2013-11-28 | Rencontres, Débats de Souverains, Vidéos, 2011 à 2015

Gaële 3

« Vas-y chantes-moi la pomme, je t’écoute…. »

Troisième visite de Gaële chez les Souverains

Je quitte ma cellule
Je traverse les couloirs
Je salue mes amis
Je leur dis " à plus tard "


Tu n' quitte pas Bordeaux
ce n’est pas un drame
tu m’évade dans les mots

et les yeux d’une femme

Ta vie est un roman
Ta vie est une chanson
Qui en est l'auteur
c'est toute la question

Des questions que tu te poses
en vers et en proses

Je te salue belle et brave fille
Et je te plaide notre cause

Gaële
Bienvenue parmi les 
Souverains anonymes

1- Bonjour Gaële, je m'appelle Ben. Je te souhaite la bienvenue chez les Souverains anonymes. Tu es à ta troisième visite à notre château. Alors, je vais te dire ce que tu dis dans une de tes chansons « Laisse-toi aller ». Laisse-toi aller pour nous parler, nous écouter et peut-être vers la fin nous chanter quelque chose, après tout, chanter, c’est ton métier.. Moi chanter c’est ma passion, alors je vais te chanter une chanson de bienvenue : Ayoyoye

Gaële, tu es auteure, compositeure et interprètes. Tu es née en France, c’est là que tu as fais tes grandes études en musique. Tu vis au Québec depuis plusieurs années. C’est ici que tu mènes ta carrière. Tu es rendue à ton troisième album. Aujourd’hui, dans notre émission la vie devant soi, nous allons te confier nos projets, nos rêves et nos espoirs. Mais d’abord, j’aimerais t’entendre nous dire quel bilan tu fais de tes onze années au Québec..? Est-ce que la vie t’a mis sur le bon chemin en te guidant vers le Québec..?

2- Bonjour Gaële, je m'appelle Dario, je quitte Bordeaux dans quelques jours. Et je me prépare pour que ma première journée de liberté se passe très bien. La seule façon pour moi de ne pas manquer cette journée, c’est de rentrer chez ma mère et passer toute la journée avec elle. Je lui ai déjà dis tous les plats que j’aimerais manger ce jour là. J’ai beaucoup à rattraper en matière de Cabri, de tasso, de légumes, de poulet, beaucoup de ries cassé avec des cloues de girofles.. Toutes des recettes haïtiennes que ma mère sait faire à la perfection. J’ai aussi beaucoup à me rattraper en matière d’amour et de tendresse, mais ça, je ne te donnerai pas plus de détails.. J’entends me reposer quelques jours avant de commencer à chercher un travail. Après quelques mois de travail, j’aurais fais un peu d’argent et je serai prêt à l’automne pour retourner aux études.. Avec quelques mois aux études ici à Bordeaux, j’ai terminé mon secondaire trois. Voila, tu sais tout de ma vie devant moi, je suis prêt à répondre à une question de ta part, sans la présence de mon avocat..

3- Bonjour Gaële, je m'appelle Youssef. Sur ton site officiel, il y a un vidéo dans lequel tu invites les gens à ton spectacle et tu précises que tu as hâte de leur chanter la pomme. Alors voilà, tu es devant un fan, vas-y chantes-moi la pomme, je t’écoute….

Sérieusement, je voudrais m’arrêter à ta chanson « Pardonne-moi ». Ce titre me rappelle qu’il existe quelques personnes dans ma vie qui j’espère vont me pardonner. Mais la personne la plus importante qui doit me pardonner c’est moi. La vie devant moi ne sera possible que si je réussis à me pardonner. Je ne peux pas réaliser mes rêves si je continue à porter la culpabilité. J’assume mes erreurs et je paye pour, mais je dois passer à autre chose, ouvrir une nouvelle page de ma vie. Ça sera plus facile avec le pardon..

