..où es tu jeune femme..?

Une île-une ville...
Une prison-une question...

Je me demande dans le noir
et me rapelle tous les soirs
pourquoi les murs sont si durs..?
et pourquoi mon coeur le murmure..?

Je suis, à la vie à la mort,
l'image de ton corps,
la faille de ton fort
et entrailles de ton sort

Je suis l'âme de ton âme
le problême de ton problème
la prison de ta prison
la liberté de ta liberté

J'existe et je résiste
Sans foi ni loi
comme les pierres là-bas
j'existe et je résiste

Je me demande dans le noir
et me rapelle avec espoir
pourquoi les murs sont si durs..?
et pourquoi mon coeur le murmure..?

Aime le Souverain
Nicodème Camarda
11 novembre 2000


retrour à litteratures des souverains | retour à création