Le nombril

Tout à commencé le jour où je suis né. À partir de ce moment jusqu'à maintenant, j'ai toujours été maudit. Simplement parce que je suis né sans nombril. Partout où je me pointais, j'étais la risée du monde. Il faut croire que les gens n'ont jamais vu homme sans nombril. À l'école primaire, tout comme au secondaire, j'en ai bavé plus qu'à mon tour. Tu ne croirais pas ça mec ! Puis arriva le jour où je sautais la coche. C'était lors d'un examen d'une grande importance. Un de mes copains, devenu ex-copain, a prit mes notes passables pour m'en mettre des minables. À cause de lui, j'ai loupé mon entrée à l'université. Mais lui non plus d'ailleurs ! n'a su y entrer parce qu'en ce temps là, l'université n'acceptait pas les défigurés.Cela a bouleversé ma vie, au lieu de faire carrière comme éminent chirurgien, et bien ! je faisais du temps. Aujourd'hui, je suis seul au monde, tout ce que j'ai c'est ma guitare. Je n'attends qu'un événement, que le bon grand Dieu en haut vienne me chercher. Lui au moins je suis sûre qu'il me comprend. C'est un sans nombril lui aussi. Et tous ceux qui n'ont pas de nombril sur cette terre pourront compter sur moi pour les aider. J'en ai trop bavé pour laisser tomber ceux qui n'ont pas eu la chance d'avoir un nombril.

Pierre Alain


 

retrour à litterature des Souverains | retour à création