Ma maîtresse !

Dire que je t'aime, dire amour ne signifie rien
Les paroles sincères, celles qui ont de la valeur
Sont celles qui sont de ton âme, et dans l'âme
Naissent juste des paroles blanches…

Des questions sans réponses, pleines d'espérance
un amour comme le tien ne peut se noyer
Comme une pierre dans un ruisseau
Un amour comme le mien ne peut se terminer
Même en étant loin, perdu
Et ne peut pas brûler, étant fait de feu, ni perdre ni gagner
Car cet amour n'est pas un jeu.

Des rêves qui sont amour, des rêves qui sont amour (bis)
Et j'ai besoin de savoir si tu veux être maîtresse Il est beau de rire, aimer et vivre le tout pour quelqu'un
Il est précieux de souffrir, pleurer ou mourir pour ce même quelqu'un.

Et j'ai besoin de savoir si tu veux être ma maîtresse
Des questions sans réponse, pleines d'espérance
Des rêves qui sont amour, des rêves qui sont amour,
Et j'ai besoin de savoir si tu veux être ma maîtresse

Rolando Balbin

 


retrour à litterature des Souverains | retour à création