Rap des hommes rapaillés

C'est dans leurs créations que les hommes de passage en dedans redeviennent
ce qu'ils sont fondamentalement, des hommes.
Le projet ''Rap des hommes rapaillés'' fait particulièrement appel à leurs talents
et leur imaginaire riche de mots et de rythmes.
Ici, les hommes de passage sont les artisans d'une œuvre
qui les conduit à entamer, par leur propre art,
le début dune autre appartenance ou la création est une célébration de la vie.

Par leur rap, ces jeunes associés à des gangs de rue,
transcendent des leçons de rue,
pour en faire des leçons de vie.

Pour souligner le 20 me anniversaire de Souverains anonymes
voici une création audio-visuelle réalisée à partir de masques
que les Souverains ont fabriqué eux-mêmes
dans leur atelier de poterie.

Cette création audio-visuelle fait le lien entre deux projets:
''Libre à vous'', un album créé en 1997
avec la collaboration de plusieurs artistes québécois,
(Éric Lapointe, Richard Séguin, Pol Pelletier..etc)
d'où la pièce ''Y'a pas de poésie en prison''
(Michel Rivard / Christian Mistral / Arr: Quatuor Orphée)
et ''Rappeur solitaire'' créé par Parisien, un Souverain anonyme.
Tel un reporter, Parisien fait le constat de sa condition
durant son passage à ''Bordeaux''.

 

Visionnez le Rap des hommes rapaillés

...........................................................................................................................................................

...........................................................................................................................................................



Gangs de rue, gangs de ruelles
Chantez, rappez les nouvelles
Chantez, rappez les nouvelles