Sol

Salut Marc, je m'appelle René, je suis plombier de métier. Un jour des années 80, nos chemins se sont croisés par un drôle de hasard. Alors que toi Marc tu répétais ton personnage Sol sur la scène du théâtre St-Denis, moi j'étais seul au sous-sol, juste en dessous de la scène, et j'installais une nouvelle tuyauterie. Des deux côtés de la scène, chacun de nous faisait ce qu'il savait le mieux faire. Moi, de la plomberie et toi de la moquerie. J'entendais l'écho de ta voix et le son de tes pas à travers les planches du St-Denis et je me disais:
" Les applaudissements de ce soir seront beaucoup pour Marc Favreau l'artiste et un peu pour René Houde l'artisan " Parce que ce soir là, la scène du St-Denis serait flottante si je n'étais pas passé par là pour empêcher le déluge. Mais je n'étais pas là pour entendre les chaleureuses applaudissements dont je méritais une part.. Aujourd'hui Marc, nos chemins se croisent de nouveau. Mais cette fois nous sommes tous les deux sur la scène des Souverains anonymes, mes amis m'ont promis une ovation en hommage à Marc Favreau l'artiste populaire et à René Houde l'artisan anonyme.. Alors Marc, saluons ensemble notre public que nous aimons et qui nous aiment.. (applaudissement et ovation).
À toi maintenant Marc Favreau de nous libérer de cette cage avec un extrait de ton choix de spectacle " Je persifle et je singe ". A toi de jouer et à nous de t'applaudir.. (applaudissements).

René le plombier


 

retrour à litterature des Souverains | retour à création