour, après l'école. Bon, j'y vais, j'ai une pensée positive pour toi, et j'espère que tu auras des nouvelles de ta famille sous peu.

Shalanda
6 octobre 2002

 


64

Salut Mohamed et les Souverains..

Je suis un ex detenu de Bordeaux qui est devenu un honnête citoyen(AYOYE) et c'est en grande partie grace à Mohamed Lotfi qui m'a donné la chance de pouvoir m'exprimer sur des sujets qui, soit me révoltait, soit me faisait vivre de l'injustice. Pouvoir s'exprimer en prison est une chance inouie que tous les détenus devraient prendre. Moi j'ai choisi de m'exprimer et aujourd'hui je peux partager mes experiences avec des gens à l'exterieur et leur faire voir que c'est pas vrai qu'on est tous des pourris, des dechets de la societe etc. Je suis heureux de pouvoir enfin communiquer avec vous car je sais ce que vous vivez dans cet etablissement ou tout est froid mais ou la chaleur humaine existe grace à SOUVERAINS ANONYMES.

PS: Mohamed, 18 mois d'abstinence(ayoye)..!

Jasminricko.
6 octobre 2002

 


63

Bonjour souverain de lune.
J'ai découvert hier une fable quipourra te redonner du courage: Les casseurs de cailloux de Ch. Peguy. Peguy a rencontré un casseur de cailloux, très triste. Son métier était dur, fatigant, il se sentait être un sous-homme. Puis Peguy rencontre un 2ème casseur de cailloux. Lui, étaitplus heureux, car il ne trouvaitpas de travail. Il se réjouissait donc d'avoir trouvé celui-ci, car cela lui permettait de nourrir sa famille. Puis Peguy rencontre un 3ème casseur de cailloux. Celui-là était très heureux, la mine réjouie. Et il répondit: "moi, je batis une cathédrale". J'espère que cette fable te permettra de garder espoir. La leçon à en tirer est que ou qu'on soit, quoiqu'on fasse, et même dans la pire des situations, seuls l'espoir et les projets font vivre. Ils réchauffent le coeur et permettent d'attendre une situation meilleure dans le mieux-être possible.

Casseuse de cailloux n°3
21 juillet 2002

 


62

Salut

Je me nomme Mario Bourbeau, J'ai L'été de 1998 lors de mon incarcération participé du centre de détention d'orsainville à l'émission en autres où l'historien mr Jacques ????? (navré blanc de memoire) étais l'invité, et une autre aussi avec un chansonnier de blues de jazz dont encore la le nom m'échappe. Ce fut pour moi des expériences des plus enrichissantes. Qu'importe le pourquoi de mon incarceration à L'epoque, disons que j'appartenais aux mondes criminalisés. J'avais en ce moment décidé, que ma vie prendrait un autre tournant et croyez moi c'est ce qui s'est produit...

Je suis maintenant à L'université de sherbrooke en toxicomanie et au certificat multidiciplinaire, je suis la preuve vivant que malgré mon lourd passé criminel, tout individu qui le désire vraiment est reinsersable dans la societé...

Je tiens à vous dire merci pour le réconfort et surtout pour m'avoir permis à l'époque de m'évader de cette bouffeuse d'âme qu'est la prison.

Encore merci à vous de Souverains Anonymes, et continuer à donner de l'espoir a d'autres..

Mario
Décembre 2000

 


61

Bonjour,

J'ai effectivement regardé trop vite. En prenant connaissance de votre message, j'ai tout d'abord pensé qu'il s'agissait d'une organisation politique faisant la promotion de la souveraineté. Quand j'ai vu le lien "Desinscription", j'ai pensé que j'étais en quelques sortes incrit à une liste.

Je viens de passer une bonne demi-heure sur votre site (je n'en ai vu qu'une partie) et je l'ai trouvé très très intéressant. Je compte bien y revenir et poursuivre ma lecture. Même en se voulant l'esprit large, nous ne sommes jamais complètement à l'abris des préjugés et des stéréotypes. Votre site contribue à nous ramener à l'ordre en ce sens.

