La Caféteria

Pieds nus dans mes godasses, cigarette à la main
J'attendais mon cabaret, à la cafétéria…

Au suivant ! au suivant !

J'avais juste vingt ans et nous étions cent vingt
À être le suivant de celui qu'on suivait.

Au suivant ! au suivant !

J'avais juste vingt ans et je me déniaisais
Au bordel délinquant d'une armée délinquante

Au suivant ! au suivant !

Cette voix sonore, qui cognait dans ma tête
C'était comme un écho qui revenait sans cesse

Au suivant ! au suivant !

C'était pas la campagne avec la belle Nicole
C'était l'heure des regrets d'avoir manqué l'école

Au suivant ! au suivant !

Mais je jure que d'entendre cet écho de mes fesses
C'est des coups à vous faire oublier la tendresse

Au suivant ! au suivant !

Jacques Drolet

(Inspiré de la chanson de Brel)


 

retrour à litteratures des souverains | retour à création