4- Bonjour Gaële, je m'appelle Pascal. J’ai écouté ta chanson Poisson d’Abysse et je n’ai pas pu ne pas me comparer à ce poisson qui vit au fond des eaux dans la noirceur total. Ça fait plus de deux ans que je suis en dedans. J’ai dû apprendre à circuler dans ce monde que je côtoie pour la première fois et je crois avoir bien réussi à trouver en moi toute la lumière pour me faire mon propre chemin. C’est grâce à cette lumière intérieur personnelle que j’ai pu vivre avec un certain art de vivre dans un monde dans le quel je n’ai jamais voulu vivre. J’ai appris à faire des casquettes, j’ai fais beaucoup de dessins et surtout j’ai beaucoup écris : Voici ce que ta chanson Poisson d’abysse m’a inspiré :

5- Bonjour Gaële, je m'appelle Soufiane! La première chanson de ton dernier album s’appelle « Je t’aime toi ». Moi la question que je me pose « Est-ce que je m’aime moi ? ». Je veux dire, est-ce que je m’aime assez pour ne pas répéter les mêmes erreurs. J’ai la chance de ne jamais avoir manqué d’amour.

6- Bonjour Gaële, je m'appelle Hamza. J’ai 26 ans, j’ai une blonde qui m’attend dehors. Je devrais bientôt reprendre ma vie en main. La vie n’a pas toujours été un cadeau pour moi. Après mon départ d’Algérie, je me suis trouvé à 17 ans au Québec, loin de ma mère restée en Algérie. Je ne me suis pas entendu avec mon père. Il a voulu me ramener en Algérie, comme je ne voulais pas, il m’a envoyé en Allemagne chez mon oncle. Quand j’ai compris que le but de mon père c’était que je revienne en Algérie, je me suis sauvé et j’ai fais une fugue de 6 ans. Pendant 6 ans, mes parents n’avaient aucune nouvelles de moi. Je suis revenu ici et je me suis débrouillé comme je pouvais pour survivre. Aujourd’hui, tout ça est derrière moi. Je me suis réconcilié avec mon père. Mon but c’est de vivre simplement. Fonder une famille, travailler.. J’ai trouvé la femme de ma vie. Tout va bien.. Voilà MERCI!!

7- Bonjour Gaële, c’est encore Ben. Pour une annonce de l’ordre des psychologues, tu as fais un témoignage dans lequel tu évoques le suicide de ta copine Sara, pour laquelle, tu as consacré une chanson. Tu dis dans ce témoignage que ta copine avait tout pour elle, l’intelligence, la beauté et tu ne comprends pas pourquoi elle a posé un tel geste. Je n’ai pas d’explication non plus, mais je vais oser une supposition : Et si le suicide était une façon de refuser d’affronter la vie devant soi. Parce que la vie est un combat perpétuel. Une des façons de combattre le phénomène du suicide, c’est aussi de ne pas cesser d’envisager une vie devant soi. Une vie de projets. Une vie d’espoir, une vie de rêve.. Je rêve que demain il fera plus beau qu’aujourd’hui.. Je sais que demain, j’aurais encore moins de temps à passer en dedans, je sais que demain tout est possible.. Donne-toi la chance..

8- Un texte d’un souverain, il s’appelle nicodème camarda, ça fait 20 ans qu’il n’a pas mis les pieds en dedans. Il est devenu un poète. Dernièrement, il a gagné un concours en France. J’ai pris la liberté de mettre une musique le voici.

9- Cockpit avec Kattam

10- Ma chère Gaële. C’est la troisième fois que tu viens à Souverains anonymes. Ce n’est peut-être pas la dernière. Si tu reviens, j’espère que nous serons tous libre tous libérés, mais d’autres Souverains apprécieront te connaître et t’entendre. Je te souhaite le succès, le bonheur et la santé. Au nom de tous mes camarades, je vous déclare Gaële Souveraine anonyme.


Plus de contenus