Je vous encourage à continuer cet excellent travail

Au plaisir de vous revoir aussi sur fr.sci.philo
@+

Idem
Décembre 2000

 


60

Bonjour,

D'abord je voudrais vous féliciter pour votre site internet. C'est la première fois que je le visionnais personnellement. Tout en regardant votre site et en voyant qu'il est possible d'échanger avec les personnes j'ai eu une idée. Je ne sais pas si quelqu'un voudra m'aider mais je me risque quand même à demander. Je cherche des idées pour faire un jeu de société. Le but du jeu est d'apprendre comment on peut éviter d'attraper le virus de l'hépatite C tout en s'amusant. Le jeu est destiné aux personnes qui consomment de la drogue par injection. J'aimerais savoir si quelqu'un aurai des idées de jeux assez le fun pour que les gens aient envie de jouer. L'hépatite C commence à s'imposer comme maladie et il faut à tout prix arriver à la freiner avant qu'elle ne devienne un fléau chez notre clientèle. Si vous connaissez quelqu'un qui a de l'imagination pour me donner des idées j'apprécierai beaucoup. merci et à bientôt,

Isabelle
Août 2000


59

Salut les souverains anonymes

Je reviens à peine d'un long voyage à l'étranger que je découvre votre site. Dommage que je ne l'aie pas connu avant mon départ en janvier, car je vous aurais sans doute inclus dans ma liste de correspondants avec qui il m'a été possible de communiquer par courriel durant mon périple.

Ce matin, après ces mois de congé, je suis retournée au travail et j'ai choisi que cette journée soit heureuse pour moi et les autres en y entrant avec ma bonne humeur et une énergie positive que j'avais envie de communiquer. Alors voilà que ce soir je vous en envoie tout plein à vous aussi.

Avant de vous laisser permettez moi de transmettre l'adresse de votre site web à mon fils et à tou(te)s mes ami(e)s d'ici et d'ailleurs. Je pense particulièrement à un groupe de jeunes lycéens français que j'ai rencontré au Mémorial d'Auschwitz alors que nous venions de passer une journée bien pluvieuse et bouleversante à visiter ce camp ainsi que celui de Birkenau. Microphone en main, ces jeunes m'ont interviewée afin de recueillir mes impressions et partager les leur avec moi. Tout cela en vue d'une émission qui a été, je crois, diffusée sur Radio-France depuis.

En bref je leur ai dit l'importance de se soucier de ceux qui sont de l'autre côté du mur ou des barbelés... Si plus d'êtres humains s'étaient souciés de ces prisonniers, n'y aurait-il pas eu des millions de vies épargnées???

Et bien que votre situation ne soit pas comparable à celle des peuples juif, polonais, russe et tzigane qui furent les principales cibles de cette campagne d'extermination, je crois que vous méritez l'attention d'une société qui a sa part de responsabilité, ainsi que celle d'un groupe de jeunes sensibilisé à diverses formes d'oppression et d'une citoyenne qui croit en la solidarité humaine.

Votre site web me permet de regarder de l'autre côté du mur, d'écouter votre parole, d'apprécier vos oeuvres et de vous dire que VOUS N'ÊTES PAS SEULS et que je veux recevoir de vos nouvelles.

MERCI à Mohamed, à Arobas.net et à vous tous...

Lornord
Août 2000


58

Bonjour a tous en dedans, je m'apelle Marc Archambault mon père était gardien en 1962 et j'espere qu'il a été correct avec les gars de ce temps là.
Il s'apellait Jacques, Moi je vous comprend un peu parce que j'ai subi la prison. Chez-nous c'était l'enfer dans la maison, je vous jure.

Maintenent il est décédé. J'en suis presque comtent et delivré de cette prison dans la maison.

Merci de m'avoir lu et bonne journneé a tous.

Marc
Mai 2000


57

Je trouve ca formidable que les prisonniers puissent être libres sur Internet et s'exprimer a fond sans être jugés par personne de cette société (MALADE).
POUR MA PART JE SUIS FIER DE POUVOIR VISITER VOTRE SITES INTERNET...
Votre page WEB est très bien fait. Continuez.
J'espere que vous serrez remarquer d'une autres façons pour vos talents

BONNE CHANCE A VOUS TOUS.

Yves
Mai 2000


56

Mohamed je te remercie beaucoup pour le courage que tu m'a apporté quand j'etait à la prison de "Bordeaux" tu as su nous faire baisser la pression. Toi seul pouvais nous contrôler, bravo . Aujourd'hui, je suis avec la société et je m'ennui beaucoup de Souverains anonymes.

