2000-01-01 | Créations, 2001 à 2005, Littérature des Souverains

L'Odysée de mon coeur

« J'ai échoué sur la plage de "Bordeaux Beach". »

J'ai abusé de mon temps. C'est sûrement le diable qui me l'a prêté.
Du temps prêté sur gage en échange de mon âme.
Le Démon ne s'est pas contenté que d'un seul morceau, il voulait tout avoir...
J'ai retrouvé mon âme dans les mains de Satan.
J'étais occupé à m'accrocher aux ailes de cet ange déchu par l'orgueil, le mensonge et la haine.
Pourtant, tout comme lui, j'aurais aimé pouvoir voler...
Au delà des visages, au delà des images, au delà des douleurs mon coeur voyage.

Seul sur mon bateau, je n'avais plus envie de ramer,
Je voulais partir à la dérive, frapper les récifs de l'éternité.
Ma vie a coulé dans les entrailles de la terre, mes rêves se sont noyés dans les feux de l'enfer.
La danse du feu me berçait comme une vague, je me suis laissé flotter...
Au delà du rivage, au delà du mirage, au delà des pleurs, mon coeur naufrage.

J'ai échoué sur la plage de "Bordeaux Beach".
Je m'y baigne dans l'oubli et l'illusion qu'un jour ni mur ni barbelés...
Il y a des jours où j'oubli que je sais que nager, que j'oublie ma propre identité.
Ce qu'il faut endurer pour trouver la vérité, trouver la liberté.

En cause de désespoir, je m'agrippe à la bouée de lumière qui flotte sur mon destin qui semble me tendre sa corde pour m'aider à m'évader...
Au de là de la rage, au de là sa cage, au de là des peurs, mon coeur sauvage.

Luc Markov

Plus de contenus