..où es tu amour..?

Pervers Cité

Chargé à bloc,
Le Joint Juana
Dictame en mains,
Dévalisait le sentiment
Masquait l'âme
Engloutissait la peur
Et l'horreur...

Ville narcose
Adolescente
Héroïnomane-land
Dure comme un stupéfiant
Attendrie à la marie
Là où fumait l'erreur
Ton coeur suivait, craquait
Piqué de cliques
comme autant de cracks
Allumés en coup de foudre
Partis en traînée de poudre

En tes vaines artères
Vils débits, vils profits
*Inextasiables d'extasies
en dépit
Dansaient à la ligne de nos vies
En nos veines verveines
Pervers Cité
À la traite des blanches
Nous revendait,
Nous consommait,
nous consumait
Mitraillant nos veines
Aiguillant nos jours,
nécrosant nos nuits

À l'ombre des lumières
Le tendon aux nids de vipères
Mille ados, mille accros
Le rêve et l'espoir au maquis
Erraient solitaires à l'affût d'amis,
d'Achilles thérapies...

Empoisonnée,
la larme trop faible retentit ;
En jeunesses liquidées, écoulées...
La munition haineuse mirait l'amour
Le coup partit seul : Maudit...
Pervers-City

Aime le Souverain
Nicodème Camarda
9 mars 2001

* Ceci est un nouvel adjectif réunissant pour la première fois ( je crois) les adjectifs " insatiable " et " extasié " . Def : Inextasiable : adj. Qui ne peut être assouvie d'extase.


retrour à litteratures des souverains | retour à création