Bravo pour ton émission de radio

Michel Briand.
24 avril 2000


55

Un petit bonjour après avoir fait un tour sur votre site.
Toujours intéressant.
Le problème que je ressens, en venant vous voir, c'est quand même toujours celui de la possibilité de communication. Je suis tellement éloigné de vous, pas tant géographiquement que humainement. Comment dépasser cette barrière, la plus insurmontable peut-être, de la liberté? Sans démagogie? Sans vouloir acheter sa bonne conscience? Sans avoir l'impression de devoir, à tout prix, faire une bonne action (dont vous n'auriez que faire)? Pas facile...

Simplement vous témoigner à nouveau mon soutien pour votre volonté d'ouverture, et combien vous réussissez parfaitement à vous approprier cette aventure majeure de la fin du XX°, l'Internet, qui permet de rapprocher -malgré tout- les hommes. J'ai rencontré déjà quelques amitiés grâce à ce média- des gens que je n'aurais jamais connu autrement... Que certains d'entre vous puissent en faire de même - et peut-être s'infiltrer dans un courant de vie qui les porte plus loin, voilà tout ce que je vous souhaite!

Je pense que bientôt je pourrais vous faire lire le recueil où je parle de mon père juge - en même temps que j'y célèbre le corps amoureux (dont certains extraits sur mon site www.0m1.com ), puisque je vais bientôt être édité (pour un roman junior se passant sur l'Internet) chez un éditeur parisien assez connu, ce qui je l'espère me permettra de faire éditer ce dernier volume.

Encore bravo pour votre site.

Xavier Malbreil
22 avril 2000


54

Bonsoir,

J'ai lu avec intérêt vos messages à Bernard Arcand et si vous le voulez bien, je me permets de vous donner mon opinion. Certes les lois et la justice ne sont pas parfaites parce que l'Homme n'est pas parfait, mais, elles sont perfectibles et c'est ce vers quoi nous devons tendre par nos prises de positions et nos actions. Ceci étant dit, les lois et la justice existent idéalement pour permettre une vie sociale dans un groupe donné. En France, les prisons sont surpeuplées, tous les prisonniers sont mélangé ce qui en fait comme disait Harry une parfaite école du crime. En plus nous avons , je ne sais pas si c'est la même chose au Canada les " préventives" se sont les gens détenu en attente de jugement et ça peut durer des mois, voire des années et ces gens se retrouvent quoiqu'ils soient supposées avoir fait au milieu des autres détenus. Il n'y a aucun respect ni pour les détenus ni pour les surveillants. Les prisonniers sont déplacés d'un endroit à un autre sans aucun soucis pour les familles qui rencontrent souvent de réels problèmes pour rendre visite à leur parent quant à la réinsertion, elle n'existe que dans les discours. Donc, tout est à reprendre et le sujet est loin de mobiliser les foules, c'est le black-out complet. Cependant, il me semble que dans l'idée même de réinsertion entre l'idée de " J'ai payé mon tribut à la société, je ne dois plus rien à personne, je peux donc recommencer à vivre normalement " de ce point de vue, si une réforme du système carcéral est indispensable ici mais aussi chez vous semble-t-il, la société ne pourra jamais en faire l'économie. Bien sur, il y a ce système des "bracelets" électroniques qui est testé en Europe du Nord et qui dans l'absolu semble idéal, en tous cas pour une grande parti des détenus mais il y a le risque que si par hasard le système politique du pays dérive cette pratique ne soit utilisée pour "contrôler" d'autre catégories de populations. Je suis consciente que vu du Canada cette réserve puisse vous paraître ridicule mais ici en Europe nous avons à nos portes Milosevich et plus récemment Heider en Autriche et notre histoire récente nous montre bien qu'une catastrophe politique est vite arrivée. Je tiens aussi à vous dire qu'à mes yeux l'état carcéral est le reflet exact du regard que la société porte sur ses concitoyens et en France, c'est catastrophique !...

A propos du vide, il m'est revenu à l'esprit cette phrase de Saint Exupery " L'amitié est un pont jeté par dessus l'abîme de la solitude "

Cordialement

Catherine.L.Daures
14 mars 2000


53

Salut les gars!
Je suis un p'tit nouveau sur internet et je suis tombé sur le site. C'est cool!. Dans mon temps on aurait jamais vu ça. A 18 ans j'ai fait 3 mois à l'ancienne prison des plaines à Québec. Après 2 mois dehors, retour en l'dans, retour dehors, retour en l'dans. 2 ans, dans l'temps on passait par Bordeaux, puis retour dehors, puis retour en l'dans. 5ans, sans libération conditionnelle, la plus part du temps à Cowansville. Je suis resorti à 25 ans. Aujourd'hui j'ai 50 ans puis je ne suis jamais retourné en l'dans. Je suis marié, un ado de 15 ans puis une bonne job. J'ai été chanceux puis je le suis encore. Mais c'est pas toujours facile. Souvent, entre 4 murs, on se dit que tout ce qu'on veut, c'est une femme, une bonne job, une bière ou deux pis la paix..... Mais quand tu sorts, ça fait chier d'avoir un dossier, ça fait chier de pas avoir d'instruction, ca fait chier d'avoir juste des jobines......Mais ça fait moins chier que d'être en l'dans, puis, avec le temps, ça devient plus facile, puis t'apprends à oublier, puis t'apprends à être heureux..... Quand j'pogne les blues, j'embarque sur mon vieux bike, je part faire un tour sur des vieilles routes de campagnes, puis là, j'l'envoie chier le système. Mon prochain tour, ça va être pour vous autre les gars....
Salut.....!

Denis D
27 février 2000


52

Bonjour,
1) Je suis un auditeur (assez) fidèle de votre émission.
J'aime en particulier la mise en ondes ou "la mise en sons" faite par votre collaborateur, M. Mohammed Lofti.
J'apprécie aussi l'originalité des questions posées aux invités. Ça nous change des entrevues-bonbons où on entend toujours les mêmes propos, les mêmes commentaires, faites par les médias "commerciaux". 2) J'ai 2 suggestions d'invités à vous faire.
3) .Premièrement, M. André Moreau, le philosophe jovialiste.
3a) Ça pourrait faire une émission intéressante, un mélange percutant où des thèmes explosifs pourraient être abordés: philosophie, sexe (eh oui...), liberté, politique. société, morale, alcool, drogues, sida, etc. M. Moreau est un libre-penseur politiquement incorrect, qui parle des vraies affaires. Et je suis sûr que "les gars en-dedans" veulent parler et entendre parler des "vraies affaires". Si vous me permettez un commentaire personnel, ça vous changerait un peu des nymphettes-comédiennes ou des nymphettes-chansonnières, qui sont peut-être très jolies ( et je comprends que vous les invitiez), mais qui souvent n'ont pas disons ... des choses très très profondes à dire. Ça vous changerait aussi de M. Albert Jacquard, le matérialiste-collectiviste-socialiste de gauche, que vous avez invité trois fois. (Allez-vous le réinviter ? ).
3b) Je connais bien l'oeuvre de M. Moreau, et je pourrais, avant l'enregistrement de l'émission, aller rencontrer les responsables de l'émission, pour un ou deux meetings de préparation. Je sais que vous vous préparez soigneusement avant chaque émission. Bien sûr les gars restent complètement libres de poser les questions qu'ils veulent et d'émettre leurs commentaires. Vous pouvez transmettre cette offre de collabo ration à M. Mohammed Lofti.
4) Deuxième suggestion d'invité: M. André Mathieu, écrivain (et éditeur). M. Mathieu est romancier, qui a écrit plus d'une trentaine de livres. Avant de l'inviter, cependant, il faut lire son livre: Hôpital: Danger ! Il parle dans ce livre percutant de ses expériences avec le système de Santé (un sujet d'actualité), de son métier, de la société, etc. Un livre très intéressant. Ce livre est disponible à la bibliothèque de Montréal, à la Centrale. Continuez votre travail très intéressant !
Salutations,

Marc Fraser
23 février 2000


51

Salut les gars
J'ai eu un grave accident de voiture l'année dernière, depuis je suis rester paralysé d'une quadraplégie bref, des quatres membres, mains, jambes, à vie! je n'ai que 23 putin d'année!! bref toute ça pour vous dire que j'aimerais pour tout l'or du monde changer votre cellule avec la mienne! Vous êtes pas mal plus libre que vous le penser!
lâchez surtout pas! d'un condamné à vie.

Martin Lefrançois.
12 février 2000